Graines de fleurs

Graines de fleurs

Comment choisir les meilleures graines de fleurs pour votre jardin

Avec le retour de la belle saison, le moment est venu de mettre vos semences de fleurs en terre. En les choisissant bien, il est possible de profiter d’un jardin fleuri jusqu’en automne. Avec quelques sachets de graines bien sélectionnées, vous obtiendrez de superbes massifs de fleurs attirant les pollinisateurs et participez ainsi à maintenir la biodiversité.

Il est possible de commencer à semer au printemps si la terre est suffisamment réchauffée et lorsqu’il n’y a plus de risque de gel. La meilleure façon de procéder est la technique du semis en place qui permet d’éviter les étapes de repiquage. Comme pour les légumes, il existe un calendrier des semis pour les graines de fleurs. Cet outil est très utile pour savoir à quel moment semer et mettre toutes les chances de réussite de son côté. Les fleurs annuelles ont une croissance très rapide et sont très faciles à semer. Elles constituent un choix idéal pour créer un massif de fleurs. Vous pourrez également opter pour des fleurs bisannuelles et des vivaces. La période de semis va, en général, d’avril à juin, permettant d’obtenir des couleurs pendant toute la saison dans son jardin. Par exemple, l’œillet d'Inde, Tagetes patula, est une annuelle facile d’entretien qui se sème de mars à mai. Elle se plaît aussi bien en massif avec d’autres fleurs que seule dans une plate-bande.

L’avantage principal du sachet de graines de fleurs en mélange, est qu’il n’est pas nécessaire de réfléchir quant aux moyens d’accorder les fleurs. Il existe des sachets contenant des mélanges de différentes graines de fleurs et d’autres avec des mélanges de plantes aromatiques. En revanche, si votre choix se porte sur des semences uniques, vous pouvez très bien associer des fleurs annuelles avec des vivaces ou jouer sur l’harmonie des couleurs, en fonction de vos goûts et de vos envies.

Avant de semer vos graines de fleurs, il est impératif de bien préparer le sol. S’il n’y a jamais eu de plantation auparavant à l’endroit que vous avez choisi, le sol doit être bêché à grosses mottes. Si le terrain est souple, il suffit de laisser sécher quelques jours puis de secouer les mottes pour les désagréger et enlever les mauvaises herbes. En revanche, dans le cas d’un sol argileux, il est impératif d’éliminer les mauvaises herbes pendant le bêchage. Ratissez ensuite pour enlever les cailloux et les restes de végétaux. Vous pouvez également amender le sol avec du compost ou du fumier.

Si vous disposez d’un grand espace, la première méthode utilisée pour réaliser un semis en place est le semis à la volée. Il suffit de jeter au sol des poignées de graines d’une manière uniforme et de recouvrir avec une légère couche de terre. Arrosez ensuite légèrement. Le second procédé est le semis en ligne. Il se réalise en creusant un sillon de 3 centimètres de profondeur le long d’un cordeau. Les graines sont déposées en veillant à respecter un espace suffisant. A noter toutefois que cette technique est incompatible avec des graines trop petites. Refermez ensuite le sillon avec un peu de terre et veillez à légèrement arroser. Vous pouvez également réaliser votre semis en poquet. Cette méthode est réservée aux grosses graines comme celles des capucines par exemple. Il s’agit simplement de creuser un trou, d’y déposer 3 à 4 graines et de reboucher. Arrosez légèrement sans excès. Au bout d’un certain temps, lorsque les petites plantes ont trois ou quatre feuilles, éclaircissez de manière à ne garder que les plantules les plus robustes. L’entretien de votre jardin fleuri consiste à régulièrement enlever les fleurs abîmées ou mortes et à arroser si nécessaire.

Vous vous sentez l’âme d’un artisan fleuriste ? Pourquoi ne pas consacrer un coin de fleurs à couper dans votre jardin ? Parfumées, colorées et infiniment variées, elles contribuent à égayer le jardin tout en décorant votre intérieur le moment venu. Profitez d’un large choix de fleurs à semer pour confectionner le bouquet de vos rêves !

Les fleurs à semer pour bouquet se déclinent en de nombreuses variétés, de différentes tailles, couleurs et formes. Leur diversité vous permettra de confectionner des bouquets romantiques, champêtres ou structurés, au gré de vos envies et de vos humeurs. Les œillets des poètes et les reine-marguerite sont tout indiqués pour élaborer de jolis bouquets ronds, tandis que les lupins et les mufliers vous permettront de profiter d’une composition plus naturelle et volumineuse. Et si vous aimez le romantisme, optez pour les rosiers qui ne se feront pas prier pour vous offrir de généreux bouquet de roses blanches notamment.

Les fleurs à couper se sèment dans un coin ensoleillé, plutôt à l’abri des vents pour éviter que les plus hautes d’entre elles ne se cassent. Au jardin, elles apportent de la couleur et de la gaité durant de longs mois. Leurs floraisons souvent très parfumées, à l’image des giroflées, attirent de nombreux insectes pollinisateurs pour apporter de la biodiversité dans votre jardin. Elles représentent une solution simple et économique pour profiter d’un intérieur toujours fleuri. En effet, quoi de plus agréable que d’aller cueillir les fleurs au jardin pour se confectionner un bouquet sur mesure ?

Une fois votre carré de fleurs à couper installé, vous n’aurez plus qu’à cueillir ces dernières au fur et à mesure de leur croissance et jouer les artisans fleuristes au gré de vos envies. Pour profiter longtemps de leur présence à la maison, il convient de les couper lorsque la fleur n’est encore complètement ouverte. Pour confectionner votre bouquet, n’hésitez pas à l’agrémenter de feuillages variés, plus ou moins linéaires en fonction du style que vous souhaitez procurer à votre composition. Vous pouvez marier différentes couleurs entre elles, ou au contraire privilégier des coloris monochromes pour un effet plus sobre et élégant. Veillez à éliminer toutes les feuilles basses qui se trouvent sur la tige afin qu’elles ne risquent pas de souiller l’eau de votre vase.

La conservation des fleurs coupées demande quelques précautions. En premier lieu, il convient de couper les tiges en biseau pour augmenter leur surface d’absorption. Cette opération doit être renouvelée tous les 2 ou 3 jours, à chaque fois que vous changez l’eau de votre vase. Une autre astuce pour conserver vos bouquets plus longtemps : ajoutez une pincée de sel de cuisine ou de bicarbonate de soude dans l’eau de votre vase. De même, quelques gouttes d’eau de javel peuvent prolonger la durée de vie de vos fleurs en conservant une eau propre plus longtemps. Durant la saison chaude, préservez votre bouquet de la chaleur et du soleil en le plaçant dans une pièce fraîche. En hiver, n’hésitez pas à le sortir pour permettre au froid de stopper le processus de dégradation, en veillant tout de même à ce les fleurs ne soient pas exposées à des températures inférieures à 2°C.

La violette est une petite plante ornementale facile à vivre, capable d’embellir tous les styles de jardins, les terrasses et les balcons, offrant une large palette de couleurs et une floraison généreuse en hiver ou au printemps selon les variétés. Elle s’adapte facilement à son environnement et peut ainsi être cultivée dans toutes les régions.

La violette (parfois appelée « Herbe de la Trinité ») fait partie de la famille des violacées. Plus souvent bisannuelle plutôt qu’annuelle ou vivace, elle se distingue de la pensée de plusieurs façons : d’abord, elle est plus rustique que cette dernière ; ensuite, elle compte deux pétales inclinés vers le haut et trois vers le bas, alors que la pensée présente quatre pétales pointant vers le haut et un seul vers le bas. Utilisée en confiserie, la violette offre un arôme sucré absolument délicieux. La fleur de violette peut également être consommée crue, entrant dans la composition de salades. Elle peut aussi être cuite. Et ce n’est pas tout ! La violette possède des vertus thérapeutiques, notamment dans le cadre du traitement des maladies des voies respiratoires. La plante vivace possède également des propriétés émollientes et expectorantes. Enfin, elle constitue également une matière première de choix en parfumerie.

Les nombreuses variétés de violettes diffèrent les unes des autres en taille, en couleurs ainsi que par la forme de leur feuillage. Ainsi, la violette cornue ‘Columbine Pensée à cornes’ atteint une quinzaine de centimètres de haut et d’envergure, présentant, au moment de la floraison (de mai à novembre), de belles fleurs bleues. Pouvant être cultivée en rocaille, elle apprécie une exposition ensoleillée ou la mi-ombre. La violette variété cornue ‘Molly Sanderson Pensée à cornes’, quant à elle, est caractérisée par des fleurs très sombres, presque noires.

Pour créer, dans le jardin, une scène bucolique à la fin de l’hiver, associez vos violettes à des primevères, des hellébores, des daphnés ou encore des iris nains. À la mi ombre, sous un arbre, les violettes formeront un décor tout à fait charmant en compagnie de pulmonaires. Les violettes cultivées en jardinière sont ravissantes aux côtés de fleurs printanières comme les les pâquerettes et les myosotis notamment.

La violette est une plante vivace très facile à incorporer dans les massifs, les rocailles et les bordures. Elle peut également être cultivée en pot et en jardinière. Selon les variétés, les violettes ont différents besoins quant à la qualité du sol dans lesquels elles sont cultivées. Ainsi, la violette cornue se contente d’un sol ordinaire et léger, dans un endroit baigné de soleil. La violette odorante (viola odorata), quant à elle, a besoin d’un sol riche et frais ; elle peut tout à fait être cultivée à la mi-ombre.

