Bulbes à fleurs

Bulbes à fleurs

Découvrez notre sélection de bulbes à fleurs pour votre jardin

Les bulbes à fleurs ou plantes à bulbes sont communément utilisés dans les jardins, en jardinières ou en pot. Le bulbe correspond à l’oignon de la plante que l’on enterre. Lors de sa plantation, il est en dormance. Puis, au contact de la terre, de la chaleur du sol et de l’humidité, le bulbe se réveille. Un feuillage apparait alors, accompagné de fleurs. Chaque variété se réveille à des moments différents. Il est important de choisir vos bulbes à fleurs en fonction de leurs périodes de floraison.

Découvrez cette grande famille des bulbes à fleurs et façonnez votre coin de verdure à votre image.

Pour mieux appréhender cet univers, il est préférable de distinguer ces bulbes par leur période de floraison.

LES BULBES À FLORAISON PRINTANIÈRE

Certaines variétés ne se plantent qu’en automne : les narcisses, les jacinthes ou les tulipes pour une floraison dès les premières lueurs du printemps. Il faut donc penser à leur plantation quelques mois à l’avance. Les fleurs des tulipes peuvent être simples, doubles, de pivoine.. Il y en a pour tous les goûts !

D’autres variétés s’adaptent plus facilement. Les iris, les renoncules, les anémones, l’ail d’ornement (applelé également allium) se plantent à la fois au printemps et en automne.

LES BULBES À FLORAISON ESTIVALE

Les gloxinias, les glaminis, les cannas, les bégonias, les glaïeuls, les dahlias, les fressias se plantent durant le printemps pour une floraison en été. Les lis, les amaryllis, les cyclamens quant à eux, peuvent être plantés au printemps ou en automne.

Pour vous simplifier la vie au jardin, Willemse France vous propose de nombreux assortiments de bulbes et collections de plantes bulbeuses qui fleuriront au fil de la saison dans votre jardin.

Vous l’aurez compris, pour constituer de magnifiques massifs de fleurs, parterres ou potées de fleurs, il est important d’échelonner les floraisons. En les mariant à des plantes vivaces ou des arbustes, le résultat sera du plus bel effet. Les jardiniers novices apprécieront à quel point les bulbes sont faciles à cultiver et les jardiniers plus expérimentés seront conquis par le nombre important de variétés proposées. En quelques clics et quelques coups de bêche, créez le jardin fleuri de vos rêves. Il existe tant de variétés de bulbes à fleurs ! Entre ceux qui présentent un intérêt ornemental, les espèces qui prennent de la hauteur et celles qui ne se préoccupent pas du type d’exposition dans lequel elles sont plantées… Willemse vous aide à sélectionner vos bulbes à fleurs par variété, en fonction de vos envies, de vos goûts et de vos objectifs.

Vous avez envie que votre jardin se pare de magnifiques couleurs dès le mois de mars ? En un seul clic, découvrez les variétés de bulbes à fleurs qui répondront à vos besoins : crocus botaniques, mini-narcisses, cyclamens, tulipes multicolores… le choix ne manque pas ! Vous souhaitez planter vos bulbes à fleurs pendant votre période de congés en février ? Quelques secondes suffiront à trouver les variétés dont vous aurez besoin : arums blancs d’Éthiopie, renoncules en mélange, glaïeuls nains, Iris de Hollande, freesias à fleurs doubles… Et pourquoi ne pas choisir quelques espèces rares comme l’orchidée colombe par exemple ?

Votre jardin a été conçu en fonction de vos préférences en matière de couleurs ? Sur notre site, vous restez maître de vos choix. Ainsi, une dominante de bleu sera rehaussée par les camaccias bleus, les jacinthes d’Espagne ou encore les anémones de Grèce Ombre Bleue. Si votre terrasse est caractérisée par une touche féminine de rose et de mauve, l’ail d’ornement Globemaster, le lys asiatique ou encore la plume du Kansas se plieront aisément à votre style.

