Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - Fleurs vivaces - Echinacea purpurea
Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - jardins - Echinacea purpurea
Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - Plantes - Echinacea purpurea
Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - Plantes vivaces - Echinacea purpurea
Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - Fleurs vivaces - Echinacea purpurea
Marguerite pourpre - Echinacée pourpre - jardins - Echinacea purpurea

Marguerite pourpre - Echinacée pourpre

Echinacea purpurea

4,99 €
En stock
En stock
En stock
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Livraison rapide et sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Couleur
Violet,Rose
Mois de floraison
juillet - août
Hauteur à maturité
70 - 80 cm
Jardinage
Période de plantation
février - avril octobre - décembre
Distance de plantation
40-50 cm
Emplacement
Exposition
Lieu ensoleillé
Les marguerites pourpres sont des fleurs à l'aspect délicat et coquet qui font partie du genre Bellis. Elles ont également des propriétés qui les rendent très résistantes et parfaites pour égayer n'importe quel coin à l’extérieur.
Cependant, il ne faut pas confondre le terme marguerite avec une seule fleur, car au sein de cette famille, il existe une taxonomie très variée de types de plantes aux caractéristiques similaires, parmi lesquelles nous pouvons mettre en évidence différentes espèces ou classes très semblables à cette belle et délicate fleur. La marguerite pourpre est une plante vivace pouvant résister au gel et son entretien est très simple, surtout pour les jardiniers débutants. Bien qu'il s'agisse d'une fleur sauvage que l'on trouve facilement dans les prairies, elle remplit de couleurs les jardins et les balcons.
Les marguerites pourpres peuvent être cultivées aussi bien en pot qu'en pleine terre. Si elles sont semées en pots, elles atteindront environ 50 cm de haut, alors que si elles sont plantées directement sur le sol, elles peuvent atteindre jusqu’à 2 m de hauteur !

Les marguerites pourpres, en raison de leur simplicité, s’associent parfaitement bien avec bon nombre de plantes dans le jardin. En compagnie d’autres échinacées, de graminées et d’autres plantes aériennes comme le crambe ou le gypsophile, elles apporteront du charme et de l’authenticité au paysage extérieur.
Pour planter des marguerites dans des pots ou des jardinières, la première chose à faire est de mettre du gravier ou de la terre volcanique au fond. C'est important pour assurer un bon drainage du sol et une aération suffisante aux racines de la plante.
Bien qu'en principe, la marguerite pourpre (Echinacea purpurea) se cultive mieux à l'extérieur, elle peut également être cultivée à l'intérieur si le coin dans lequel elle est placée est bien éclairé. Il est important que tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, la marguerite pourpre reçoive un nombre minimum d’ensoleillement, car cela est essentiel pour assurer sa croissance. Un minimum de 3 à 4 heures d'ensoleillement direct est suffisant.
Les marguerites sont des fleurs qui ont besoin d'un climat plutôt doux (entre 15 °C et 25 °C). En général, elles supportent presque tous les climats, à condition qu'ils ne soient pas trop extrêmes, mais idéalement un climat doux leur permet de fleurir en toute intensité et de montrer leurs couleurs vives. À l'intérieur, elles doivent être conservées à une température douce.

Le type de sol qui convient le mieux à cette plante est le sol argileux (bien qu'elle puisse aussi pousser dans d'autres types de sols). C'est une plante qui a besoin de beaucoup de nutriments, donc si elle est fertilisée, elle poussera mieux.
Dans tous les cas, il faut garder à l'esprit que le choix du substrat dépendra de l'endroit où la marguerite pourpre sera plantée. En pot, sur le balcon ou la terrasse, un substrat contrôlant l’hydratation est idéal. Ces jolies fleurs ont besoin de beaucoup d'eau. A ce titre, le sol dans lequel elles sont plantées ne doit jamais s'assécher complètement. En revanche, elles ne doivent pas être détrempées. La fréquence d'arrosage peut être tous les 2 jours en été et tous les 8 ou 9 jours en hiver. Il suffit de tâter le sol pour se rendre compte de son état, en veillant à ce qu'il reste toujours humide mais pas complètement mouillé. Un excès d’humidité pourrait en effet endommager la plante, en provoquant des champignons et d'autres maladies.
Les marguerites sont généralement très résistantes aux parasites, mais leurs principaux ennemis sont sans aucun doute les escargots ou les limaces. Ces petits animaux mangent les feuilles et finissent par les détruire, donnant à nos marguerites un aspect fané. La meilleure façon de combattre les nuisibles est de les éliminer manuellement ou en utilisant un produit spécifique ou un traitement naturel.

Retrouvez tous les conseils de nos spécialistes horticoles :

Pour en savoir plus sur Willemse et ses services :

Le Guide de Jardinage Willemse

La référence pour les jardiniers novices
comme confirmés !

Le catalogue Printemps/Été 2023 est disponible !

Recevez notre nouveau catalogue gratuitement chez vous ou feuilletez-le en ligne pour découvrir nos inspirations, nouveautés, conseils et promotions !