Err

Conseils Jardin Compte

Nos conseils pour choisir et utiliser les engrais

La plante puise sa nourriture dans le sol. Pour un beau jardin, il faut tenir compte de 3 éléments particulièrement importants :
  • La terre elle-même en premier lieu, que nous devons nous efforcer de connaître et d'améliorer.

  • La plante pour laquelle nous avons la possibilité de faire un choix dans l'immense gamme de végétaux existants.

  • Le climat dont il faut tenir compte, mais sur lequel il n'est pas possible d'agir pour le modifier.
 
Dans ces 3 cas, il est possible d'intervenir sur le premier paramètre (la terre) et de l'améliorer. L'engrais est un élément sur lequel nous pouvons jouer. Idéalement, les engrais doivent être de qualité et bien dosés. Avant de faire votre choix d'engrais, nos experts horticoles vous conseillent de connaître les caractéristiques de votre sol et les besoins des plantes que vous souhaitez cultiver.
Bien choisir son engrais pour son sol

Les pré-requis à connaître avant de choisir ses engrais

Il existe plusieurs types d'engrais qu'on appelle minéral, organique ou organo-minéral. Pour savoir quel engrais utiliser, il est important de comprendre les mécanismes de fertilisation et les interactions au sein de votre sol.

Le rôle de l'humus dans la fertilité du sol

L'humus provient d'une décomposition avancée de la matière organique. Ce qui est important pour le jardinier, c'est le rôle déterminant de l'humus dans l'alimentation de la plante. À l'état pur, il se présente sous forme d'un liquide brun à forte odeur de sous-bois. Associé à l'argile il constitue le complexe argilo-humique qui améliore considérablement le pouvoir de rétention d'eau du sol et permet de fournir aux plantes les éléments dont elles ont besoin pour se nourrir. Donc, dans la mesure du possible, le jardinier doit chercher à accroître le taux d'humus présent dans le sol.
 
 

Comprendre le cycle de l'azote 

L'azote est un minéral qui existe dans le sol, l'air et les êtres vivants et peut prendre différentes formes. L'azote nécessaire à la croissance des plantes peut être absorbé par celle-ci uniquement sous sa forme minérale (nitrate ou ammonium). On le trouve par exemple dans les engrais minéraux. Les micro-organismes du sol (bactéries par exemple) peuvent également le produire à partir de formes organiques (compost). Il est donc intégré sous forme d'azote organique puis minéralisé après dégradation, et ensuite assimilé par la plante (digestion, diffusion…). 
Source : Cycle de l'azote publié par Johann Dréo (Nojhan) le 30 mars 2006 sur Wikicommons avec des images du domaine public provenant de l'OCAL.

Les différences entre engrais et amendement 

L'engrais a pour fonction principale d'apporter des éléments fertilisants assimilables directement par les plantes (N-P-K : voir partie sur les engrais minéraux plus bas). Alors que l'amendement du sol a pour fonction essentielle d'améliorer les propriétés chimiques et/ou physiques des sols (exemple : drainage). Néanmoins, il peut également avoir une action fertilisante. Par exemple, l'ajout de matière organique comme du compost ou du fumier va alléger le sol et à terme lui apporter des éléments nutritifs.
 
On désigne "amendement" toutes les améliorations qui consistent à apporter des éléments à la terre et qui s'accompagne la plupart du temps d'un travail du sol.
 

Les différents types d'amendement

 
Il existe 2 types d'amendement :
  • Amendement minéral (basalte, chaux, gypse, cendres de bois)
  • Amendement organique (fumier, compost, terreau, paille, tourbe)
 

Des exemples concrets d'apports d'amendements au jardin

 
Pour augmenter le pH des sols acides, des amendements minéraux basiques comme l'apport de chaux est recommandé. Le chaulage, se pratique généralement à l'automne et au moins 15 jours à 3 semaines avant tout semis ou plantation, afin d'éviter toute action nocive sur les végétaux.
 
En France, la Champagne crayeuse dans le Grand Est est un exemple typique, où le substrat est essentiellement constitué de craie et le pH très élevé, mais pauvre en éléments fertilisants.
 