Planter des bulbes à fleurs n’est pas une tâche qui requiert une technicité particulière. Néanmoins, certains outils peuvent grandement vous faciliter le travail, surtout si le nombre de fleurs à bulbes d’été est important. Le plantoir à bulbes, par exemple, est un outil de jardin très pratique. Gradué, il permet de respecter la profondeur de plantation et, en quelques gestes seulement, vous pouvez déposer, au fond du trou, le bulbe en vous assurant d’orienter sa pointe vers le haut. Pour planter facilement vos bulbes, munissez-vous également d’un plantoir à long manche, muni d’un bord sur lequel vous pourrez appuyer le pied. Un moyen très facile d’éviter le mal de dos ! Il est intéressant également de maîtriser la plantation des bulbes en lasagne. Il s'agit d'une méthode permettant de superposer des couches de bulbes de différentes variétés : longue floraison garantie !

Les bulbes à fleurs, quelle que soit la saison de floraison, offrent un spectacle visuel très intéressant. Pour maximiser l’effet produit, n’hésitez pas à les planter en groupe et en nombre. S’il s’agit de petits bulbes, comme pour les crocus, les muscaris ou encore les perce-neige, n’hésitez pas à les planter en masse. Le nombre de bulbes à planter est indiqué sur les fiches produits sur notre site. Pour former des tapis fleuris dans votre jardin, calculez la surface à couvrir et, en fonction des variétés de bulbes à fleurs choisies, définissez le nombre de plantes nécessaires. Pour vous simplifier la vie au jardin, Willemse France vous propose de nombreux assortiments de bulbes et collections de plantes bulbeuses pour la plantation en lasagne qui fleuriront au fil de la saison dans votre jardin.

Les jardiniers expérimentés le savent bien : lorsqu’un bulbe est planté, la pointe vers le haut, à la bonne profondeur, il a plus de chance de se développer rapidement. La profondeur de plantation des bulbes à fleurs s’estime simplement : elle doit être de trois fois le diamètre du bulbe. Certains bulbes à fleurs, néanmoins, ne nécessitent qu’une profondeur égale à deux fois leur hauteur. À bon entendeur…

Le glamini est une variété de mini glaïeuls à fleurs d’été. Il s’agit d’une plante vivace basse à bulbe (ou corme), ne dépassant généralement pas 50 centimètres de haut et par conséquent très résistante au vent et aux intempéries. Les glaminis ont une floraison relativement longue, abondante, et sont pourvus de grosses fleurs qui s’épanouissent en nombre sur les tiges, de juillet à septembre. La gamme étendue de teintes permet de former de superbes associations de glaminis en plates-bandes dans un jardin ou en pot sur un balcon. Avec ses gerbes denses et colorées, le glamini est par ailleurs une plante parfaite pour la composition de bouquets particulièrement durables en vase.

Plantées dans votre jardin comme en pot ou en jardinière, les variétés de glaminis peuvent être regroupées afin de créer des îlots flamboyants. Du rouge profond du glamini Tom au rose délicat au cœur pourpre de l'Eva, en passant par l'orangé au cœur citron du Zoe et le blanc au cœur jaune du Blondie, la palette de couleurs est riche. En mettant à profit la saisonnalité des autres plantes à bulbes, un massifs de bulbes pourra être fleuri du printemps à l’automne en associant aux mini-glaïeuls tulipes, crocus, ail d’ornement...ils apportent une touche de couleur estivale à un massif d’arbustes à feuillage persistant (laurier, houx japonais) en prenant garde toutefois à leur laisser un ensoleillement suffisant. En outre, le glamini sera également du plus bel effet dans un potager, notamment s’il est destiné à composer des bouquets de fleurs coupées.

Avant d’accueillir les bulbes, la terre sera bien ameublie à la bêche, avec un apport de terreau ou engrais si nécessaire, et de sable si la terre est trop compacte afin d'améliorer le drainage.

Aussi parfumées qu'élégantes, les gloxinias se présentent comme des fleurs d'appartement incontournables par leur beauté et le doux parfum qu'elles dégagent. Elles se distinguent par leur floraison généreuse et originale qui saura apporter de la lumière et de la couleur aux intérieurs les plus simples. D'une croissance rapide, ces fleurs estivales sont particulièrement décoratives lorsqu'elles sont plantées en pot ou en bac et placées sur un balcon végétalisé ou une bordure de fenêtre, ou encore pour fleurir nos jardins.

