Amaryllis

Amaryllis

Laissez vous séduire par les belles dames ou Amaryllis du jardin !

Que sont les amaryllis et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Impressionnant et majestueux, l'Amaryllis est une fleur bulbeuse aux couleurs chatoyantes d'origine horticole trouvant son origine en Amérique du Sud, Amérique centrale et Afrique du Sud. La plante, placée sur le rebord d’une fenêtre, en plates-bandes, isolée ou en rocaille, séduit pour sa forme élégante et son doux parfum vanillé.

L’appellation « Amaryllis » vient du grec Amaryssein signifie « resplendir ». La floraison abondante de l’Amaryllis, en automne, permet de profiter de belles fleurs en forme d'entonnoir ou de trompette à pétales pointus légèrement penchés. Egalement appelée "belle dame" ou "belladone", la plante est particulièrement appréciée en fleurs coupées. Bien qu'elle présente une croissance lente, la fleur Amaryllis est facile à planter et fleurit sans peine. Il s'agit cependant d'une plante toxique dont les toxines sont particulièrement concentrées dans le bulbe.

Comment associer les amaryllis aux autres plantes du jardin ?

Parmi les 80 espèces et variétés d'Amaryllis se trouvent des plantes d'extérieur, des plantes d'intérieur et celles de serres dont la plupart sont hybrides. Si certaines sont unicolores comme le Lemon Star à fleurs jaunes, d'autres sont bicolores comme le Black Pearl rouge et noir ou le Kimberly rose à gorge blanche. Par ailleurs, le Cherry Nymph rouge cerise à fleurs doubles est classé parmi les espèces les plus appréciées ; tout comme l'Aphrodite, un spécimen à motifs aux pétales blancs bordés de rouge. Plantés en massifs ou en bordure, les Amaryllis s'associent parfaitement bien aux rhododendrons, dahlias et glaïeuls. Ces derniers ont d'ailleurs l'avantage de les protéger de la pourriture grise. Les arbustes et les plantes vertes mettent également en valeur cette plante aux diverses couleurs.

Où planter et comment entretenir les belladones ?

Etant originaire des régions tropicales, la plante apprécie la lumière vive et les expositions à la mi-ombre et ensoleillées. Elle est également apte à se développer dans les régions sèches et celles aux hivers doux. En effet, la plupart des Amaryllis ne sont nullement rustiques et ne supportent pas une température inférieure à 10°C. Qu'ils soient plantés en pleine terre ou cultivées en pot, il est conseillé de leur fournir un sol drainé, neutre et enrichi par de l'humus. Un arrosage modéré et un apport d'engrais mensuel sont nécessaires pour une meilleure croissance. Afin de leur assurer une plus belle floraison, l'idéal est de retirer les fleurs et couper les feuilles fanées dès leur apparition.

Les périodes de culture des Amaryllis s'effectuent au printemps d'avril à mai et au début de l'automne, entre août et septembre. En hiver commence la phase de la floraison faisant apparaître 5 à 15 fleurs colorées et parfumées par bulbe. Le feuillage cordé en forme de langue de la plante ne commence à apparaître qu'à la suite de la floraison et demeure tout l'hiver. Les grandes feuilles vertes des Amaryllis sont semi-persistantes, caduques et disparaissent avant le début de la nouvelle floraison. Il est conseillé d'offrir une phase de repos à la plante avant de procéder, en janvier, au rempotage. Si une profondeur minimale de 30 centimètres est primordiale pour une plantation en pot, un trou d'environ 15 centimètres est suffisant pour une plantation en pleine terre. En offrant un tuteur aux tiges, celles-ci pourront atteindre plus facilement leur taille adulte de 90 centimètres. Si vous plantez dans un pot vos bulbes d'amaryllis, prévoyez un système de drainage et placez le pot dans un endroit sec à mi ombre.

Comment bien entretenir les amaryllis et les mettre en valeur ?

Après la floraison de votre amaryllis, il faut continuer à arroser pour lui permettre de faire des réserves et ainsi la faire refleurir à la prochaine période de floraison. A cette même période, dès qu'il n'y a plus de fleurs, coupez la tige juste au-dessus du bulbe en prenant bien garde de conserver les feuilles.

