Bananier rouge - jardins - Ensete Maurelii
Bananier rouge - Plantes - Ensete Maurelii

Bananier rouge

Ensete maurelii

11,50 €
Indisponible actuellement
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Livraison rapide et sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Couleur
Rouge
Hauteur à maturité
200 - 300 cm
Jardinage
Période de plantation
mars - mai
Emplacement
Exposition
Lieu ensoleillé
Le bananier rouge d'Abyssinie, appelé également Ensete Maurelii, n'est pas un arbuste contrairement aux apparences, mais une plante vivace assez gigantesque, fortement appréciée en décoration pour ses grandes feuilles teintées de rouge. Ce bananier rouge appartient à la famille des musacées et est originaire des régions tropicales d'Afrique. Il peut y atteindre facilement 6 à 10 m de hauteur, mais sous les climats européens, il ne dépasse que rarement les 3 m de haut sur 2 m d'envergure. En outre, l'Ensete Maurelii, ne produisant aucune graine, redoute la fraîcheur et le froid. Le bananier rouge se cultive donc en pleine terre et à l'abri dans les régions douces ou comme plante d'intérieur en pot. Ayant une vitesse de croissance très rapide (1,5 m en deux mois pour un jeune plant de bananier), il dispose d'un tronc ventru ayant une forme de bouteille. Ses larges feuilles, en bout de tronc, mesurent de 1 à 2 m de hauteur, et sont de couleur vert foncé teinté de roux (plutôt brillant sur le dessus et pâle sous le dessous), traversées par une nervure centrale rouge.

L'Ensete Maurelii est généralement associé aux autres plantes exotiques, comme les agrumes, les lauriers roses ou le strelitzia Reginae. L'aménagement d'un jardin tropical est souvent recommandé, en associant des bananiers rouges à des bambous, des palmiers rustiques, des fatsias ou des hostas (plantes luxuriantes) ou à des fleurs (comme des passiflores, des agapanthes et des kniphofias).

Pour planter un Ensete Maurelii, deux choix sont possibles. Il convient de le cultiver en plein soleil dans un sol riche et bien drainé, soit directement en terre soit en grand bac. En effet, le bananier rouge craint beaucoup la sécheresse estivale et les sols hivernaux gorgés d'eau. Ses parties aériennes seront obligatoirement détruites par le gel et retomberont sur la souche pour protéger les bourgeons sous terre jusqu'à une température de - 5°C en sol sec. Il est aussi possible de planter un Ensete Maurelii directement en pot pour profiter de cette belle plante exotique sur le balcon ou la terrasse. Il faut alors un quart de terreau, un quart de terre de jardin, un quart de fumier décomposé et un quart de pouzzolane, car c'est une plante plutôt gourmande. On améliorera le drainage en plaçant un lit de billes d'argile ou des graviers au fond du mélange.

Pour bien entretenir le bananier rouge, lorsqu'il est planté en terre, il faut procéder à un nettoyage au printemps lorsque les gelées sont totalement terminées. Et les jardiniers le déterrent généralement en automne pour le mettre dans un bac à l'intérieur afin de le préserver des assauts du froid de l'hiver. Une astuce consiste à mettre l'Ensete Maurelii dans un grand bac ajouré ou percé au fond laissant passer les racines, qu'on va enterrer à la belle saison et déterrer en automne en le replaçant dans un plus grand pot pour pouvoir le placer en intérieur. Concernant la culture en pot, il suffit de le sortir au soleil à la belle saison (en lui donnant des arrosages abondants enrichis d'engrais liquide tous les quinze jours) et de le mettre à l'abri dans un local bien éclairé en hiver.

Retrouvez tous les conseils de nos spécialistes horticoles :

Pour en savoir plus sur Willemse et ses services :

Le catalogue Printemps/Été 2023 est disponible !

Recevez notre nouveau catalogue gratuitement chez vous ou feuilletez-le en ligne pour découvrir nos inspirations, nouveautés, conseils et promotions !