Plantes oxygénantes

Plantes oxygénantes

Des plantes oxygénantes pour un équilibre naturel et une eau cristalline dans votre bassin de jardin

Dans un bassin, les plantes aquatiques fournissent non seulement un habitat esthétique et nécessaire agréable pour les organismes, mais certaines peuvent également agir comme des oxygénateurs importants ! Les plantes oxygénantes, immergées, poussent rapidement et garderont un plan d’eau clair et sans algues. Elles poussent sous l’eau et assimilent les nutriments de l’eau à travers leurs feuilles et libèrent de l’oxygène pendant la journée. C’est pourquoi elles constituent une base importante pour l’équilibre naturel d’un bassin, alors qu’elles sont extrêmement utiles pour maintenir l’eau claire et saine. 

Les plantes oxygénantes donnent une vision claire des bassins ! Outre leur capacité d’oxygénation, toutes sont également des plantes filtrantes en absorbant des nutriments.

Notez que pendant les mois chauds d’été, les plantes de bassin oxygénantes submergées inversent également le processus la nuit, donc pour les bassins avec une forte charge de poissons, vous avez besoin d’une pompe pour fournir de l’oxygène.

Les plantes de bassin submergées sont de loin les meilleures pour fournir de l’oxygène et filtrer l’eau pour empêcher la croissance des algues. Aussi connus sous le nom de macrophytes, elles prospèrent sous la surface, fournissant un habitat sous-marin précieux pour les poissons. Quelques-unes peuvent avoir des parties au-dessus de la surface, comme des feuilles ou des fleurs. Beaucoup développent d’ailleurs deux types de feuilles : celles immergées et celle émergées, souvent très différentes en forme. Comme la totalité ou la majeure partie de la plante se trouve sous la surface, l’oxygène est libéré directement dans l’eau par photosynthèse pendant la journée.

Introduction et généralités :

En fait, toutes les plantes produisent de l’oxygène. Mais quand on parle de plantes oxygénantes (produisant de l’oxygène O2), elles ajoutent certaines caractéristiques que les autres plantes n’ont pas. Par exemple, elles poussent toujours complètement sous l’eau, contrairement, par exemple, aux plantes des berges ou aux nénuphars qui entrent également en contact avec l’atmosphère.

Le fait que toute la croissance se déroule sous l’eau signifie que les plantes oxygénantes libèrent tout l’oxygène qu’elles produisent sous l’eau et qu’elles absorbent le CO2 de l’eau. Grâce à cet effet, les plantes à oxygène ont un effet purifiant sur l’eau du bassin et elles savent également comment empêcher les algues d’entrer. Ce sont suffisamment de raisons pour placer des plantes oxygénantes dans tous les bassin.

L’étendue de la croissance est déterminée par la présence de lumière, la température (12-25 °C), les nutriments, la qualité de l’eau et le CO2. Si les plantes oxygénantes poussent mal, voir pas du tout, cela peut généralement être dû à la qualité de l’eau et à un apport trop faible en CO2. Le risque de croissance des algues augmentera alors rapidement.

Les plantes oxygénantes ont généralement une croissance rapide et peuvent absorber de la nourriture à travers leurs feuilles ainsi que leurs racines, ce qui signifie qu’elles sont bonnes pour absorber l’excès de nutriments de l’eau. Cela peut aider à « affamer » les algues et à empêcher l’eau de devenir verte. Ces plantes fournissent également des habitats importants pour les invertébrés aquatiques et des frayères pour les amphibiens et les poissons.

De plus, comme toutes les plantes dégagent de l’oxygène (au travers du processus diurne de la photosynthèse), leur végétation submergée augmentera les niveaux d’oxygène dans le plan d’eau pendant la journée. C’est de là que vient le nom de « oxygénantes », bien que l’oxygène se perd la nuit, ce n’est en fait pas une fonction importante. Elles donnent également un aspect très naturel et agréable au plan d’eau, avec leur feuillage sous-marin luxuriant. Contrairement aux plantes de berges (marginales), les oxygénantes ne peuvent généralement pas être cultivées à l’extérieur d’un bassin d’eau dans un parterre de fleurs ou un endroit similaire.

À savoir : les plantes de bassin produisent de l’oxygène mais en absorbent aussi la nuit ou les jours maussades. Les conditions estivales chaudes présentent un risque particulier, car l’eau chaude contient moins d’oxygène. La pire combinaison est traditionnellement un orage d’été humide. La vulnérabilité à la privation d’oxygène dépendra de la variété et de la taille des poissons. Recommandation importante : faites circuler l’eau avec une pompe de bassin de taille appropriée 24 heures sur 24 dans des conditions chaudes et assurez une bonne gestion des plantes, en réduisant la croissance excessive.

