Le printemps s'invite dans votre jardin avec les arbustes à floraison printanière !

Que sont les arbustes à floraison printanière et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

L’arbuste est l’un des éléments clés qui forment la base, la charpente du jardin. On distingue les arbustes à feuillage persistant et ceux dont le feuillage est caduc. Les arbustes sont intéressants surtout par leur floraison, leurs couleurs des plus tendres aux plus vives et leurs grandes facultés décoratives apportées dans le paysage, dès le printemps. Les arbustes à floraison printanière peuvent également être choisis pour les parfums qu’ils exhalent. Ils s’épanouissent de la fin février à la mi-juin et peuvent atteindre 4 à 5 mètres de hauteur à l’âge adulte alors que d’autres espèces ou variétés ne dépasseront pas un mètre. Certaines espèces à faible développement sont érigées sur tige d’un mètre à 1,50 mètre au-dessus du sol.

Comment associer les arbustes à floraison printanière aux autres plantes ?

En adoptant un rythme dans les plantations arbustives et en évitant la régularité abusive - excepté pour une haie de cotonéaster ou composée de fusain d'Europe EXTRA, on obtient une disposition équilibrée propice à l’harmonie du jardin. Pour la composition d’une haie fleurie basse, pourquoi ne pas choisir les Spirées Grefsheim et leur superbe floraison printanière ? Les associations à floraison échelonnée, sur un fond de feuillage persistant, de hauteurs et de formes variées, sont du plus bel effet et donne du corps à un massif de fleurs. L’importance des ombres portées permettra de disposer certaines variétés au soleil comme un lilas double, un lilas Prince charmant, un genêt Boskoop Ruby et d’autres en semi-ombrage comme un laurier des montagnes, un corète du japon. Un splendide magnolia Genie, que l’on veut mettre en valeur pourra être planté en isolé sur une pelouse mais également, un forsythia, une viorne obier ou bien encore un viorne EXTRA. Au bord d’un bassin, un Amandier à fleurs sur tige, un weigélia ou encore un boronia sur tige, et, au contour d’un chemin ou à l’entrée de la maison pour profiter de son capiteux parfum un seringa virginal ou un lilas jaune pour saluer la rareté de sa couleur. 

Où planter et comment entretenir les arbustes à floraison printanière ?

Dans les petits jardins, qui sont d’ailleurs les plus courants, les arbustes devront être considérés non comme des arbrisseaux mais comme des arbres à part entière. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas les planter trop serrés pour éviter qu’ils ne se gênent mutuellement. La taille des arbustes à floraison printanière n’est pas obligatoire spécialement si ceux-ci ont une forme harmonieuse, mais en cas de besoin et pour répondre aux besoins de certaines espèces et variétés, elle aura lieu entre avril et fin juin et pour d’autres la taille de floraison sera hivernale. Ils laisseront place par la suite aux arbustes à floraison estivale, à planter également dans le jardin pour le garder fleuri une grande partie de l'année.

Pour bien se développer, les arbustes ont besoin de bien s’enraciner. Pour cela, au moment de la plantation de février à mai et de septembre à décembre, ils doivent disposer d’un sol ameubli en largeur et en profondeur. Il faudra creuser un trou important au fond duquel on aura pris soin de déposer un lit d’engrais avec un mélange de terreau et de terre de jardin. Après la plantation, le trou sera bouché et l’arbuste arrosé abondamment à la base afin de tasser la terre.

Comment entretenir les arbustes à floraison printanière et les mettre en valeur ?

Les arbustes à floraison printanière peuvent tous être taillés afin de limiter leur développement. Il faut savoir que la taille favorise également la floraison. Ils réclament, généralement, un minimum de soin. En période de grande sécheresse, ils devront être arrosés, au même titre que toutes les autres plantes, et parfois, traités contre les insectes et les maladies.

Les arbustes sont la charpente du jardin.

Collection vide

Cette collection ne contient aucun produit.