Bulbes

Entretenir vos bulbes à fleurs

Il existe une multitude de genres et d'espèces de bulbes à fleurs. Découvrez tous nos conseils pour un entretien efficace de vos bulbes.

L'arrosage :

évitez que la terre sèche, surtout pour les bulbes à fleurs en pot. Un arrosage sera donc parfois nécessaire durant l'hiver et le printemps en évitant d'arroser durant les périodes de gel.

L'engrais :

nourrir les bulbes à fleurs sous forme d'apport d'engrais sera particulièrement judicieux pour aider les plantes à se régénérer après la floraison. La période favorable pour cet apport sera donc en cours et en fin de végétation. Cette opération est d'autant plus importante pour les bulbes qui sont installés en pot.

Les maladies :

comme les autres plantes, les bulbes de bonne qualité, plantés à une période propice et dans des conditions adaptées résisteront beaucoup mieux aux agressions.

Voici un tour d'horizon des principaux ennemis de nos bulbes à fleurs de printemps ainsi que des conseils de lutte.

  • Les maladies les plus courantes sont les pourritures (pourriture grise, fusariose, ...). Les symptômes sont un ramollissement du bulbe, l'apparition d'un feutrage gris à la surface des feuilles et des fleurs.Il vous faudra détruire les bulbes touchés et éviter de planter des bulbes au même endroit. Pour prévenir les risques d'attaques, saupoudrez les bulbes de fongicide avant plantation .
  • Les insectes nuisibles les plus courants sont le puceron sur la tulipe, qui véhicule souvent des viroses, et la mouche du narcisse qui s'attaque principalement au bulbe. Saupoudrez les bulbes au repos d'insecticide pour prévenir d'éventuelles attaques.
  • Les animaux ravageurs s'en prennent soit au bulbe c'est le cas des rongeurs, soit aux parties aériennes comme les escargots et les limaces. Concernant ces derniers, tendez leur des pièges du type tuiles ou cendre. Quant aux rongeurs, chassez-les ou utilisez des répulsifs (la fritillaire impériale à la réputation d'éloigner les rongeurs).
  • Les attaques de virus ou viroses se manifestent par une déformation de la végétation, des décolorations sous forme de zébrures sur le feuillage ou sur les fleurs. Un moyen de prévention consiste à supprimer les pucerons qui véhiculent cette maladie. Et rappelons que des plantes cultivées dans de bonnes conditions résistent toujours mieux.

Comment planter des bulbes ?

La plantation des bulbes de printemps s'effectue dès la fin d'été et à l'automne. Les bulbes d'été seront mis en place au printemps. Quelques conseils ci-dessous pour "comment planter des bulbes".

  1. Ameublissez le sol si nécessaire par un bêchage.
  2. Apportez si possible sable, terreau et engrais organique mais pas de fumier.
  3. Utilisez un transplantoir pour planter vos bulbes.
  4. Les bulbes doivent être enterrés de 2 à 3 fois leur hauteur soit 5 à 6 cm pour les petits bulbes et de 10 à 15 cm pour les plus gros bulbes : tulipes, narcisses, jonquilles. Cf tableau de plantation.
  5. Observez votre bulbe, il présente généralement un côté plus plat, le côté opposé étant plus pointu.
  6. Prévoir du sable au fond du trou.
  7. Déposez le bulbe au fond du trou.
  8. Rebouchez et tassez.

Différentes possibilités de plantation :

  • Comment planter des bulbes trou par trou : pour un effet diffus en massif ou dans l' herbe (narcisses, crocus, perce-neige)

1 2 3

  • Comment planter des bulbes en massif complet : pour des associations, des effets spectaculaires...

1 2 3 4

  • Comment planter des bulbes avec des paniers à bulbes : solution pratique et efficace

1 2 3

4 5

Profondeur de la plantation des bubles à fleurs :

Les bulbes de jardin : faire le bon choix !

Les bulbes présentent une très grande diversité de genres et d'espèces. faites le choix idéal, pour vos bulbes de jardin.

Comment choisir vos bulbes de jardin de printemps

Tulipe Angélique

Les bulbes de printemps présentent une très grande diversité de genres et d'espèces. Pour chaque situation, vous trouverez donc des solutions pour composer avec bonheur un massif lumineux, une jardinière généreuse, une rocaille spectaculaire et mille autres idées d'aménagement ou de composition.

Parmi les innombrables qualités de ces plantes, notons qu'elles constituent une source inépuisable de fleurs, de couleurs et de parfums pendant les cinq premiers mois de l'année (Janvier à mai), que leur culture est facile pour peu que vous suiviez quelques conseils simples et que leur utilisation est possible dans des sols et des contextes très variés.