Avantages et importance :

Pourquoi est-il important de s’assurer que votre bassin contient suffisamment d’oxygène dissous ? La plupart des espèces de poissons se portent mieux avec des concentrations d’oxygène d’au moins 6 parties par million (ppm), soit 6 %. Ce minimum prend en charge un éventail plus diversifié d’espèces de poissons et permet le frai; en dessous de ce niveau, les conditions sont considérées comme stressantes. Si les niveaux d’oxygène tombent en dessous de 3 ppm, la plupart des espèces de poissons mourront. Dans cet esprit, l’incorporation de plantes oxygénantes dans un bassin est une étape simple et vitale pour fournir une absorption adéquate d’oxygène, d’habitat et de nutriments au bassin d’ornement et à ses habitants.

Un autre avantage est que les plantes oxygénantes aident à empêcher le phytoplancton de devenir trop abondant en fournissant de l’ombre et en absorbant les nutriments en excès sur lesquels les algues prospèrent. Bien que le phytoplancton soit considéré comme sain, des algues vitales qui aident également à oxygéner l’eau, permettre à des algues de toutes sortes de se développer sans contrôle entraînera une surconsommation d’oxygène de votre bassin, la mort de poissons et la stagnation de votre bassin au fil du temps.

Plante oxygénante est un terme appliqué à une grande variété de plantes à croissance rapide.

Quelles plantes oxygénantes ?

Avec toutes les variétés et espèces, choisir les bonnes plantes pour votre bassin peut sembler une tâche ardue. Certaines fournissent un excellent habitat pour les poissons et les grenouilles, d’autres absorbent les polluants, d’autres encore aident à oxygéner l’eau, et certains d’entre elles remplissent toutes ces fonctions.

Toutes les plantes oxygénantes ne produisent pas d’oxygène pendant toute la saison. Pour cette raison, il est important d’alterner et de varier les espèces de plantes. Cela réduira le risque de croissance d’algues.

Pour le printemps et l’hiver la renoncule d’eau (Ranunculus aquatilis) est à conseiller et en été et en automne, les potamots, les sagittaires ou l’élodée canadienne sont à privilégier. Dans de petits bassins au Sud, la cornifle (Ceratophyllum demersum) est une excellente plante. D’autres plantes oxygénantes bien connues sont l’hippurie (Hippuris vulgaris) et la violette d’eau (Hottonia palustris).

Dans les bassins existants avec beaucoup d’algues - eau verte ou algues filamenteuses - il n’est pas judicieux de mettre des plantes oxygénantes. Les algues vont assimiler tout le CO2 présent dans l’eau et par conséquent les nouvelles plantes ne peuvent pas pousser correctement.

Les plantes oxygénantes sont des plantes qui ont tout leur feuillage sous l’eau (immersion totale). Elles peuvent vivre à des étages profonds, voir au fond de l’étang, ou même flotter en suspension dans l’eau : elles pousseront à n’importe quelle profondeur où il y a de la lumière. Ce sont les plantes que l’on appelle parfois « herbe d’étang » car elles ont généralement un feuillage fin et délicat qui rappelle les herbacées terrestres.

Attention à la cohabitation avec les plantes aux larges feuilles de surface comme les nénuphars ! La règle de base est de laisser les 2/3 de la surface libre pour que la lumière pénètre. Si les nénuphars (et associés) occupent une trop grande partie de la surface éclairée, les plantes oxygénantes sous l’eau ne disposeront plus d’assez de lumière pour la photosynthèse.

Mettre des plantes oxygénantes :

Mettez les plantes sous l’eau, dans du sable grossier, du gravier, des boulettes d’argile ou un substrat de croissance spécial. Dans la nature, ces plantes s’enracinent directement dans le fond.

Dans la plupart des plans d’eau, cela n’est pas pratique, car le revêtement repose sur le fond ou un bassin  préformé a été utilisé. Il est donc conseillé de toujours utiliser des paniers de bassin. En étang, plantez directement dans la vase.

La profondeur de plantation requise varie d’une espèce à l’autre, certaines plantes n’ayant besoin que de 2,5 cm d’eau au-dessus de leur couronne (collet), et d’autres de 30 cm ou plus.

Insérez vos plantes oxygénantes dans un bassin qui a une bonne qualité d’eau (riche en minéraux) et suffisamment de CO2, elles garderont alors une eau claire et sans algues. Les avis divergent quant au nombre de plantes oxygénantes nécessaires pour obtenir une eau claire, cependant, une règle de base est de 5 (3 à 8) bouquets pour 1 000 litres d’eau. Le nombre réel dépendra de la saison de croissance, de l’emplacement du bassin et de tout poisson introduit.