Le gloxinia compte plus de 400 espèces dont la plupart sont hybrides. Le gloxinia élégant, ou sinningia speciosa, est très prisé par les fleuristes pour ses couleurs chaudes et unies allant du bleu au rouge, ce qui lui vaut son autre nom : le gloxinia des fleuristes. L'association de cette espèce aux plantes à feuilles décoratives comme le bégonia rex promet notamment une potée aux couleurs estivales au sein même de la maison.

L'espèce gloxinia compte également plusieurs variétés de fleurs bicolores dont le Gloxinia Frederick et le Kaiser Friedrich qui séduisent par leurs pétales à bords blancs et à cœurs pourpre ou rouge. Elles se marient autant avec les variétés de gloxinia Tigrina mouchetées que les Saintpaulia africaines (nommées aussi violettes africaines) et celles du Cap. Par ailleurs, il existe diverses hybridations de gloxinia grimpantes parfaites pour orner les palissades, les murs et les arches dont la plus réputée reste le Lofos Pink.

Le gloxinia est une plante belle et complexe qui nécessite un soin assez particulier. Il a autant besoin de lumière que de chaleur pour pouvoir s'épanouir, c'est pourquoi il est important de le placer à mi-ombre, voire même en intérieur, à une température inférieure ou égale à 24°C. Il s'accommode de tout type de sol, à condition que celui-ci soit riche, drainé, humifère et acide. Non rustique, la plante doit entrer en repos végétatif en hiver à une température située entre 7 et 16°C. Il s'agit d'une espèce appréciant particulièrement l'humidité devant être arrosée généreusement une fois par semaine, surtout en été. La brumisation de ses feuilles garantit notamment la bonne santé de la plante. Par ailleurs, l'arrosage est à limiter en automne et à arrêter à l'approche de l'hiver afin de pouvoir laisser sécher le bulbe.

Le rempotage, comme la plantation par semis, bouture de tige ou division du gloxinia s'effectue au printemps entre avril et mai. Le tubercule devra être enterré au plus près de la surface afin d'éviter qu'il ne pourrisse pas à cause des arrosages abondants. Une bonne plantation garantit l'apparition de magnifiques feuilles larges, charnues et duveteuses en forme de rosettes vert foncé et aux nervures apparentes après quelques semaines. Au niveau de leur aisselle se formeront ensuite les fleurs solitaires en forme de cloches évasées de 1 à 4 centimètres supportées par des pédoncules de 20 à 30 centimètres. Les fleurs élégantes du gloxinia s'épanouissent abondamment en fleurissant au printemps jusqu'à l'automne et disparaissent peu avant que les feuilles caduques ne tombent. Placez votre plante dans endroit clair mais sans soleil direct, mélangez du terreau avec de la terre de bruyère et arrosez régulièrement sans excès. Après la floraison, pour garder la plante en bonne santé, retirez les fleurs fanées et vous retrouverez une floraison abondante et éclatante à la prochaine période de floraison.

Que sont les ixias et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

L'ixia est une plante vivace à corme dite bulbeuse originaire d'Afrique du Sud qui embellit les massifs fleuris, les bacs, les pots, les rocailles de plantes et les jardinières. Il s'agit d'une superbe plante méridionale à la floraison explosive et aux couleurs particulièrement lumineuses. Il se caractérise également par sa sève et ses racines collantes qui lui ont valu le nom d'iksia, signifiant "colle" en grec. Egalement connu sous le nom de "lis des blés", les ixias font de somptueux bouquets de fleurs étoilées très colorés à offrir ou à se faire offrir. Ils tiennent également bien dans les vases et offrent un bel effet de verdure lorsqu'ils sont plantés en groupe dans le jardin.

Comment associer les ixias ou lis des blés aux autres plantes du jardin ?

Les ixias sont des plantes bulbeuses qui se plantent au printemps avec les glaïeuls d'Abyssinie et les iris qui, d'ailleurs, leur ressemblent étrangement. Cette association éclatante de couleurs et de reliefs mettra notamment en valeur les vérandas et les massifs. Ces petites fleurs colorées sud-africaines présentent, pour la plupart, des couleurs franches qui plaisent pour leur simplicité. Il existe cependant d'innombrables variétés d'ixias hybrides uniques et originales dont le Buttercup jaune à cœur pourpre, l'ixia hybride Giant de couleur blanche et à cœur violet foncé ou encore l'incroyable ixia Tulipa tricolore. Par ailleurs, les ixias apprécient la compagnie des cosmos qui les protègent du virus de la mosaïque du haricot, bien qu'il s'agisse d'une plante généralement insensible aux maladies.

Où planter et comment entretenir les ixias ou lis des blés ?

Un type de sol ordinaire, drainé, neutre, humide et riche convient à la plantation de l'ixia. Celui-ci apprécie tout type de climat allant du climat doux océanique à celui montagnard en passant par le climat méditerranéen et continental. Les périodes idéales pour une plantation efficace des ixias sont le début du printemps, entre avril et mai, et l'automne, de septembre à novembre. Ce type de plante ne présente réellement toute sa splendeur que lorsqu'il est cultivé en groupe. Les bulbes doivent être espacés de 10 centimètres les uns les autres et enterrés sous une profondeur de 15 à 20 centimètres, en pot comme en pleine terre. Ces bulbes offriront, chaque année dans votre jardin, un beau feuillage caduc fin vert vif à foncé à nervures parallèles supporté par des tiges résistantes de 50 centimètres à 1 mètre de hauteur. En été, vers mai à août, se formeront par la suite de belles petites fleurs aux pétales soudés réunies en un ravissant épi d'une dizaine de belles fleurs aux multiples couleurs unies pour certains et bicolores pour d'autres.

Comment bien entretenir les ixias et les mettre en valeur ?

L’ixia s'épanouit à merveille en été et nécessite une exposition ensoleillée. En effet, les pétales de l'ixia ont la particularité de n'éclore qu'en plein soleil. Il est cependant important qu'il soit toujours bien fourni en eau ; l'arrosage est donc primordial mais, si possible, protéger le sol avec un lit de cailloux ou d'écorces afin d'éviter la stagnation d'eau qui pourrait faire pourrir les bulbes. Il est à noter que la variété ixia est non rustique et doit, en effet, être rentrée dès les premières gelées.

Le Montbrétia (Crocosmia masoniorum) est une jolie plante vivace très facile à cultiver qui produit de magnifiques fleurs élégantes et élancées aux couleurs chaudes et flamboyantes. Plantée en massif fleuri, elle apportera une touche exotique à votre jardin ou ensoleillera votre intérieur si vous en faites des bouquets.

La Montbrétia, ou Crocosmia, est une jolie plante à fleurs de la famille des Iridacées. Originaire d’Afrique du Sud, elle produit de magnifiques fleurs à bulbe de couleur jaune doré, orange éclatant ou rouge intense qui peuvent atteindre 50 à 100 centimètres de hauteur selon les variétés et qui fleurissent entre juin et octobre. Elles se disposent sur deux rangées tubulées à la base et s’étoffent au fil des ans. Facile à cultiver la Montbrétia possède de longues belles feuilles vert foncé effilées qui forment des petites touffes.

Il existe 9 espèces différentes et plus de 400 variétés, la plupart obtenues à partir de croisements. Chacune embellira votre jardin en lui apportant une délicate touche exotique. Elle est également idéale pour constituer de jolis bouquets élancés et volumineux qui peuvent tenir jusqu'à deux semaines. Associez-la à d’autres petites fleurs à bulbes comme les Pensées ou les Tulipes afin de constituer de magnifiques massifs multicolores. La majorité des espèces sont géophytes et cosmopolites, dont le fameux crocosmia Lucifer au port érigé avec ses fleurs rouges qu'on remarque en un coup d'oeil dans les jardins au milieu d'autres plantes bulbeuses.

Le Crocosmia ou Montbrétia est relativement résistant aux faibles gelées et supporte des températures allant jusqu’à -5°C, à condition que leur sol ne soit pas trop humide. N’hésitez pas à le pailler pour mieux passer l’hiver. Il appréciera tout particulièrement une exposition ensoleillée à mi-ombragée. Il aime les sols riches, légers, frais, sablonneux et surtout bien drainés. En revanche, il craint la sécheresse, veillez donc à ce que sa terre soit toujours légèrement humide l’été, sans toutefois l’inonder.

