Err

Conseils Jardin Compte

Conseils & entretien - Rosier grimpant en racines nues

Les roses au jardin, quelle merveille ! Vous retrouverez ci-dessous tous nos conseils pour réussir la culture de vos rosiers : de la plantation à la taille. Bref on vous dit tout sur les rosiers grimpants en racines nues !

Dès la réception de votre rosier grimpant

rosier tige racines nues
Le rosier grimpant est livré en racines nues dans un emballage prévu pour une bonne conservation de plusieurs jours hors de terre. Cette méthode professionnelle vous assure une excellente reprise.

Du soin pris pour la plantation dépend la reprise et la vigueur futures de vos rosiers. Il est donc important de suivre les quelques précautions simples que voici !

La préparation avant la plantation de votre rosier grimpant

arrosage plante vivace
Avant la plantation, préparez chaque sujet :
1) Enlevez tout emballage (sac plastique, ficelles, élastiques...) mais laissez l’étiquette nécessaire à son identification. Votre rosier n’a pas encore de fleurs et le rend donc difficile à identifier si vous avez fait l’acquisition de plusieurs rosiers.
2) Taillez l’extrémité d’une tige ou d’une racine éventuellement abîmée durant le transport.
3) Conservez 3 ou 4 tiges vigoureuses et réduisez-les à 10 à 15 cm de longueur. Cette taille permettra à votre sujet de gagner en vigueur.
4) Laissez tremper les racines durant 10 à 15 minutes dans un seau rempli d’une boue épaisse composée d’eau, de terre de jardin et d’un peu terreau. Cette opération simple, appelée pralinage, permet de réhydrater les racines et les radicelles et de les enrober d’une couche protectrice favorisant la reprise.
 5) Pour conserver la fraicheur du sol, nous vous conseillons de prévoir un paillage, qui limitera de fait les opérations de désherbage au pied du rosier.

La plantation de votre rosier grimpant

atelier plantation vivaces par 3 personnes
Nos experts horticoles vous conseillent de planter votre rosier au printemps (de février à mai) ou en automne (d’octobre à décembre). Il s’épanouira tout particulièrement dans une terre de bonne qualité faiblement calcaire et en situation ensoleillée.
 
Voici en quelques gestes, une plantation réussie qui assurera une excellente reprise de votre Rosier grimpant :
1) Creusez un large trou de 30 cm de côté et de profondeur et ameublissez le fond à la bêche.
2) Installez le plant verticalement en étalant les racines. Le collet du rosier (endroit de démarrage des branches) doit se trouver au niveau du sol.
3) Préparez un treillis pour que les branches du rosiers puissent s’y accrocher. Attention, bien que les épines des rosiers grimpants soient petites, elles s’accrochent très facilement à la peau.
4) Comblez le trou de terre meuble éventuellement mélangée à un peu de terreau en tassant au fur et à mesure tout autour des racines.
5) Tassez du bout du pied tout autour du rosier.
6) Attachez les premières branches au treillis.
7) Au printemps en particulier, ménagez une cuvette autour du plant pour recevoir et concentrer l’eau des futurs arrosages
8) Terminez par un bon arrosage même si le sol est humide.
9) Votre rosier est maintenant planté. Dans les jours qui suivent, des radicelles se forment. Mais au-dessus, rien ne bouge. Au printemps, les racines qui se sont développées donnent naissance à des feuilles et à des fleurs.
Important : n’oubliez pas d’arroser durant le printemps et l’été qui suivent la plantation. C’est une condition indispensable pour une bonne reprise.

L’entretien de votre rosier grimpant

rempotage vivace pot
Les rosiers sont des plantes faciles à cultiver. Des soins réguliers permettent d’obtenir une floraison abondante durant tout l’été jusqu’à l’automne. Voici quelques conseils importants :
1) Enlevez régulièrement les fleurs fanées.
2) Arrosez par temps sec.
3) Apportez régulièrement de l’engrais au printemps et en été.
4) Griffez la terre au pied pour
> aérer le sol en surface,
> enterrer l’engrais
> éliminer les mauvaises herbes.
5) Surveillez l’apparition de parasites et traitez rapidement. Ayez toujours sous la main un traitement total (anti-insectes et anti-maladies) que vous trouverez sur notre site.
6) Supprimez les gourmands dès leur apparition (ce sont les tiges vigoureuses qui démarrent en dessous du bourrelet de la greffe) appelés aussi rejets ou drageons. Pour en conserver toute la beauté, les roses mortes doivent être retirées régulièrement. 
 
Aussi, nous vous conseillons de couvrir la base des branches avec de la terre jusqu’au printemps.
 
La protection hivernale (voile d'hivernage) est nécessaire dans certaines régions aux hivers très froids. 
 
 

La taille de votre rosier grimpant

Votre rosier nécessite une taille régulière en fin d’hiver. pour éliminer les branches mortes, trop vieilles, cassées, chétives, malades ou tordues.
 
La taille des rosiers est nécessaire pour rajeunir vos rosiers et favoriser leur floraison. Elle s’effectue en général en fin d’hiver, après les grands froids, soit en février ou mars selon les régions. Utilisez une bonne paire de gants (les rosiers, ça pique !) et un sécateur bien affuté.
 
Palissez les grosses branches du rosier grimpant en les arquant pour donner à votre rosier une forme équilibrée. Supprimez les grosses branches trop vieilles ou mortes. Taillez les branches secondaires à 10-15 cm.
 
 
Willemse Meilleur site e-commerce 2021