Information : d’ordinaire, les plantes oxygénantes sont vendues en bottes de plusieurs tiges (brins). Pensez à retirer ce qui enserre les tiges pour éviter un point de compression qui les feraient pourrir. Veillez à ne pas introduire des pièces métalliques dans le bassin car elles mettraient en danger la vie des poissons.

Choisissez des plantes indigènes car elles résisteront au froid et au gel pendant les mois d’hiver. Il est également peu probable qu’elles perturbent l’équilibre des cours d’eau naturels si elles « s’échappent » de votre bassin de jardin. C’est une bonne idée d’avoir un mélange d’oxygénanates si votre bassin est assez grand. Les plantes peuvent ensuite être éclaircies au printemps, si nécessaire.

Quand planter les plantes oxygénantes ?

Les plans d’eau nouvellement installés ne contiennent au début que peu de micro-organismes et par conséquent ils ont un apport insuffisant en CO2. Avant de planter, il est conseillé de laisser un bassin se développer pendant environ 4 semaines. Plantez-les de préférence dans leur période de croissance, entre avril et juin.

Après la plantation, elles garderont l’eau claire et sans algues. Si vous souhaitez mettre beaucoup de plantes oxygénantes en même temps, il faudra ajouter du CO2 à l’eau. À cette fin, dans les petits bassins de jardin, vous pouvez utiliser ce que l’on appelle des « tablettes CO2 ».

Entretien :

Pour la fertilisation locale des plantes oxygénantes, des boules de fertilisation spéciales ont été développées. En général, cela n’est pas nécessaire si le milieu contient quelques animaux comme des poissons. La pollution engendrée par les poissons fournit suffisamment de nutriments aux plantes, et pas seulement celle oxygénantes, mais à toutes celles avec des racines dans l’eau comme les plantes de bassin (lien article).

Les plantes aquatiques et de berges peuvent pousser vigoureusement. Lors de l’éclaircissage, elles doivent être éliminées avec soin pour éviter qu’elles ne colonisent et n’endommagent les lacs, les étangs, les canaux ou les cours d’eau naturels. Le compostage est considéré comme la forme d’élimination la plus appropriée.

Leur principal avantage dans un étang est leur capacité à se développer rapidement, en utilisant des nutriments que les algues utiliseraient, comme les algues. En amincissant (éclaircissant) occasionnellement les oxygénantes dans le bassin, un équilibre sain peut être maintenu.

Attention : comme les plantes de bassin perdent ou dépérissent naturellement, toute végétation en décomposition excessive pourrait causer des problèmes de qualité de l’eau pour ses habitants. Il faut donc ne pas laisser aller une croissance excessive sans contrôle en bassin, et élaguer régulièrement, surtout si une espèce prend le pas sur d’autres.

Photosynthèse, source d’oxygène :

La photosynthèse est le processus par lequel les plantes transforment la lumière du soleil, le dioxyde de carbone et l’eau en sucres pour la plante et en oxygène pour le reste d’entre nous. Les plantes terrestres et les plantes aquatiques fonctionnent de la même manière, à moins que les plantes n’aient pas de feuilles qui atteignent la surface de l’étang pour trouver la lumière du soleil et absorber le dioxyde de carbone.

Avec les plantes totalement immergées, le dioxyde de carbone est obtenu à partir de l’eau, qui est libéré lors de la respiration par les poissons. De plus, la décomposition de la matière organique qui intervient dans l’écosystème aquatique contribue à la production de dioxyde de carbone.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
8 produits

Pesse d'eau - Hippuris vulgaris

Le pot / Ø 11cm
7,50 €
En stock

Myriophyllum Red Stem

Le pot / Ø 11cm
7,50 €
En stock

Potamot nageant

Le pot / Ø 9cm
6,99 €
En stock

Potamot luisant

Le pot / Ø 9cm
7,99 €
En stock
Promotion -0%
5 plantes de bassin oxygénantes en mélange - Anagallis, Bacopa, Hippuris, Hydrocotyle, Myriophyllum, Scirpus - Plantes

5 plantes de bassin oxygénantes en mélange

Les 5 pots / Ø 11cm
-15%
31,88 €
37,50 €
Ce produit n’est plus commercialisé
Promotion -0%
3 plantes oxygénantes en mélange - Hydrocotyle, Myriophyllum, Scirpus - Plantes

3 plantes oxygénantes en mélange

Les 3 pots / Ø 11cm
-15%
19,13 €
22,50 €
Ce produit n’est plus commercialisé

Myriophylle aquatique

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
Indisponible actuellement

Potamot perfolié

Le pot / Ø 9cm
8,50 €
Ce produit n’est plus commercialisé
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé