Plantes grimpantes

Plantes grimpantes

Qu'est-ce qu'une plante grimpante et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Elles se développent sur des murs, des treillis, des pergolas, des grillages, dans des pot ou en pleine terre, les plantes grimpantes ne manquent pas d’atout pour décorer un jardin, une terrasse ou un balcon. Vous pourrez les associer à d’autres plantes afin d'en profiter durant toute l'année et elles sauront apporter, à votre espace extérieur, des formes et des couleurs originales.

Les plantes grimpantes existent sous forme de nombreuses variétés et votre choix devra donc s’effectuer en fonction de vos attentes et de vos goûts. Certaines s’agripperont seules au support que vous leur choisirez. Ainsi la Bignone, le Lierre, le Fusain rampant (un fusain couvre-sol), l'Hortensia grimpant possèdent des crampons sous forme de petites racines qui s'accrochent seules sur un mur. La Vigne vierge, quant à elle, se sert de petites ventouses pour grimper.

Nous vous proposons des sélections de plantes grimpantes en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire : pour une haie (car il est possible de masquer un vis-à-vis avec des plantes grimpantes), pour une pergola ou à placer en pot sur une terrasse ou un balcon.

Les plantes grimpantes ont aussi leurs spécificités… Nous avons sélectionné pour vous des plantes en les regroupant par thème : des plantes grimpantes parfumés, des plantes à feuillage persistant (dont les feuilles ne tombent pas à la morne saison), à floraison printanière, sans oublier les plantes grimpantes à floraison estivale, ou encore nos plantes à floraison hivernale (car il est possible d’avoir de nombreuses fleurs en hiver). Parcourez nos univers pour découvrir ces majestueuses plantes verticales.

Comment associer les plantes grimpantes aux autres plantes du jardin ?

Le Chèvrefeuille, les Clématites, la Glycine, le Houblon, le Solanum ou encore le Jasmin auront besoin d'un tuteur, d'un tronc d’arbre ou de fils tendus afin d'accrocher et de développer leurs tiges. Le jasmin étoilé a cette particularité d'avoir une croissance rapide et ornera le treillage ou le support que vous lui aurez fourni.

Très productives, on dit de ces plantes qu'elles sont volubiles (la tige s'enroule autour d'un support). Le Rosier grimpant se servira de ses épines pour s’accrocher à son support. Les vrilles de la Passiflore, du Pois de Senteur et de bien d'autres encore s'enrouleront autour des grillages et des treillages que vous leur offrirez. Vous prendrez donc soin d’harmoniser vos supports et vos plantes afin de permettre à ces dernières de croître correctement et de s’épanouir sereinement.

Pour créer de l’ombre sur une pergola, il vous faudra choisir une plante au feuillage dense et caduc. Vous pourrez ainsi opter pour une plante grimpante dotée d’une floraison abondante, surtout si votre pergola est haute, car les fleurs attireront les abeilles ; un kiwi se prête en outre très bien à cet exercice.

L'Hortensia grimpant couvrira facilement de grandes surfaces, au même titre que le lierre qui se présente comme un grand classique pour couvrir un mur abîmé.

Les Rosiers seront également à leur place le long d’un mur et ajouteront une touche de raffinement très remarquée.

Où planter et comment entretenir les plantes grimpantes ?

Préparerez le sol à l'avance en mêlant à votre terre, du terreau et de l'engrais, afin d'assurer une meilleure prise. Il est également conseillé d'incliner la motte de votre plante vers le support en la plantant, de manière à lui permettre de s’y accrocher pour bien démarrer sa croissance. Bien entendu, il vous appartiendra de choisir de cultiver vos plantes en pleine terre dans votre jardin ou en pot, pour en profiter sur votre balcon ou sur votre terrasse. Pensez également à les sélectionner en fonction de leur résistance au froid, c’est-à-dire de leur rusticité et ce, selon la région dans laquelle vous vivez. A ce titre, sachez que le Solanum et le lierre s’inscrivent comme les plantes grimpantes les plus résistantes aux basses températures.

Comment bien entretenir les plantes grimpantes et les mettre en valeur ?

La plupart de ces plantes grimpantes apprécient un environnement à la mi-ombre, mi- soleil et ne demandent pas d’entretien particulier. Vous devrez les tailler régulièrement, de manière à éviter qu'elles ne deviennent trop envahissantes. Enfin, il conviendra de régulièrement retirer le feuillage abîmé de vos plantes grimpantes afin de faciliter les nouvelles pousses, de même que les fleurs fanées en vue d’encourager la floraison. En suivant ces simples conseils, vos plantes grimpantes vous enchanteront pendant de longues années !

Sur notre site, découvrez des plantes grimpantes pour l’extérieur et des accessoires adaptés.

Généralement proposées en conteneurs, les plantes grimpantes peuvent être plantées tout au long de l’année, à l’exception des périodes de gel. Pour permettre à vos plantes de s’épanouir sereinement et de grimper le long des murs et des pergolas, assurez-vous de les arroser régulièrement, surtout si elles sont cultivées en pot.

Que sont les suzannes et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

La suzanne, plus communément appelée "suzanne aux yeux noirs", porte ce joli nom du fait de son cœur noir ou brun très sombre, entouré de pétales jaune orangé. Il existe une centaine de variétés différentes, mais celle-ci est la plus connue. Ses feuilles, légèrement dentées de forme triangulaire, sont abondantes et font de cette plante annuelle un bel ornement pour le jardin.

Les suzannes (Thunbergia Alata) sont des fleurs tropicales, de la famille des acanthacées. Lorsqu’elles sont utilisées comme plantes grimpantes, elles peuvent atteindre une hauteur de 2,5 à 3 m. Elles aiment également recouvrir le sol d’un jardin, et donneront des fleurs pendant une longue période allant de mai à octobre.

Comment associer les suzannes aux autres plantes du jardin ?

Les suzannes se développent aussi bien en hauteur, accrochées à un treillage, que suspendues. Dans ce cas, elles s’associeront parfaitement à des plantes vivaces grimpantes. Comme elles s’adaptent très bien également à la vie au ras du sol, les suzannes seront parfaites au milieu d’un massif floral, ou en compagnie d’arbustes dont elles couvriront élégamment les pieds.

Associées à d’autres plantes grimpantes, les suzannes sont des plantes idéales pour recouvrir un pan de mur, ou une arche. Effet romantique garanti !

Où, et quand planter les suzannes ?

La suzanne est une plante fleurie considérée comme une vivace annuelle, qui se plante idéalement en pleine terre dans le jardin au printemps, au cours du mois de mai. On peut toutefois commencer plus tôt par une culture en godet en mars, à condition de conserver les semis dans un milieu abrité du vent et du froid, entre 18 et 20 °C.

Une fois la période froide passée, vous pouvez planter les semis directement dans le jardin dans une terre fraîche et riche pour une culture en terre, ou les installer en jardinière directement.

Les suzannes se plaisent à la lumière, mais craignent l’exposition directe aux rayons ardents du soleil. Pensez donc à les planter dans un endroit à l’abri du vent, avec une exposition indirecte au soleil.

Comment bien entretenir les suzannes ?

Une fois plantée, la suzanne a besoin d’un arrosage généreux. Par ailleurs, l’utilisation d’un engrais liquide lors de sa période de croissance lui permet de conserver une floraison abondante. Pour prolonger sa vigueur, il est également intéressant de tailler légèrement le massif de fleurs et de supprimer les parties fanées.

La suzanne est une plante d’origine tropicale ; elle n’apprécie donc pas les basses températures, et ne résiste pas au gel. Si vous souhaitez conserver vos fleurs en hiver, l’idéal sera alors de les rentrer et de les laisser s’épanouir en intérieur. Dans une véranda, elles seront ainsi protégées du gel et des intempéries, et profiteront d’une température agréable.

Attention toutefois lors de leur conservation en serre, à l'apparition de cochenilles farineuses et autres araignées rouges.

La Bignone Campsis rendra vos jardins plus joyeux grâce à ses fleurs en trompette. Elle est d'ailleurs également appelée Trompette de Virginie, Trompette de Jéricho ou Jasmin de virginie. La bignone est à l'origine une plante grimpante disposant de racines aériennes qui lui permettent de s'accrocher à son support. Les sujets que nous proposons sont sur tige : tel un saule pleureur, juchées en haut d'un tronc, les tiges descendent naturellement. La bignone est très résistante à floraison longue qui dure tout l'été et qui ne manquera pas de donner un supplément d'âme aux espaces verts.

La bignone est un arbuste à feuillage caduc qui disparaît à la morne saison. Les sujets sur tige sont parfait pour être disposés en tant qu'arbuste pour pots, à savoir si vous souhaitez en disposer en balcon ou terrasse. Vous pourrez également les planter dans le sol, en pleine terre.

Côté couleur, les différentes variétés de Bignone offrent une palette très nuancée, de la couleur orangée en passant par le jaune et le rouge en choisissant les variétés, la bignone de Virginie, Radicans Yellow Trumpet, Kudian Indian Summer, Radicans Judy ou encore la Bignone Flamenco ou la Bignone Stromboli. C'est en plein soleil que la Bignone sera la plus épanouie et la plus prolifique. Privilégier les endroits dégagés où elle pourra profiter d'un ensoleillement maximum. Evitez de l'exposer en plein vent, car cela pourrait lui être préjudiciable, et il faudra palisser les pousses de la plante les premières années avant qu'elle puisse le faire seule.