La plantation du Montbrétia s’effectue entre mars et avril pour une floraison estivale. Une fois installé, il s’étale et de petits bulbes naissent autour du bulbe central. Il peut être cultivé en pot ou en pleine terre, son hivernage étant plus simple dans le premier cas.

Le Montbrétia se plante à 10 centimètres de profondeur dans une terre légère et drainée, voire sablonneuse. Dans l’idéal, espacez-les de 50 centimètres pour permettre au feuillage et aux fleurs de pleinement s’épanouir sans se gêner lors de leur floraison. En petits groupes, elle formera de jolis massifs exotiques aux couleurs chatoyantes. Elle craint les forts gels et l’humidité, n’hésitez donc pas à humidifier sa terre l’été et à pailler son pied durant l’hiver. Vous pouvez également déterrer les bulbes pendant l’hiver et les conserver dans une caisse que vous placerez dans un endroit sec et aéré avant de les replanter au printemps suivant. Il se multiplie très vite et c’est pourquoi nous vous conseillons de diviser les bulbes tous les trois ans environ pour régénérer le pied et éviter que la plante ne devienne envahissante.

Le Montbrétia demande peu d’entretien s’il est bien exposé. Contentez-vous de couper les fleurs fanées, de pailler son pied pour la préserver du froid et de la sécheresse. Vous pouvez également supprimer les hampes florales qui ne fleurissent plus pour favoriser sa floraison future tout en évitant qu’elle ne se propage toute seule. Arrosez-la régulièrement sans inonder son pied. Si vous faites des semis, leur floraison ne se fera que 2 à 3 ans après.

Enfin, cette plante est relativement résistante aux maladies, aux nuisibles et aux parasites.

Que sont les oxalis et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Petite fleur très lumineuse et facile à cultiver, l'oxalis est parfait pour les rocailles fleuries, bordures, massifs de plantes, jardinières et bacs. Cultivé depuis une centaine d'années il complète bien les arrangements et comble rapidement les vides. On peut compter sur sa capacité à se reproduire. L’oxalis fleurit tout l'été et demande peu de soins.

Plante bulbeuse, l'oxalis également nommé faux trèfle, appartient à un vaste genre répandu partout dans le monde. On le cultive en pot ou dans le jardin, et les variétés présentées ici sont toutes bien différentes. L'oxalis rose est une fleur à feuilles composées de couleur vert pale en forme de cœur. Les feuilles évoquent le trèfle. L'oxalis rose porte toujours trois folioles sur une tige de 10 à 15 centimètres. La fleur de l'oxalis rose est formée de cinq pétales roses soudés à leur base plus pale. Le contraste entre petites fleurs et feuilles en fait une plante ravissante. Tout l'été ses fleurs s'épanouissent et son feuillage demeure en bon état. Très original, la variété oxalis strié forme un joli bouquet de fleurs bicolores spiralées en forme de cornet ou trompette portées sur des tiges minces. Cela évoque la légèreté. Le cultivar oxalis automne rose se démarque par ses feuilles finement découpées qui accentuent le raffinement de la fleur en spirale rose tendre qui s'épanouit à 10-15 cm de haut. Ces trois variétés sont toutes sensationnelles.

Comment associer les oxalis ou faux trèfle aux autres plantes ?

Vivaces, très florifères et de culture facile, les variétés d'oxalis présentées ici intéresseront tous les jardiniers. Chacune d'entre elles se prête à la culture en rocaille ou en massif, mélangées à d'autres fleurs à bulbes comme par exemple le perce-neige, l'iris, les tulipes ou autres. Les floraisons débutent en avril pour l'oxalis strié et les fleurs de l'oxalis automne rose nous réjouissent jusqu'en octobre. Il est conseillé de mélanger les bulbes lors de la plantation pour obtenir une floraison étalée dans le temps. Les annuelles peuvent aussi accompagner les oxalis et en masquer le feuillage après la floraison. Le port des trois variétés est très voisin. De 10 à 15 centimètres pour l'oxalis rose jusqu'à 15-20 centimètres pour l'oxalis strié et l'oxalis automne rose. Ces trois plantes offrent un grand intérêt à être cultivées en jardinière ou en bac. Leur petite taille et la délicatesse des fleurs s'y prêtent particulièrement.

Comment planter les oxalis ?

En intérieur, l'oxalis strié réussit très bien et fleurit de novembre à mars. Les oxalis apprécient le soleil ou la mi-ombre et poussent dans tous types de sol. Ces plantes résistent aux vents et aux embruns malgré le fait que l'oxalis automne rose préfère être à la chaleur et abritée. Les oxalis craignent les grands froids. Vous les protégerez avec des paillis, si nécessaire.

La plantation des oxalis s'effectue en général à l'automne. Lors de la réception des bulbes, vous prendrez soin de les garder au frais jusqu'au moment de les mettre en terre. Le sol doit être bien bêché et aéré à une profondeur de 20 centimètres. Une fois cette étape franchie, vous pourrez planter les petits bulbes à une profondeur de trois fois leur hauteur et vous les recouvrirez ensuite de terre. Il est important de savoir que le bulbe permet l'accumulation de réserves pour la plante. Il doit être planté la tête en haut car c'est de là que la tige sortira.

Comment entretenir les oxalis et les mettre en valeur ?

Une fois planté dans votre jardin, le bulbe aura besoin d'arrosage régulier jusqu'à la fin de la floraison. Il est préférable de garder un sol humide. L'utilisation de paillis évitera que le sol soit sec et facilitera l'entretien en évitant la pousse de mauvaises herbes.

Que sont les perce-neige et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Première fleur à braver la fin de l'hiver, le perce-neige est sans conteste l'annonciateur du printemps. Symbole d'espoir, il porte son nom du fait qu'il surgit de terre malgré la neige. Planté à l'automne, le bulbe produit une fleur délicate, simple ou double, qui s'épanouit à 15-20 centimètres. Regroupés par dizaines, les perce-neige forment un joli effet de masse en janvier-février.

Le perce-neige (Galanthus nivalis) est une plante à bulbe qui appartient à la famille des amaryllidacées. Des variétés à fleurs simples ou doubles sont disponibles. Les deux variétés présentent un pédoncule de 15-20 centimètres et portent une fleur unique. Légèrement retombante, la fleur simple en clochette porte trois pétales externes de couleur blanche et trois pétales internes très courts, également de couleur blanche tachetée de vert. Fleur délicate, elle est accompagnée d'un feuillage vert vif, long et plat. La fleur double se compose de pétales blancs entourant une corolle fournie, panachée de vert. Les deux variétés peuvent se mélanger agréablement.

Comment associer les perce-neige aux autres plantes du jardin ?

Le perce-neige s'associe harmonieusement avec le crocus, l'anémone, la tulipe et même les variétés basses de la plante cobra. N'ayez pas peur d'oser les mélanges de bulbes !

Où planter et comment entretenir les narcisses ?

Pour profiter pleinement de l'épanouissement des perce-neige dans votre jardin, il suffit de les planter à l'automne en groupe d'une dizaine ou d'une vingtaine de bulbes dans un massif fleuri, côtoyant par exemple d'autres fleurs printanières. Si l'espace le permet, vous pouvez en étaler quelques assortiments à plusieurs endroits du massif, ou ajoutez encore le perce-neige géant (Galanthus elwesii) qui ne manquera pas de se faire remarquer. La plante dure plusieurs années et se multipliera au fil du temps. D'autres options procurent aussi un bel effet.

Les perce-neige peuvent être plantés en grand nombre, un peu au hasard dans la pelouse, fournissant des taches fleuries bienvenues en fin d'hiver. Au printemps, une bordure de terrain garnie de ces clochettes mettra de la joie dans le regard. Le jardin de rocaille se prête avantageusement à cette plantation car le perce-neige lui confère alors un air de montagne. La plantation en cascades évoque la nature sauvage. Le perce-neige apprécie le plein soleil mais supporte tout de même la mi- ombre si bien que le pied des arbres ou le sous-bois s'avère un excellent emplacement pour ce petit bulbe. La plantation en bac ou en jardinière est aussi possible et permet de profiter de la floraison à partir d'un balcon ou d'une terrasse. Tous les types de sol, pour peu qu'ils soient bien drainés mais frais en été, favorisent la culture du perce-neige.