Les amaryllis apportent une touche tropicale au jardin.

 

Amaryllis

Les amateurs de plantes d’intérieur de qualité et de belles fleurs ont tous un petit faible pour les amaryllis. Leur air tropical et exotique, leurs grandes fleurs en forme de trompette ressemblant à des lis, au sommet d’une haute tige droite et leurs couleurs allant du blanc au rouge foncé en passant par les variétés bicolores à rayures sont tout à fait séduisants. Les amaryllis subliment une décoration intérieure et apportent un air sophistiqué, traduisant un goût prononcé de leur propriétaire pour les belles choses.

Les amaryllis en bulbe se plantent à l’approche de l’automne, au milieu du mois de septembre. Le contenant dans lequel sera plantée l’amaryllis doit être un peu plus grand que le bulbe (comptez environ une fois et demie à deux fois plus vaste). Le terreau doit être léger et bien drainant. Une fois en terre, le bulbe d’amaryllis va faire naître une hampe florale relativement large, sur laquelle vous verrez très rapidement apparaître de grandes fleurs (comptez environ trois mois après avoir planté les bulbes d’amaryllis pour avoir un résultat). La tige de cette magnifique plante d’intérieur pouvant être fragile, il peut être nécessaire de prévoir un tuteur afin de la stabiliser. Placez le pot contenant votre nouvelle plante d’intérieur dans un endroit ensoleillé, à l’écart des rayons directs du soleil. La terre doit rester humide, sans pour autant être trempée. Au fur et à mesure que l’amaryllis pousse, comme toutes les belles fleurs, il aura besoin d’un peu d’aide : pour assurer que la tige de l’amaryllis pousse droit, tournez le pot d’un quart de tour chaque jour.

Votre amaryllis, comme beaucoup de plantes d’intérieur, appréciera un engrais liquide mélangé à l’eau d’arrosage à raison d’une fois toutes les deux à trois semaines. L’arrosage, quant à lui, se fait jusqu’à ce que la plante entre en dormance, à l’automne. Lorsque les belles fleurs de l’amaryllis fanent, coupez simplement la tige de la fleur, juste au-dessus du bulbe.

Si vous habitez dans une région bénéficiant d’un climat doux, vous pourrez faire profiter votre amaryllis d’un peu d’air pur en le sortant en été. Placez-le à la mi-ombre, de manière à ce qu’il ne soit pas exposé aux rayons directs du soleil.

L’amaryllis fait partie des plantes d’intérieur dont il est possible de forcer la floraison en hiver. Pour ce faire, coupez la tige dès l’arrêt de la floraison et laissez le feuillage se développer. Assurez-vous que la terre du pot reste humide, sans être trempée. Arrêtez de nourrir votre amaryllis au mois d’août. Au moment de ramener votre plante à l’intérieur, au mois de septembre ou en octobre selon la région dans laquelle vous habitez, déposez votre amaryllis dans un endroit frais et sec et arrêtez de l’arroser. Le feuillage commencera à dépérir. Il faut ensuite effectuer un compte à rebours, en partant de la date à laquelle vous aimeriez voir fleurir votre amaryllis (par exemple, à Noël), et calculer 10 à 12 semaines pour déterminer quand l’arrosage doit s’arrêter. L’absence de feuillage et d’eau amènera l’amaryllis à produire une nouvelle hampe florale. C’est à ce moment précis que vous reprendrez l’arrosage et déplacerez votre plante d’intérieur dans un endroit tempéré et ensoleillé. Peu à peu, les feuilles se développeront et la fleur apparaîtra.

A DECOUVRIR : Les Amaryllis de jardin qui donneront à votre extérieur une floraison abondante !

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
14 produits
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé

Collection d'Amaryllis géantes

27,00 € -10%
24,30 €
En stock
En stock
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé
Disponible à partir du 17 Jan 24
Disponible à partir du 17 Jan 24
Disponible à partir du 17 Jan 24

Amaryllis sonatini en mélange

17,99 € -15%
15,29 €
Ce produit n’est plus commercialisé