Err

Conseils Jardin Compte

Conseils & entretien - Fruitiers sur tige en racines nues

Installés pour longtemps, les arbres et arbustes fruitiers vous assurent des récoltes savoureuses chaque année. Choisissez-leur un emplacement dégagé, bien ensoleillé et respectez les espacements pour permettre une bonne maturation des fruits.

Dès la réception de votre fruitier

fruitier racines nues
Les arbres et arbustes fruitiers sont livrés en racines nues enrobées de paille humide, le tout dans un sachet plastique.
 
Ils se conservent très bien durant le transport et sont assurés de démarrer facilement dès le printemps suivant.

Dans la mesure du possible, plantez TOUT DE SUITE.
 

La préparation avant la plantation de votre fruitier

pied souleve terre avec beche
  1. Retirez tous les emballages (plastiques, élastiques...).
  2. Taillez l’extrémité d’une tige ou d’une racine éventuellement abîmée durant
  3. Laisser tremper les racines de votre fruitier durant 10 à 15 minutes dans un seau rempli d’une boue épaisse composée d’eau, de terre de jardin et d’un peu terreau. Cette opération simple, appelée pralinage, permet de réhydrater les racines et les radicelles et de les enrober d’une couche protectrice favorisant la reprise. 
Attention : ne laissez jamais les racines à l’air libre, même quelques minutes. En attendant la plantation, laissez-les dans leur plastique protecteur.  

La plantation de votre fruitier

plantation fruitier tige racines nues
Les fruitiers sont avant tout des arbres et arbustes. Leur plantation est en tout point identique à celle des arbres et arbustes d’ornement, c'est-à-dire :
 
  1. Creusez un trou assez large et profond pour que les racines soient à l’aise. Déposez la terre de surface (plus noire) d’un côté et celle du fond (plus jaune) de l’autre.
  2. Remplissez le fond de terre noire complétée d’un peu de terreau. Émiettez-la puis placez le sujet en étalant bien les racines.
  3. Les racines situées le plus haut, doivent se trouver à 5 cm au-dessous du niveau du sol. Tout en maintenant bien droit votre arbuste, faites couler la terre noire sur les racines en tassant au fur et à mesure.
  4. Prévoyez un tuteur d’une longueur égale à la hauteur du sujet augmentée de 50-60 cm. Enfoncez-le profondément dans le trou de plantation.
  5. Attachez la tige sur le tuteur à l’aide de liens spécifiques. Vous pouvez aussi utiliser des morceaux de chambre à air de vélo usagée.
  6. Aménagez une cuvette autour du pied avec le reste de la terre pour recevoir l’eau d’arrosage.
  7. Arrosez copieusement même si la terre est humide (au moins 10 à 20 litres d’eau), même s’il pleut.
  8. Au bout de quelques jours, vérifiez le positionnement des liens pour ne pas risquer d’abîmer l’écorce.
  9. N’oubliez pas d’arroser régulièrement dans les semaines qui suivent et effectuez une surveillance régulière sera ensuite nécessaire pour desserrer le lien en fonction de la croissance de la plante. 

L’entretien de votre fruitier

arrosage fruitiers racines nues
  1. Veillez aux arrosages durant la première année s’il ne pleut pas suffisamment, le temps que votre arbuste fruitier s’enracine correctement.
  2. Binez au pied pour désherber et maintenir le sol meuble.
  3. Pour maintenir une bonne fraîcheur au pied de votre arbsute, vous pouvez recouvrir le sol de déchets de tonte, de compost ou de paille.
  4. Apportez notre engrais spécial fruitiers à plusieurs reprises en saison.
  5. Surveillez l’apparition de parasites (pucerons, cochenilles...) ou de maladies qui apparaissent sur les feuilles (rouille, oïdium, tavelure, cloque...) et traitez dès les premiers symptômes. L’utilisation d’un traitement total donne d’excellents résultats.

Notez à ce sujet que des arbres bien entretenus et bien nourris sont plus résistants aux maladies et aux attaques d’insectes. Par ailleurs, l’élimination des déchets de taille, des feuilles mortes et des fruits gâtés permet de limiter les contaminations d’une saison sur l’autre.

La taille de votre fruitier

taille-secateur-arbre-fruitier
Déjà formés en pépinière, le fruitier possède déjà une « charpente » équilibrée assurant un développement et une production de fruits rapides.  Ils vous arrivent taillés, “prêts à planter” mais vous pouvez si nécessaire, couper l’extrémité des rameaux secondaires  pour favoriser leur ramification. 

Durant les années qui suivent, pratiquez une taille d’entretien permettant d’éliminer les rameaux en excès au centre de l’arbuste pour l’aérer, enlever le bois mort et certaines vieilles branches. 
 
Voilà les gestes simples qui donneront de beaux fruitiers productifs. 

1) A la plantation taillez l’extrémité des tiges secondaires trop longues.
2) La taille d’entretien consiste en un nettoyage hivernal pour éliminer le bois mort, les rameaux trop vieux ou trop nombreux au centre de l’arbre.
 
Willemse Meilleur site e-commerce 2021