Guide Expert : Comment Tailler Votre Pommier Comme un Pro

Manon L. de Fréjus.

Introduction

La taille d'un pommier est une pratique essentielle pour assurer la santé et la productivité de cet arbre fruitier. En effet, en taillant régulièrement votre pommier, vous favorisez sa croissance harmonieuse, vous éliminez les branches mortes ou malades, et vous stimulez la production de fruits de qualité. Dans cet article, nous vous présenterons les différentes techniques de taille, les étapes à suivre, ainsi que quelques conseils supplémentaires pour réussir la taille de votre pommier comme un professionnel.
Pommier

Qu'est-ce que la taille d'un pommier?

La taille d'un pommier consiste à couper certaines branches de l'arbre afin de favoriser sa croissance et sa fructification. Il existe plusieurs techniques de taille, chacune ayant ses propres objectifs. La taille de formation permet de donner à l'arbre une structure solide dès son plus jeune âge, tandis que la taille d'entretien vise à maintenir l'équilibre de l'arbre et à éliminer les branches superflues.

Pourquoi est-il important de tailler un pommier?

La taille d'un pommier présente de nombreux avantages. Tout d'abord, elle permet d'éliminer les branches mortes, malades ou abîmées, ce qui favorise la santé globale de l'arbre. En supprimant ces branches, vous réduisez les risques de propagation de maladies et de parasites. De plus, la taille favorise la circulation de l'air et de la lumière au sein de l'arbre, ce qui réduit les risques de pourriture et de développement de champignons. Enfin, la taille permet de stimuler la production de fruits en éliminant les gourmands et en équilibrant la répartition des branches. En taillant régulièrement votre pommier, vous favorisez donc une récolte abondante et de qualité.

Préparation avant la taille

Choisir le bon moment pour tailler

La taille d'un pommier doit être effectuée pendant la période de dormance de l'arbre, c'est-à-dire pendant l'hiver. Cela permet à l'arbre de se reposer et de se préparer pour la prochaine saison de croissance. Il est préférable de tailler avant que les bourgeons ne commencent à se former, généralement entre décembre et février. Évitez de tailler par temps de gel, car cela peut endommager les tissus de l'arbre.

Pommier Elstar - Malus domestica Elstar
Pommier Elstar - Malus domestica Elstar - Pommier
Pommier Elstar - Malus domestica Elstar
Pommier Elstar - Malus domestica Elstar - Pommier

Pommier Elstar

49,38 €
Pommier Pulpe Rouge - Plantes
Pommier Pulpe Rouge - Plantes

Pommier Pulpe Rouge

42,75 €
Pommier Grise du Canada - Malus domestica 'reinette grise du canada' - Plantes
Pommier Grise du Canada - Malus domestica 'reinette grise du canada' - Plantes

Pommier Grise du Canada

31,99 €
Pommier Rode Boskoop - Malus domestica rode boskoop - Plantes
Pommier Rode Boskoop - Malus domestica rode boskoop - Plantes

Pommier Rode Boskoop

49,38 €

Préparer les outils nécessaires

Avant de commencer la taille de votre pommier, assurez-vous d'avoir les bons outils à portée de main. Vous aurez besoin d'un sécateur à lames franches pour couper les branches de petite taille, d'une scie d'élagage pour les branches plus épaisses, d'un échenilloir pour les branches hautes, et d'un désinfectant pour stériliser vos outils entre chaque coupe. Assurez-vous que vos outils sont propres et affûtés avant de commencer la taille. Cela facilitera les coupes nettes et réduira les risques de blessures pour l'arbre.

Les différentes techniques de taille

Lorsqu'il s'agit de tailler un pommier, il existe différentes techniques que vous pouvez utiliser en fonction de vos besoins. Les deux principales techniques sont la taille de formation et la taille d'entretien.

fruit

Taille de formation

La taille de formation est réalisée lorsque l'arbre est encore jeune, généralement au cours de ses deux premières années de croissance. L'objectif de cette taille est de donner à l'arbre une structure solide et équilibrée qui favorisera sa croissance future et sa fructification. Il existe différentes méthodes de taille de formation, dont trois des plus courantes sont :

Taille en gobelet

La taille en gobelet est une méthode de taille de formation qui consiste à façonner l'arbre de manière à ce qu'il ressemble à un gobelet inversé. Pour ce faire, vous devez couper la tige principale à une hauteur d'environ 70 à 80 cm du sol, puis sélectionner trois ou quatre branches vigoureuses et bien réparties autour de la tige principale pour former la structure en gobelet. Il est important de choisir des branches qui poussent à des angles différents afin de favoriser une croissance équilibrée de l'arbre.

Taille en quenouille

La taille en quenouille est une méthode de taille de formation qui consiste à façonner l'arbre de manière à ce qu'il ressemble à une quenouille. Pour cela, vous devez couper la tige principale à une hauteur d'environ 80 cm du sol, puis sélectionner trois ou quatre branches vigoureuses et bien réparties autour de la tige principale pour former la structure en quenouille. Les branches sélectionnées doivent être dirigées vers le haut et légèrement inclinées vers l'extérieur.

Taille en palmette

La taille en palmette est une méthode de taille de formation qui consiste à façonner l'arbre de manière à ce qu'il ressemble à une palme.

Les étapes de la taille

Lorsque vous vous apprêtez à tailler votre pommier, il est important de suivre certaines étapes pour obtenir les meilleurs résultats.

Éliminer les branches mortes et malades

La première étape de la taille consiste à éliminer toutes les branches mortes, malades ou abîmées. Ces branches peuvent être facilement repérées car elles sont souvent sèches, cassantes ou présentent des signes de pourriture. En les supprimant, vous favorisez la santé globale de l'arbre en empêchant la propagation de maladies et de parasites.

Aérer le centre de l'arbre

Une fois les branches mortes éliminées, il est important d'aérer le centre de l'arbre en supprimant certaines branches qui se croisent ou qui poussent vers l'intérieur. Cette étape permet d'améliorer la circulation de l'air et de la lumière au sein de l'arbre, ce qui réduit les risques de développement de champignons et de pourriture.

Réduire la longueur des branches

Pour favoriser la croissance harmonieuse de votre pommier, il est recommandé de réduire la longueur des branches. Cette étape consiste à couper les branches principales de l'arbre pour stimuler la croissance de nouvelles branches latérales. En raccourcissant les branches, vous encouragez également la production de fruits de qualité en concentrant l'énergie de l'arbre.

Supprimer les gourmands

Les gourmands sont des branches qui poussent verticalement à partir des branches principales de l'arbre. Ils ont tendance à pomper l'énergie de l'arbre sans produire de fruits. Il est donc important de les supprimer lors de la taille. Coupez les gourmands à leur point de départ, en veillant à ne pas endommager les branches principales.

Conseils supplémentaires

Lorsque vous vous apprêtez à tailler votre pommier, il est important de prendre en compte certains conseils supplémentaires pour garantir une taille réussie.

Pommier et fruit

Stériliser les outils entre chaque coupe

Pour éviter la propagation de maladies d'un arbre à l'autre, il est essentiel de stériliser vos outils entre chaque coupe. Vous pouvez utiliser un désinfectant spécialement conçu à cet effet ou simplement tremper les lames de vos outils dans de l'alcool à friction. Cette précaution simple contribuera à maintenir la santé de vos pommiers et à prévenir la contamination.

Ne pas tailler par temps de gel

Il est préférable d'éviter de tailler votre pommier par temps de gel. Les tissus de l'arbre sont plus fragiles lorsqu'ils sont exposés au froid extrême, ce qui les rend plus susceptibles d'être endommagés par les coupes. Attendez que les températures se réchauffent légèrement pour effectuer la taille, de préférence lors d'une journée ensoleillée et sans gel.

Observer les signes de maladies ou de parasites

Lorsque vous taillez votre pommier, profitez-en pour observer attentivement l'arbre à la recherche de signes de maladies ou de parasites. Les symptômes courants incluent des taches sur les feuilles, des déformations, des excroissances ou la présence d'insectes. Si vous repérez des signes inquiétants, consultez un professionnel de l'arboriculture pour obtenir des conseils et des traitements appropriés. Il est important de traiter rapidement les problèmes de santé de l'arbre pour éviter leur propagation et préserver la santé de l'ensemble du verger.