La violette en pot peut être plantée en pleine terre, de l’automne jusqu’au printemps. La qualité de la terre de jardin aura une influence sur l’abondance de la floraison. Néanmoins, une simple terre de jardin, sans ajout de compost, conviendra parfaitement à vos plantes vivaces. Prévoyez une distance de 20 cm environ entre chaque plant de violettes pour leur donner tout le loisir de s’exprimer librement dans votre jardin.

Que sont les pensées et violettes et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Les pensées (Viola x wittrockiana) et les violettes (Viola cornuta) font partie de la même famille et sont toutes deux des plantes vivaces ou bisannuelles. Leur floraison est charmante et elles apportent de la gaieté dans le jardin.

Le feuillage de l’espèce viola (pensées, violettes) est persistant ou caduc selon les variétés. Les feuilles des plantes du genre viola sont arrondies et ondulées. Les fleurs des espèces du genre viola sont dotées de cinq pétales arrondis. La floraison des violettes et des pensées a lieu à la fin de l’hiver et perdure jusqu’au début de l’été. Ces variétés du genre viola sont donc des fleurs de printemps qui égayent le jardin jusqu’à l’arrivée des beaux jours.

Parmi les nombreuses variétés de pensées, les pensées géantes de Suisse tiennent une place importante. Elles commencent à fleurir tôt au printemps et jusque tard en saison. Elles ont toujours beaucoup de fleurs, assez grandes, en deux ou trois couleurs et avec une tache plus sombre. Leur hauteur n’excède pas 20 cm. La viola odorata mérite également d’être mentionnée ici. Il s’agit d’une vivace tapissante d’une dizaine de centimètres de hauteur à peine, qui fleurit en mars – avril. Elle est parfumée. Vous pourrez planter vos pensées dans votre jardin, en plates-bandes entre les rosiers et les tulipes à la manière de petits bouquets ou en pots et jardinières en tant que plantes de terrasses et balcons.

Parmi les violettes vivaces, les violettes retombantes sont celles qui offrent le plus bel effet de par leur éventail de couleurs. Leurs fleurs ressemblent à de petites pensées en jaune, blanc, mauve clair et mauve foncé. Elles fleurissent abondamment de mars à juin et de septembre à décembre… Une exposition ensoleillée et le tour est joué !

Comment associer les pensées et violettes aux autres plantes du jardin ?

Vos pensées et violettes se marieront très bien avec d’autres plantes à floraison printanière comme les tulipes, les narcisses ou encore les jacinthes. Et, pour des bordures, des massifs et un jardin du plus bel effet, n’hésitez pas à les planter en petits groupes de 5 à 10 plants. Mélangez les couleurs et profitez, le moment de la floraison venu, d’une explosion colorée et gaie à souhait.

Où planter et comment entretenir les pensées et violettes ?

Planter les pensées et les violettes est une opération à la portée de tous les jardiniers. Une activité qui sera d’ailleurs très appréciée par les enfants, alors qu’ils sont initiés à la découverte du jardin et des joies du jardinage. Préparez simplement un trou à l’aide d’une bêche. Retirez les mauvaises herbes et ajoutez, si besoin, du terreau de plantation afin d’assurer, à vos pensées et violettes, une terre suffisamment riche. Les plantes en godet doivent préalablement être trempées dans un seau afin que la motte soit bien hydratée avant d’être plantée dans la terre du jardin. Le trou de plantation doit être deux fois supérieur en volume à celui du godet, environ 20 cm de part et d’autre. Retirez les pensées et les violettes de leur godet puis tapotez un peu les racines qui sont parfois enchevêtrées. Placez la motte en faisant attention de faire coïncider le haut avec la surface du sol. Remplissez le trou avec du terreau mélangé à la terre de jardin puis tassez délicatement et arrosez. Prévoyez une distance d’environ 20 à 25 cm entre chaque plant.

En pot, les pensées fleurissent dès le redoux des températures et flétrissent au froid. Comptez un pot d’environ 15 cm de diamètre pour un pied de pensées et violettes. Une exposition au soleil ou à mi-ombre leur conviendra parfaitement pour s’épanouir. La terre dans laquelle les pensées et violettes seront plantées doit être riche en humus. Un bon terreau pour géraniums fera parfaitement l’affaire.

Comment bien entretenir les pensées et violettes et les mettre en valeur ?

L’avantage des vivaces, et notamment des pensées et des violettes, est qu’elles ne requièrent qu’un minimum d’effort lorsqu’il s’agit d’entretien. Les potées et les massifs doivent être arrosés régulièrement afin de maintenir la floraison abondante des vivaces. Si nécessaire, un engrais spécial fleurs sera à prévoir, notamment si vos vivaces sont plantées en pot. Bien évidemment, pour maintenir l’esthétique des pensées et des vivaces, pensez à retirer les fleurs fanées lorsqu’elles apparaissent. Elles sont également une source d’épuisement pour la plante, donc parfaitement inutiles.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
181 produits
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock