4 façons de lutter contre les vers au verger

En mai, les vers commencent à pointer le bout de leur nez dans les vergers. Les fruits savoureux de vos fruitiers vont être rongés de l’intérieur. Pour prévenir et lutter contre ces petits ravageurs, un certain nombre de techniques et d’outils existent. Zoom sur 4 astuces complètement naturelles !

4 façons de lutter contre les vers au verger

1. Lutter contre des mouches et les excréments

Dès que les fruitiers commencent à se développer, des mouches viennent pondre leurs œufs à l’intérieur et des larves se délectent de leur liquide juteux. Pour prévenir cette attaque, il est conseillé de cueillir les fruits dès qu’ils sont mûrs et d’éviter de laisser ceux tombés aux sols s’infecter. Un traitement à base de 1/3 de vin rouge, 1/3 de vinaigre de pomme et 1/3 d’eau vous permettra de capturer ces petits insectes. D’autres mouches comme les mouches méditerranéennes viennent piquer les figuiers qui moisissent directement et sont envahis par de petits insectes volants tout autour. Dès qu’ils sont attaqués, retirez-les de l’arbre, insérez des plaques anti-insectes et des pièges contenant de l’eau sucrée. Parfois, de l’excrément provenant de petites galeries vient se nicher sur les pommiers. Cette maladie accélère la maturation et la chute du fruit. Pour éviter cette situation, pensez à disposer à partir du mois de mai un piège à phéromones pour pommiers. Cet outil est très facile à installer et reste esthétique. Puis en juin, détruisez les abris à l’aide de bandes de carton au pied de l’arbre. 

2. Lutter contre les chenilles

Les chenilles aiment bien se loger à l’intérieur des pêches ou des abricots. Dans un premier temps, les bandes de carton installées au pied des arbres permettront de prévenir leur apparition. Si le phénomène persiste, l’utilisation d’un piège à phéromones sera nécessaire. En cas de fortes captures d’insectes, nous vous conseillons de changer 3 fois de capsules, et cela tous les 15 jours. Les bandes de carton sont à brûler dès que l’automne pointe le bout de son nez.

3. Lutter contre les larves

Parfois les cerisiers sont envahis de larves qui raffolent de leurs fruits juteux. Elles y déposent une couche blanchâtre à l’intérieur qui développe la maturité des cerises. En utilisant 2 à 4  pièges jaunes englués dès que vos fruits se teintent de jaunes, les femelles adultes se colleront et ne pourront plus y déposer leurs œufs. Le jaune est une couleur qui attirent de nombreux insectes adultes. 

4. Lutter contre les asticots

Les asticots se collent souvent aux cultures de kiwi. Leurs attaques font mûrir les fruits plus vite et ils viennent à pourrir plus rapidement. Afin que ces ravageurs ne se développent trop, éloignez vos actinidias de tous les fruitiers remontants (fraisiers, framboisiers…) et positionnez à quelques endroits stratégiques des pièges contenant un mélange d’eau vinaigrée et sucrée. 

Avez-vous d’autres techniques à nous partager ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *