Freesia

Les freesias, également appelés Muguets du Cap, sont des plantes bulbeuses appartenant à la famille des Iridacées, originaires d’Afrique du sud. Leurs fleurs parfumées et colorées sont surtout connues pour leur qualité de fleurs coupées. Pourtant, le freesia est une plante ravissante qui fait merveille sur une terrasse ou un balcon, mais aussi au jardin lorsqu’il est utilisé en massif, en bordure ou en rocaille. Il présente un feuillage effilé, vert franc, disposé en éventail, qui accentue l’intensité des couleurs de floraisons. Les fleurs apparaissent au centre des feuilles, à l’extrémité d’une longue et souple tige qui se courbe à angle droit sous leur poids. Elles sont en trompettes, peuvent être simples ou doubles, et dévoiler une large palette de coloris. Le parfum qu’elles émanent rappelle celui de la fleur d’oranger mélangé au jasmin. Il fait du freesia l’une des dix fleurs les plus parfumées, aux côtés notamment de la rose, la lavande et le chèvrefeuille.

Les qualités ornementales du freesia ont conduit les sélectionneurs à obtenir de nouvelles variétés, aux caractéristiques toujours plus attirantes. Ces hybrides sont pour la plupart issus du genre refracta, mais il existe quelques autres espèces aux qualités variées. Les espèces sauvages dévoilent des floraisons dans des teintes de jaune, rose ou violacée qui ont donné naissance à des cultivars dans pratiquement toutes les couleurs. D’une hauteur pouvant aller de 15 à 60 centimètres, les freesias offrent divers usages. Ils s’utilisent aussi bien en bouquets pour fleurir et parfumer nos intérieurs, qu’en jardinière afin d’égayer terrasses et balcon, mais aussi en massif de manière à constituer des tâches de couleurs successives.

Les freesias fleurissent naturellement au printemps mais il est possible d’obtenir des floraisons échelonnées en variant les époques de plantation. Dans les régions aux hivers rigoureux, vous pourrez planter les bulbes de freesias en pleine terre au printemps, lorsque le risque de gelées sera écarté. Vous profiterez alors d’une floraison estivale au sein de vos massifs. Pour obtenir une floraison printanière au jardin, vous devrez effectuer la plantation de vos bulbes en automne. Cette dernière option n’est possible que si vous habitez une région aux hivers peu rigoureux, le freesia ne tolérant pas les températures inférieures à -3°. Il est également possible de forcer la plante afin de la faire fleurir en hiver. Pour cela, plantez-là en pot à la fin de l’été et laissez-la dehors jusqu’au mois d’octobre-novembre. Rentrez-la sous abris avant l’arrivée des premiers froids et conservez-la dans un local ni trop chaud ni trop froid, comme une véranda ou une serre froide. Vous verrez apparaître ses hampes florales parfois dès le mois de janvier pour une floraison avant le printemps.

Pour jouir d’un massif ou d’une potée harmonieuse et colorée, plantez les freesias en groupe de couleurs variées. Ils cohabitent fort bien avec des plantes de terrain sec comme le crocus ou le géranium. Ils s’accompagnent également d’autres bulbes à fleurs tels que la jonquille ou la tulipe pour former de magnifiques parterres colorés.

Les origines sud-africaines des freesias témoignent de leur préférence pour les situations chaudes et abritées. Ils se plaisent dans les régions aux hivers secs et doux et aux étés chauds et humides, où ils pourront rester en terre toute l’année. Plantez vos bulbes de freesias dans un sol léger et bien drainé, ni trop riche ni trop frais. En pleine terre, installez-les dans une terre meuble à environ 4 centimètres de profondeur, sur un lit de billes d’argile. Espacez vos bulbes d’au moins 5 centimètres si vous les plantez en groupe. En pot, offrez-leur un mélange de terre franche, terreau horticole et sable à parts égales puis enterrez vos bulbes à 5 centimètres de profondeur. N’oubliez pas de rentrer le pot en octobre-novembre, avant les premières gelées.
Lorsque le feuillage et les fleurs apparaissent, effectuez des arrosages modérés mais fréquents. C’est aussi à ce moment-là que vous pourrez commencer les apports d’engrais, environs tous les 15 jours jusqu’à la fin de la floraison. Coupez les hampes florales fanées au fur et à mesure pour ne pas fatiguer la plante.
En hiver, dans les régions chaudes, laissez vos bulbes en place avec un paillage. Ailleurs, déterrez-les lorsque le feuillage est sec, nettoyez-les et remisez-les dans une pièce sombre, fraîche et sèche. Masquer

2 produits - 1 page

  1. Plantation :

    de février à mai

    Exposition :

    ensoleillée

  2. Plantation :

    de février à mai

    Exposition :

    ensoleillée

Chargement

Chargement des produits suivants...