Pour stimuler et nourrir la vie d'un sol carencé, certains amendements minéraux comme le basalte, apportent une grande quantité de silice, magnésium, fer et oligo-éléments. Ils ont un effet de catalyseur sur les micro-organismes du sol !
 

Les différents types d'engrais et leur utilisation au jardin

Il existe différents types d'engrais :
  • les engrais minéraux
  • les engrais organiques
  • les engrais organo-minéraux
 
Les engrais apportent les éléments nutritifs nécessaires pour fertiliser les sols du jardin et du potager. L'action des engrais complémente celle des amendements. Les engrais se composent essentiellement d'éléments minéraux. Apportés sous une forme plus ou moins assimilable selon le type d'engrais utilisé, ils favorisent la croissance des plantes en leur donnant les éléments nutritifs nécessaires à la création des différentes parties de la plante : tiges, feuilles, fleurs, fruits, racines. Par ailleurs, les bulbes de tulipe reconstituent leurs réserves juste après la floraison, de même que les plantes vivaces. Ainsi il convient de choisir un engrais qui est capable de restituer les nutriments au moment où la plante en a le plus besoin. 

La composition des engrais

Le saviez-vous ? Les 3 principaux éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes sont le phosphore (P), l’azote (N), et le potassium (K)
 
Il est rare de trouver dans le commerce des engrais contenant un seul des principaux éléments fertilisants. En effet, afin de simplifier leur tâche, les commerces livrent des engrais composés où l'on trouve, dans des proportions variables, de l'azote (N), du phosphore (P), et de la potasse (K). De plus, des éléments secondaires et mineurs : le fer (Fe), le manganèse (Mn), le bore (B), le zinc (Zn), le cuivre (Cu), le molybdène (Mo). Ceux-ci sont intégrés à ces préparations, adaptées aux cultures spécifiques auxquelles ils sont destinés.
 
Le jardinier amateur n'a donc plus à se soucier de composer lui-même sa formule de fertilisation, ceci étant réservé aux agriculteurs ayant à leur charge plusieurs hectares de cultures. 
Les composants des engrais

Les spécificités des 3 catégories d'engrais

Les engrais minéraux

L'azote : N

On peut trouver l'azote sous différentes formes : azote ammoniacal, azote nitrique, nitrates. Ceci revient à dire que les deux premiers ayant à subir des transformations avant d'être assimilables sont appelés pour cette raison des engrais "retard" ou engrais "à libération lente". Les engrais azotés contiennent souvent de l'azote sous plusieurs formes dans le même mélange. Par exemple une formule classique peut comprendre :
  • 2% d'azote organique sous forme de poudre d'os
  • 2% d'azote nitrique
  • 2% d'azote ammoniacal du nitrate d'ammoniaque
  • De l'acide phosphorique et de la potasse peuvent compléter ce mélange

Le phosphore : P

Ils entrent également dans la composition des engrais complets et leur action peut être plus ou moins rapide selon leur degré de solubilité dans l'eau, les superphosphatés étant les plus rapidement dissous. Il existe des gisements de phosphates servant à la fabrication des engrais, au Maroc notamment.

Le potassium : K

Ils sont extraits des mines existant principalement en Alsace et fabriqués par concassage du minerai appelé la sylvinite. Ils entrent dans la composition de nombreux engrais notamment sous la forme de nitrates de potasse.
 
Ainsi dans chaque formule d'engrais complet, on retrouve toujours ces 3 éléments : N, P et K avec leurs pourcentages respectifs. Il est conseillé de ne pas stocker trop longtemps les engrais avant leur utilisation, certains étant très hygroscopiques (retiennent l'humidité de l'air) comme les nitrates de chaux et de soude par exemple.

Les différences entre les engrais simples et les engrais composés

Les produits fabriqués à partir du nitrate d'ammonium comme matière première correspondent aux engrais qui comprennent :
  • Les engrais simples ne contiennent qu'un seul élément nutritif, souvent du nitrate d'ammonium avec une forte teneur en azote (N). 
  • Les engrais composés, qui en plus de l'azote (N) apportent un ou deux éléments fertilisants P et/ou K et dont certains peuvent contenir du nitrate d'ammonium.
Remarque : Tous les engrais vendus sur notre site sont des produits bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) et phytosanitaires, c'est-à-dire destinés à garantir la bonne santé des plantes. 

Les engrais organiques

Comme vu précédemment, dans le schéma du cycle de l'azote, on remarque que l'azote provenant des déchets organiques est directement assimilable par la plante
 
Partant du principe qu'il provient de la décomposition des matières organiques sous l'action des micro-organismes vivant dans le sol, il est nécessaire tout d'abord de disposer d'une quantité suffisante de déchets organiques, aussi appelé "engrais vert" ou "engrais organique",  et d'autre part de favoriser par tous les moyens possibles, la vie des micro-organismes pour accélérer les processus de décomposition. Les sources de déchets organiques sont multiples : les déchets de tonte de gazon, les épluchures des légumes, les joncs, roseaux, fougères…
 
Cela dépend de l'endroit où l'on habite et des possibilités locales. Lorsque l'on a la chance d'habiter à proximité d'une plage où ils se déposent, en Bretagne par exemple, on peut récolter du goémon et du varech qui sont des amendements organiques de premier choix.
 
On peut également fabriquer du fumier artificiel à partir de fumier naturel, en intercalant des lits de paille et de terre et en arrosant abondamment. Il existe aussi, des accélérateurs de fermentation, aussi appelés activateurs de compost pour arroser les déchets.
 
Le compost est constitué par un tas, comportant des lits successifs d'une vingtaine de centimètres de déchets organiques, entre lesquels on intercale de la chaux. On arrête le montage lorsqu'on arrive à 1 mètre de hauteur. On coupe le tas, 3 mois plus tard, par tranches verticales pour le mélange et on peut utiliser le compost 6 mois après.
 
Les pailles enfouies et engrais verts constituent également un excellent moyen d'améliorer la teneur en humus d'un sol. Quel que soit le moyen utilisé rappelons seulement que l'humus est le résultat de fermentations qui ne peuvent avoir lieu que grâce à l'action de micro-organismes vivants, qui ont besoin pour agir d'air, d'eau et de chaleur. Les racines des plantes pénétrant de plus en plus profondément dans le sol y introduisent de l'air, ce qui permet aux organismes vivants d'agir de plus en plus en profondeur. Lors de la fabrication de terreaux et composts divers il ne faut jamais perdre de vue ces impératifs : de l'air, de la chaleur, de l'eau et en outre le principe du tassement.
 
En effet, si l'air est effectivement nécessaire, il faut aussi que les fermentations se propagent, d'où la nécessité de maintenir un contact entre les éléments constitutifs du compost, ce qui ne peut être fait qu'en tassant.
 
Signalons enfin les fertilisants à base de fumier déshydraté, d'algues marines, de poudre de corne. Tous sont valables à condition de comprendre le mécanisme de formation de l'humus et de les utiliser comme ils doivent l'être. Un fumier déshydraté, par exemple, contient des organismes vivants, mais enkystés, cela veut dire qu'il faut favoriser leur réveil et leur prolifération avec l'humidité, la chaleur, l'air et suffisamment de temps. Car la vie a son rythme propre sur lequel il est difficile d'agir. Avec un fumier en poudre, vous pouvez fabriquer du compost ou du fumier artificiel, mais cela prendra du temps. Si vous entassez sur votre compost des branches d'arbres provenant d'un élagage, sans les fractionner auparavant en morceaux de petite dimension, la décomposition sera beaucoup plus longue à se faire.
 
Le paillis, moyen utilisé pour économiser les arrosages et éviter le développement des mauvaises herbes est également indirectement une façon d'enrichir le sol en humus.
Le compost comme engrais organique

Les engrais organo-minéraux

Les engrais minéraux organiques sont constitués de minéraux et d'au moins 25 % de matière organique d'origine animale ou végétale. Par conséquent, ils forment un mélange d'engrais minéraux et d'engrais organiques qui agissent de manière durable et douce pour les plantes.
 
Willemse Meilleur site e-commerce