Chlorophytum

Chlorophytum

Les chlorophytums : des plantes d'intérieur au feuillage panaché !

Que sont les chlorophytums et pourquoi les cultiver ?

Le chlorophytum, également connu sous le nom de plante-araignée, est particulièrement apprécié pour ses qualités esthétiques, sa grande résistance et la facilité à laquelle il peut être cultivé en tant que plante d’intérieur. Le chlorophytum est facilement reconnaissable : il possède un feuillage panaché formé de longues feuilles ressemblant à des rubans souples retombants. Cette plante d’intérieur s’invite dans tous les logements, même chez ceux et celles qui n’ont pas la main verte !

Originaire des pays chauds, le genre chlorophytum compte plus de 200 variétés. Celle que nous connaissons dans nos régions est le chlorophytum comosum, encore appelé phalangère, chlorophytum chevelu ou plante-araignée. Facile à vivre, le chlorophytum possède de longues feuilles qui jaillissent d’un cœur, tel un feu d’artifice. En choisissant un joli pot pour installer votre plante d’intérieur, l’effet esthétique est garanti ! En outre, le chlorophytum ne se contente pas d’embellir une pièce : cette plante d’intérieur est également une plante dépolluante, c’est-à-dire qu’elle a la capacité d’absorber des substances nocives comme le benzène, le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène et de xylène.

Au printemps et en été, on voit apparaître des petites fleurs blanches étoilées au bout des stolons du chlorophytum. Au fur et à mesure, il suffit de couper les fleurs fanées ainsi que les feuilles abîmées, pour que la plante conserve sa beauté et les forces dont elle a besoin pour se développer.

Comment associer les chlorophytums aux autres plantes ?

Le chlorophytum peut être cultivé à l’extérieur si les conditions le permettent. Néanmoins, en règle générale, c’est à l’intérieur que l’on trouve la plupart des chlorophytums, au milieu d’autres plantes vertes ou isolées, posées sur un meuble ou en suspension. Dans la pièce de votre choix, installez votre chlorophytum dans un environnement lumineux, sans qu’il soit contact direct des rayons du soleil. En été, faites profiter votre plante d’intérieur de la belle saison en la sortant à l’extérieur si le temps le permet. Vous pouvez également faire cela avec d’autres plantes vertes si elles apprécient d’être sorties à l’extérieur, en vous assurant que toutes les plantes restent bien à l’abri.

Comment cultiver les chlorophytums ?

Le chlorophytum apprécie un rempotage annuel, de préférence au printemps. En effet, les racines de cette plante verte ont tendance à se développer rapidement et, de ce fait, le contenant dans lequel la plante d’intérieur est installée devient trop petit. Pour rempoter le chlorophytum, il vous suffit d’utiliser un pot sensiblement plus grand que le précédent.

Comment entretenir les chlorophytums chez soi?

Votre chlorophytum doit être arrosé régulièrement, sans excès, dès que vous observez que le substrat dans lequel il est planté s’assèche. Veillez à éviter de laisser de l’eau stagnante dans la soucoupe en vidant cette dernière quelques instants après l’arrosage. Si les conditions climatiques le justifient, n’hésitez pas à vaporiser votre chlorophytum, comme toutes les plantes vertes appréciant l’humidité.

Vous observerez que le chlorophytum produit de nombreuses plantules, c’est-à-dire des rejets qu’il est possible d’utiliser pour multiplier la plante. Les plantules possédant déjà des racines peuvent être simplement détachées puis rempotées dans du substrat. Si ce n’est pas le cas, c’est-à-dire si les rejets sont dépourvus de racines, mettez-les dans un verre d’eau jusqu’à ce que vous observiez l’apparition de racines puis plantez-les en terre.

Le chlorophytum est une très belle plante vivace, très gracieuse !

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
3 produits
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé