Err

Conseils Jardin Compte

Conseils & entretien - Plante d'intérieur et palmier hawaïen

Les plantes d'intérieur végétalisent et aménagent les pièces de la maison. Elles profitent de la chaleur ambiante pour s'épanouir pleinement en retrouvant le « climat » sous lequel elles grandissent à l'état sauvage. En effet, il s'agit, pour la plupart d'entre elles, de plantes issues de régions chaudes qui ne subissent naturellement pas d'aléas climatiques extrêmes (forte hausse ou forte baisse des températures).

Dès la réception de votre plante d'intérieur 

Dans la mesure du possible, retirez TOUT DE SUITE l’emballage qui protège votre plante d'intérieur / palmier. 

Ses feuilles reprendront alors leur port naturel. 

La préparation avant la plantation de votre plante d'intérieur 

jungle urbaine femme manipule plante interieur
Nous vous conseillons de procéder comme suit :
1) Trempez le pot durant 10 minutes dans de l’eau pour bien réhydrater les racines de votre plante d'intérieur.
2) Laissez ensuite égoutter. Le surplus d’eau s’évacuera. La terre restera humide… Suffisamment pour que la plante dispose de ce dont elle a besoin. 
3) Avant de placer votre plante dans un cache-pot, veillez à ce qu’il n’y ait plus d’eau qui s’écoule de la motte. La terre doit être humide mais pas détrempée. 
4) Une fois la terre bien humidifiée, vous pouvez la placer dans un cache pot et la mettre en valeur dans votre intérieur.

La plantation de votre plante d'intérieur 

rempotage-plante-interieur-dans-pot
De manière générale,  les plantes d’intérieur apprécient la luminosité ambiante de nos intérieurs. Il faut toutefois veiller à les disposer dans un endroit approprié :
1) Evitez la proximité d’une source de chaleur forte (de type cheminée ou radiateur).
2) Evitez de placer votre plante dans un courant d’air (à proximité d’une porte d’entrée par exemple). Les plantes d’intérieur apprécient une température stable.
3) Evitez les rayons directs du soleil. Si vous disposez votre plante à proximité d’une fenêtre, nous vous conseillons ne de pas la placer contre la vitre mais bien protégée par des rideaux ou à une distance raisonnable
4) N’oubliez pas d’ouvrir les volets ou persiennes lorsque vous êtes absent : les plantes d’intérieur, comme toutes les plantes, doivent percevoir le cycle des journées et ne peuvent pas vivre dans la pénombre. 

L’entretien de votre plante d'intérieur 

N’hésitez pas à retirer régulièrement la poussière sur le feuillage de votre plante. Vous pouvez, pour cela, utiliser un chiffon légèrement humide ou vaporiser l’eau sur les feuilles.
 
Si votre plante ne vous semble pas s’épanouir, c’est peut être que l’emplacement ne lui convient pas (luminosité, chaleur,…) . N’hésitez pas alors à la déplacer à un autre endroit voire dans une autre pièce.

Lorsque les beaux jours arrivent, vous pouvez tout à fait placer votre plante d'intérieur à l’extérieur.
 
Il profitera alors de l’ensoleillement et des pluies éventuelles (eau qui n’est naturellement pas calcaire et plus bénéfique aux plantes). Nous vous invitons tout de même à le rentrer le soir afin d’éviter que les températures trop fraiches ne portent préjudice à votre plante. Les températures idéales pour votre plante d'intérieur sont entre 15°C et 19°C.
 
Il n’est pas nécessaire de tailler votre plante d'intérieur. Vous pouvez vous contenter de retirer les tiges florales une fois que les fleurs sont fanées.
 
Nous vous conseillons également de ne pas ajouter d’engrais. Les plantes d'intérieur et les palmiers hawaïens se plaisent naturellement dans une terre relativement pauvre.

L'arrosage de votre plante d'intérieur 

arrosage-plante-interieur
En tant que plante grasse, il faut veiller au bon arrosage de votre plante d'intérieur. En effet, cette plante stocke l’eau dont elle a besoin dans ses feuilles.
 
Pour identifier si votre plante a besoin d’eau, rien n’est plus simple… Touchez la terre. Si cette dernière est sèche au toucher, votre plante a sans doute besoin d’un peu d’eau. Privilégiez le « bassinage » : faites tremper les racines, égouttez puis replacer votre plante dans son cache pot (comme lors de la réception de votre plante). 

Sachez que les apports en eau sont plus importants au printemps et en été (une fois par semaine environ) : il s’agit d’une période de croissance naturelle pour la plante. Les apports d’eau peuvent être moindres lorsque la plante n’est pas en période de croissance, c’est-à-dire en automne ou en hiver (une fois toutes les deux semaines, voire une fois tous les mois en hiver).
 
Bon à savoir pour le palmier hawaïen : s'agissant d'une plante grasse, si vous voyez que les feuilles s’affaissent, c’est le signe que votre palmier a besoin d’être arrosé. Toutefois, nous vous conseillons de ne pas arroser plus qu’il ne faut. Si la terre est toujours humide, c’est que votre palmier n’a pas besoin d’un apport d’eau supplémentaire.
 
Willemse Meilleur site e-commerce