Une source inépuisable de fleurs, de couleurs et de parfums :

A commencer par une reine du printemps : la tulipe , objet de convoitise depuis des siècles. C'est un genre comprenant une centaine d'espèces que nous avons réparties dans différents groupes :

  • Les tulipes botaniques : précoces, elles se naturalisent facilement et ne doivent donc pas être retirées après la floraison.
  • Les tulipes à fleurs de pivoine (ou tulipes doubles hâtives) : leurs fleurs doubles sont d'un très bel effet et certaines présentent plusieurs fleurs par tige comme la remarquable tulipe Angélique.
  • Les tulipes perroquet possèdent des fleurs découpées, recommandées notamment en bouquet.
  • Les tulipes viridiflora aux élégantes fleurs en forme de coupe, marginée de vert.
  • Les tulipes à fleurs de lis aux fleurs longues et évasées.
  • Les tulipes frangées dont les extrémités de fleurs sont finement ciselées.
  • Les tulipes à longues tiges (ou simples hâtives) aux coloris vifs et variés. Remarquables en massifs comme en bouquets.

Fidèles et réapparaissant chaque année plus nombreux, les narcisses sont répartis dans différents groupes correspondant généralement à un type de fleur.

  • Les narcisses à fleur en trompette : le " tube " central est au moins aussi long que les pétales qui l'entourent. Le narcisse 'Dutch Master' en est un bon exemple.
  • Les narcisses multiflores portent jusqu'à 7 ou 8 fleurs par tige.
  • Les narcisses doubles possèdent de ravissantes fleurs doubles souvent parfumées.
  • Les mini-narcisses ou narcisses nains : précoces, ils sont remarquables en rocaille.

Si les jacinthes que nous cultivons sont toutes issues de la même espèce (Hyacinthus orientalis), elles n'en contiennent pas moins un large choix de fleurs aux couleurs variées. Quelle espèce peut en effet prétendre offrir des fleurs aux couleurs variant du bleu au rose, du rouge au jaune sans oublier le blanc. Et quel parfum !

A coté de grands " classiques " que sont les tulipes, jacinthes et autres narcisses, existent de nombreuses autres espèces bulbeuses printanières aux qualités incontestables et apportant une belle touche décorative.

Dans vos massifs, essayez les "couronnes impériales" aux grandes hampes florales élégantes et majestueuses. Découvrez les glaïeuls nains qui auront le bon goût de refleurir chaque année en restant en terre en hiver ou encore l'excentrique Arum dracunculus aux grands cornets pourpres.

Pour les bulbes de jardin en rocaille, n'oubliez pas les iris miniatures, si pressés de fleurir dès février, les perce-neige qui se propageront en un clin d' oeil dans tous les recoins et les crocus botaniques, d'aspect si fragiles, mais bravant avec vigueur les derniers frimas. Les bordures ne sont pas en reste et disposent de nombreux prétendants comme les muscaris bleus ou blancs, les Scilla campanulata aux clochettes multicolores, les Anémones Ste Brigitte ou les Anémones de Caen.

Et les bouquets dans tout ça ? Et bien vous avez encore l'embarras du choix avec les ixias, sparaxis, renoncules, ails d'ornement, iris de Hollande, anémones de Caen...

Alors, en composant votre jardin pour le printemps prochain, jouez la carte de la nouveauté et de l'originalité, vous ne le regretterez pas !

Des utilisations variées pour des idées de compositions infinies :

En bordure et massif : votre imagination en action; variation sur des thèmes de couleurs, associations de bulbes avec des plantes vivaces ou des annuelles. En plantation classique, les tulipes offrent des fleurs élégantes dont certaines sont précoces comme les tulipes botaniques, d'autres plus tardives . Il existe des formes et des couleurs de floraison pour tous les goûts et toutes les situations.

Pour les heureux bénéficiaires de terrasses ou de balcons, les bulbes sont d'un très bel effet en pot, choisissez de préférence des variétés basses pour limiter la prise au vent : narcisses 'February gold' et 'Tête à tête', tulipes 'Chaperon rouge' etc.

Certaines espèces sont capables de se naturaliser; c'est le cas des crocus, des narcisses ou de la charmante jacinthe des bois. Les narcisses, crocus et autres perce-neige peuvent même se naturaliser dans un gazon.

Certains bulbes sont d'un bel effet au pied des arbres : narcisses au pied d'arbres fruitiers, cyclamen de Naples au pied de grands arbres.

Comment choisir vos bulbes de jardin d'été

Les bulbes d'été offrent une multitude de formes et de couleurs époustouflantes, leurs floraisons débutent dès la fin du printemps pour s'achever à l'arrivée des premières gelées : près de six mois de fleurs durant lesquels les uns rivaliseront de coloris chatoyants tandis que d'autres arboreront des fleurs aux formes étonnantes. Autant dire qu'une telle richesse est une source d'inspiration pour tous les amoureux du jardin !

Des formes et des couleurs époustouflantes

De culture facile et d'une grande générosité, les dahlias font un retour en force depuis quelques années.Leurs fleurs aux formes diverses, la palette de couleurs très étendue, les dimensions capables de s'intégrer dans tout type de massif sont autant d'atouts pour cette plante attachante. Il existe plusieurs milliers de cultivars classés suivant des critères de taille et de forme de la fleur :

  • Les dahlias cactus aux grandes fleurs doubles, aux pétales étroits parfois enroulés, superbes en massif comme en bouquet.
  • Les dahlias pompons dont les fleurs doubles présentent une forme bien ronde et des pétales au dessin bien régulier dont la tenue est excellente en bouquets.
  • Les dahlias collerette dont les fleurs simples présentent deux rangées de pétales aux dimensions différentes.
  • Les dahlias décoratifs aux fleurs doubles et aux pétales pointus. Les fleurs très denses sont d'un bel attrait en massif.
  • Les dahlias nénuphar dont les fleurs doubles rappellent la forme de la plante aquatique.
  • Les dahlias divers, dont les fleurs ne rentrent pas dans les catégories précédemment décrites.

Parmi nos plantes favorites, le Bégonia tient une place toute particulière. Peut-être est-ce dû au fait que l'on doive à un Français son introduction. La classification étant assez complexe et par souci de simplicité, on distinguera parmi les bégonias tubéreux les grandes catégories suivantes :

  • Les bégonias à massif qui, comme leur nom l' indique, sont destinés à embellir nos massifs par leur longue floraison colorée. On y retrouve entre autres les bégonias semperflorens.
  • Les bégonias retombants dont les longues tiges se courbent sous le poids de superbes fleurs doubles. Ces bégonias sont remarquables en pot ou en suspension. On rattache notamment à cette catégorie les bégonias multiflores et bertinii.
  • Les autres bégonias aux utilisations variées ne rentrant pas dans une des catégories précédentes.

Dans les best-sellers le glaïeul tient une place de choix. Très apprécié pour ses fleurs immenses, cette plante est autant utilisée pour fleurir des massifs que pour entrer dans la composition de bouquets. Le choix des coloris est très étendu et peut se décliner sous plusieurs tons pour une même fleur.

Très recherchés, les lis offrent des fleurs d'une rare beauté. Le genre regroupe une multitude d'espèces que l'on range pour des raisons pratiques en différents groupes correspondant à un type ou à une utilisation possible.

  • Les grands lis d'orient aux grandes corolles étalées et parfumées remarquables en massif comme en bouquet.
  • Les lis asiatiques dont les fleurs réunies en ombelles ou en cymes sont généralement dressées.
  • Les lis à cultiver en pot présentent un port compact et une aptitude toute particulière pour ce type de culture, parmi ceux que nous recommandons : le lis 'Lollypop' et la famille des lis 'Pixie'.

Pour les curieux et les amateurs de plantes plus rares, existent bien d'autres espèces de plantes bulbeuses à floraison estivale rivalisant de beauté et d'originalité.

Connaissez-vous ainsi le Schizostylis coccinea à la floraison particulièrement gracieuse et aux tons délicieusement nuancés ?

Découvrez sans plus tarder :

  • Une curiosité merveilleusement parfumée pour vos bouquets d'été : les Leucocorynes
  • Une orchidée pleine d'élégance en pot ou pour votre rocaille : Pleione formosanum
  • Une espèce très originale : l'Eucomys bicolor ou plante "ananas".

Des utilisations variées pour des idées de compositions infinies :

Profitez du potentiel que recèlent les bulbes d'été pour créer des compositions flamboyantes !

  • en bordure : vous avez l'embarras du choix :
    1- pour rehausser un massif, rien de tel que les dahlias, les glaïeuls ou les bégonias aux couleurs lumineuses.
    2- en appoint, une touche de finesse avec des lis ou une note d'originalité avec les spectaculaires Eremurus.
    3- une bordure bleu azur avec les superbes agapanthes, ou bariolée avec uniquement des dahlias.
  • A l'ombre ou à mi-ombre, des solutions pour illuminer votre jardin avec un large choix de bégonias.
  • Des idées de composition pour vos pots comme s'il en pleuvait : Bégonias associés à des impatiences ou des lobélias. Dahlias nains et capucines.
  • Sur votre terrasse : lis, arums et agapanthes s'y plairont à merveille.
  • Au potager, les dahlias et glaïeuls pour égayer vos bordures ou à associer avec des légumes ornementaux.