Lors de la plantation de votre Bignone, il est conseillé d'utiliser de l'engrais pour enrichir le sol. Si vous la plantez en pot, choisissez un pot suffisamment grand pour que les racines puissent prendre de l'ampleur : un arbuste à l'étroit ne fleurit pas correctement. Par la suite, une bonne dose d'humidité lui sera favorable pour débuter sa croissance dans les meilleures conditions. Enfin, n’oubliez pas de pailler le pied de votre plante en hiver si vous la plantez en pleine terre, ou d'habiter votre bignone sur tige si elle est en pot. La bignone supportera tout de même des températures assez basses pouvant atteindre -15°C.

Il est préférable de planter la Bignone à l'automne, mais sachez qu'il est possible de le faire au début du printemps ou en été. Il faudra dans ce cas, être très attentif à l'arrosage surtout en cas de forte chaleur.

Un soin tout particulier est à apporter à la taille surtout si vous souhaitez conserver l'aspect "boule de fleurs" de votre Bignone Campsis. Il s'agira ainsi de la discipliner en vue de contenir sa croissance et limiter sa prolifération. Une belle occasion pour lui donner une forme originale !

La fin d'hiver est la meilleure période pour couper les tiges sèches. Attention toutefois à éviter les périodes de gel. Pas de restriction quant à la taille, une coupe relativement autoritaire étant sans danger pour sa persistance.

Que sont les bignones et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

La Bignone Campsis se caractérise par sa robustesse et sa floraison longue qui dure tout l'été. Idéale pour recouvrir un mur, la Bignone rendra vos jardins plus joyeux grâce à ses fleurs en trompette et apportera également une touche d’authenticité. Une plante grimpante résistante disposant de racines aériennes qui ne manquera pas de donner un supplément d'âme aux espaces verts.

Comment associer les bignones Campsis aux autres plantes du jardin ?

C'est le lierre qui s’inscrit comme un allié de choix pour une association avec la Bignone. En effet, son feuillage persistant complète le feuillage caduc de cette dernière. Un mariage des plus subtils et de bon goût, même s'il vous faudra rester vigilant en disciplinant rigoureusement ces deux plantes de caractère si besoin est. Les conifères (Cyprès de Leyland, Thuya...) sont également un choix intéressant pour accompagner la Bignone, la persistance du vert au terme de l'été étant un atout majeur en matière de décoration.

Côté couleurs, les différentes variétés de Bignone offrent une palette relativement nuancée allant du jaune, si vous optez pour la bignone de Virginie, ou Radicans Yellow Trumpet, d'une couleur orangé traditionnelle (campsis Kudian Indian Summer, campsis Radicans Judy ou encore bignone Flamenco) en passant par le rouge si vous craquez pour la bignone Stromboli. La campsis grandiflora vous surprendra par ses grandes fleurs, une vraie touche d'exotisme dans votre jardin !

Où planter et comment entretenir les bignones ?

C'est en plein soleil que la Bignone sera la plus épanouie et la plus prolifique dans les jardins. Il s'agit donc de la planter plein sud si vous en avez l’occasion. Privilégiez les endroits dégagés où elle pourra profiter d'un ensoleillement maximum. Elle se plaira le long d'un mur ou d'un poteau de clôture, mais évitez de l'exposer en plein vent, car cela pourrait lui être préjudiciable. N'oubliez pas qu'il s'agit avant tout d'une plante grimpante et qu'il lui faut en ce sens des supports pour croître et s'épanouir. On peut parfaitement envisager, par exemple, d'habiller une haie de Bignone Campsis. Dans ce cas, il faut impérativement espacer vos plans de 3 à 4 mètres les uns des autres. Lors de la plantation de votre Bignone, il est conseillé d'utiliser de l'engrais pour enrichir le sol. Par la suite, une bonne dose d'humidité lui sera favorable pour débuter sa croissance dans les meilleures conditions. Enfin, n’oubliez pas de pailler le pied de votre plante en hiver qui supportera des températures assez basses pouvant atteindre -15°C.

On s'accorde généralement à dire qu'il est préférable de planter la Bignone à l'automne, mais sachez qu'il est possible de le faire au début du printemps ou en été. Il faudra dans ce cas, être très attentif à l'arrosage surtout en cas de forte chaleur. La préparation du sol est également à considérer avec précaution sans toutefois être bien compliquée : un mélange de terre et de terreau sera l'idéal.

Que sont les solanums et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Communément appelé morelle ou solanum faux-jasmin, le solanum est une plante à feuillage persistant ou semi persistant vert foncé. Elle peut être cultivée sous tous les climats et fait partie de la famille des solanacées. Très répandues dans le monde entier, les solanums se déclinent sous 1150 espèces dans lesquelles on retrouve les plantes ornementales et les plantes alimentaires comme les aubergines entre autres. D’une hauteur variable entre 2 et 5 mètres, les solanums d’ornement produisent des fleurs aux couleurs mauves ou blanches et sont aussi des arbres fruitiers qui donnent différents fruits (tomates, pommes de terre, etc.) selon les variétés. Le solanum jasminoides a une floraison surprenante qui peut s’étaler sur 6 mois.

Les solanums produisent un parfum très agréable qui fait penser à celui du jasmin, d’où leur surnom. Ils sont parfaits en arbustes pour pots près des lieux de repos tels les bacons, les terrasses, les vérandas. Avec ses fleurs étoilées de blanc vêtu, le solanum grimpant blanc ou solanum jasminoides Album est toujours remarquable et irrésistible, peu importe où il est planté. La morelle noire, ou solanum nigrum, fait partie de ces plantes herbacées du genre solanum qui, il y a des centaines d'années, était associée à de la magie noire et était considérée comme une plante surnaturelle.

Comment associer les solanums ou morelles aux autres plantes du jardin ?

Le solanum est une plante grimpante qui peut aussi être placée près des palissades et des treillis afin d’obtenir des abris de verdures ou des treilles. À côté d’un arbre ou d’une clôture, les solanums s’accrochent à ces derniers et sont d’un bel effet. Les solanums alimentaires peuvent être associés aux thyms, aux pois ou encore aux estragons. On obtient un bel écho décoratif en associant les solanums rantonnetii avec le liseron de Mauritanie. Les petits arbustes comme l’abutilon et la lavatère forment de magnifiques massifs à fleurs en association avec les solanums. Buissonnant ou sur tiges, ils peuvent également être associés aux rosiers dans votre jardin.

Où planter et comment entretenir les solanums ?

Le printemps est la saison phare pour commencer la culture des solanums, même si ces derniers peuvent également être plantés en été. Les mois de mars et d’avril sont plus conseillés pour leur culture. Les solanums vous offrent une longue période de floraison qui débute en juillet et se prolonge jusqu’en novembre. Parallèlement, les fruits issus de certaines variétés peuvent être récoltés dans les mois d’août, de septembre et d’octobre selon les variétés. Bien qu’étant des plantes grimpantes, leur plantation se fait comme celle des arbustes. Le bouturage et le marcottage en été permettront de multiplier les solanums. Après leur multiplication, il faut les repiquer en godets et les planter à raison de deux pieds par mètre carré.

Comment bien entretenir les morelles et les mettre en valeur ?

Les régions ensoleillées, les sols légers, riches en humus, frais et biens drainés sont très favorables à la culture des solanums. Ils craignent le gel même s’ils peuvent supporter des températures inférieures à -6 °C. Il est donc essentiel de leur pailler les pieds dès l’automne pour les protéger contre le froid. Ils ne demandent que très peu d’attention. Il n’est pas impératif de tailler les solanums même si la coupure des branches abîmées et des bois fragiles au début du printemps permettra d’obtenir un port gracieux de votre arbuste. Il faudrait surtout éviter de le faire en automne au risque de les fragiliser avant l’hiver. Leur arrosage doit être régulier durant les deux premières années qui ont suivi leur plantation. Les solanums plantés au printemps demandent un bon arrosage. Pour obtenir une floraison prolongée, il faut faire des apports d’engrais en été et en hiver.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
111 produits

Hortensia grimpant

Dès
10,99 € -30%
7,69 €
En stock

Clématite Miss Bateman

10,99 € -40%
6,59 €
En stock

Passiflore bleue

Dès
2,69 €
En stock

Clématite Taïga

19,99 € -30%
13,99 €
En stock

Glycine rose

26,99 € -30%
18,89 €
En stock

Jasmin d'hiver

Dès
18,99 € -30%
13,29 €
En stock
En stock

Jasmin étoilé

Dès
18,99 €
En stock
En stock

Clématite Piilu

Dès
10,99 €
En stock

Chèvrefeuille grimpant Goldflame

17,99 € -30%
12,59 €
En stock

Glycine blanche

26,99 € -40%
16,19 €
En stock
En stock
En stock

Passiflore Lavender lady

Dès
16,99 € -30%
11,89 €
En stock

Passiflore ciel bleu

16,99 € -30%
11,89 €
En stock
En stock
En stock
En stock

Vigne vierge

16,99 €
En stock
En stock
En stock
En stock

Houblon doré

Dès
8,99 €
En stock
En stock
En stock

Bignone Madame Galen

Dès
25,99 €
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock

Clématite armandii

Dès
15,99 €
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock

Passiflore Victoria

Dès
16,99 €
En stock
Livraison directe de notre fournisseur
Expédition dès le 06 Mar 23
En stock