Les navets : entretiens et soins

Ils se consomment généralement cuits à la vapeur et complètent aussi agréablement les potages, pot-au-feu, ragoûts...
Récolte de printemps ou d'hiver. Les navets prennent, selon les variétés, des teintes très différentes. Il en existe des jaunes, des noirs et des roses.

Les semis de printemps

A partir de variétés adaptées, vous pouvez semer les navets sous abri (serre, tunnel, châssis) dès le fin d'hiver (février) ou en mars-avril en pleine terre, en situation chaude et ensoleillée. Faites vos sillons à 25-30 cm d'intervalle (15 cm sous châssis) et de 1 cm de profondeur. Recouvrez les graines de terreau tamisé ou de terre fine et tassez fermement.Veillez ensuite aux arrosages et faites un éclaircissage lorsque les plants ont 2 ou 3 feuilles en laissant un plant tous les 10 cm.

Les semis d'été

Pour une récolte en fin d'été et surtout une conservation hivernale, faites vos semis en juillet-août, même en situation ombragée, de la même manière que précédemment.Veillez particulièrement aux arrosages qui doivent être, réguliers, abondants et suivis pour éviter la formation de racines filandreuses.

Récoltez les racines en automne, avant les gelées, retirez la terre des racines puis mettez les à l'abri.Vous en disposerez durant tout l'hiver.

L'arrosage:

Sera copieux pour permettre aux navets de développer tout leur potentiel.

L'engrais:

Enfouir de préférence un bon fumier décomposé avant la mise en culture.

Les ennemis et maladies:

Parmi les parasites du navet, retenez l'altise qui se manifeste au niveau du feuillage en le perforant largement. En cas d'attaque utilisez un insecticide à base de roténone par exemple. La larve de la mouche du navet cause des dégâts au niveau de la racine. Un traitement préventif à base de chlorfenvinphos limite les risques.

Trucs et astuces:

Très bon contact avec la carotte, la laitue, la tomate, le haricot.
Récoltez de préférence les navets pas trop développés (encore un peu jeunes).

Partager cet article

  • Facebook
  • Twitter