Très rustique, le perce-neige fleurit dès janvier et février, selon les régions. C'est une plante à bulbe qui nécessite le froid de l'hiver pour prospérer. Le perce-neige aime le soleil dans les régions très au sud, on conseille de le planter à mi-ombre afin qu'il ne souffre pas au plus chaud de l'été. La plantation s'effectue de septembre à décembre afin que le bulbe fasse ses réserves en vue de la floraison au printemps. Dans un sol travaillé au préalable et aéré sur une profondeur de 20 centimètres, vous enterrerez le bulbe à une profondeur d'environ 3 fois sa hauteur en le recouvrant de bonne terre. Il est primordial de bien positionner la pointe du bulbe vers le haut car c'est de cette partie que la tige florale émergera. Un bon arrosage est nécessaire lors de la plantation.

Comment bien entretenir les perce-neiges et les mettre en valeur ?

Une fois la floraison arrivée, vous devez garder le terrain humide et arroser selon les besoins. L'utilisation de paillis vous facilitera la tâche si la terre a tendance à se dessécher. Après la floraison, laisser le feuillage jaunir avant de l'enlever car c'est à ce moment que le perce-neige reconstitue ses réserves. Avant l'automne, c'est le moment de la division des touffes, s'il y a lieu.

Que sont les sparaxis et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Plante de la famille des Iridacées originaire d'Afrique du Sud, le Sparaxis fleurit au printemps ou à la fin de l'été selon l'espèce. Sous climat doux, il s'étend jusqu'à former au fil des années une large touffe, tandis qu'ailleurs, la culture se fait plutôt en pot. Le feuillage se dispose en éventail, fin et lancéolé, tandis que les fleurs, bicolores ou tricolores, présentent des coloris vifs et multiples avec des pétales aux dessins changeant offrant de multiples combinaisons. Elles ont une bonne tenue en bouquet, tandis qu'en pleine terre, elles s'ouvrent au soleil pour se refermer au crépuscule.

Comment associer les sparaxis aux autres plantes ?

Le sparaxis se plante en bordure, en massif de plantes, dans les rocailles végétales fraîches mais aussi en potées ou en jardinières, que ce soit pour illuminer un rebord de fenêtre, ou encore décorer votre balcon ou terrasse. On distingue quant à la période de floraison Sparaxis tricolor et ses hybrides, qui fleurissent entre mars et mai de Sparaxis grandiflora, qui propose ses fleurs entre août et octobre. Sparaxis tricolor, d'une hauteur de 15 à 20 centimètres, présente des fleurs rouges à cœur jaune cerné de noir ; elle se décline en hybrides, qui offrent des fleurs blanches, jaunes, oranges, rouges, roses, à cœur pourpre, jaune, ou jaune et noir. Cette espèce est également appelée fleur harlequin, nom qui lui vient de cette multitude de coloris. Bien plus grande, Sparaxis grandiflora, allant de 30 à 50 centimètres de haut, présente des fleurs pourpres à cœur noir. Enfin, Sparaxis elegans, d'une hauteur de 10 à 30 centimètres, offre des fleurs orange à cœur violet ou jaune et noir. Les couleurs chatoyantes de cette plante ressortent idéalement lorsqu'elle est assortie avec des feuillages argentés et gris.

Comment planter les sparaxis ?

Planté dans votre jardin, il lui faudra un sol léger qui doit être drainé, humifère et frais, avec une exposition au soleil voire à la mi-ombre. Mais la présence de soleil est nécessaire au Sparaxis pour que les fleurs s'épanouissent pleinement.

Cette plante apprécie les terrains légers, voire sableux, qui ne retiennent pas l'eau en hiver. Les bulbes de Sparaxis, ou plutôt les cormes, doivent être plantés en pleine terre entre mars et avril, mais sous climat doux, une plantation en automne est possible.

Si elle est destinée à un usage en pot, la plante peut être mise en terre dès février, à l'abri, ce qui lui permettra d'offrir une floraison un peu plus précoce. Les cormes doivent être espacés de cinq centimètres, et installés à une profondeur de 5 à 7 centimètres. Faiblement rustique, la plante ne supporte que des gelées faibles, de quelques degrés sous la barre du zéro, durant peu.

Comment entretenir les sparaxis et les mettre en valeur ?

Les touffes doivent être divisées tous les quatre ans, après la floraison. La plante doit être arrosée par temps sec. Les hampes florales doivent être coupées une fois fanées. En hiver, lorsque le climat est doux à frais (jamais moins de 5 degrés sous zéro), le pied peut être paillé avec des débris végétaux, et le feuillage rabattu au ras du sol après la floraison. Si des gelées sont à craindre, il est donc essentiel de déterrer les bulbes installés en pleine terre et de les hiverner au sec et hors gel, à l'instar des dahlias. Lorsque la plante est en pot, il faut rentrer celui-ci à l'abri.

Que sont les Triteleias et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

La Triteleia, aussi appelée Brodiaea, est une plante à bulbe de la famille des Liliacées. Originaire de la côte ouest des États-Unis, ce petit bulbe fleurit dans les plaines ensoleillées ou sur les falaises, appréciant également les sols plus humides, comme en sous-bois. La fleur est généralement bleue, avec un étonnant feuillage qui se couche et se fane au moment où elle s'épanouit pleinement. Une fois coupée, elle sert à la réalisation de magnifiques bouquets, utilisée seule ou dans de petites compositions florales originales.

Comment associer les Triteleias ou Brodiaea aux autres plantes ?

Différentes variétés de Triteleia existent, dont les plus connues sont treteleia Bleu royal, qui présente des fleurs doubles d'un bleu intense et triteleia Babylon, qui propose une élégante floraison rose de longue durée. Mais de nombreuses autres existent, comme Triteleia ixioides, le brodiaea d’or, Triteleia lemmonae, jaune vif ou encore Triteleia laxa « Candida », blanc. Triteleia est idéale en association avec des vivaces basses de plein soleil, qui fleurissent à la mi-juin comme Erigeron karvinskianus, Erodium, Geraniums vivaces (sanguineum, Cinereum « Ballerina » ...) ou encore Oenothera speciosa « Alba ». La durée de floraison des massifs sera ainsi prolongée pendant la période estivale, qui est pour la plante sa période de repos.

Comment planter les Triteleias ?

Les bulbes de Triteleia peuvent être plantés en pleine terre dans votre jardin comme en pots, au soleil, dans un sol léger, supportant également les sols de sablonneux à assez argileux, à condition d'avoir les sols bien drainés.

En pleine terre, une fois le sol bêché sur une profondeur d'environ 20 centimètres afin de l'aérer, un trou doit être creusé à l'aide d'un plantoir, afin d'enterrer le bulbe à environ trois fois sa hauteur, la pointe tournée vers le haut pour le bon développant de ses racines et tiges. Pour finir, le bulbe doit être recouvert de terre et arrosé. Les premières racines se développent à partir de l'automne, tandis qu'au printemps, des feuilles étroites apparaîtront pour s'illuminer à partir de mai de petites fleurs aux couleurs intenses, bleues à violacées ou rosées selon les espèces. Les fleurs sont fécondées par les insectes et produisent des graines, qui peuvent alors donner naissance à des semis spontanés, sans que la plante ne devienne pour autant trop envahissante. L'été, la plante se repose ; c'est la période durant laquelle les bulbes peuvent être déplacés ou plantés. Il faut éviter les transplantations vers la fin de cette saison, les bulbes pouvant déjà être en train de développer leurs racines pour la future croissance. Rustique jusqu'à -12°C, voire au-delà, elle peut être laissée en terre dans les régions où de fortes gelées ne sont pas à redouter.

Comment entretenir les Triteleias et les mettre en valeur ?

D'une culture très facile, la Triteleia ne requiert que peu d'entretien. Nul soin n'est nécessaire tant qu'aucune végétation n'est apparente. Puis, un arrosage fréquent et généreux est requis, afin de garder la terre bien humide. Si celle-ci est trop sèche, il est recommandé de la pailler avec de la paille, des écorces ou de la coupe de gazon, pour lui conférer une fraîcheur bienvenue et éviter de devoir apporter trop d'eau ; cela empêchera également la prolifération des mauvaises herbes.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
446 produits
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock

Dahlias cactus en mélange

26,64 € -10%
23,97 €
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock

Collection de Glaïeuls

21,00 € -10%
18,90 €
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock