Palmier d'intérieur

Palmier d'intérieur

Palmiers d'intérieur : les meilleures espèces pour apporter de la jungle chez soi

Plantes exotiques par excellence, les palmiers d'intérieur vous séduiront par leurs grandes feuilles ciselées. Trônant fièrement dans votre salon, en maison ou en appartement, un dépaysement total est assuré. Ces palmiers s'intégreront parfaitement dans votre décoration, quel que soit votre style. De multiples variétés aussi séduisantes les unes que les autres vous sont proposées sur notre site.

Apportez une touche d’exotisme et d’originalité au cœur de votre maison avec le magnifique palmier hawaïen originaire de l'île d'Hawaï dans le Pacifique! Ce palmier préféra une exposition bien ensoleillée, à proximité d’une fenêtre.

Le palmier Areca originaire de Madagascar apportera de l’élégance à votre intérieur. Comme tous les palmiers d’intérieur, disposez-le à un endroit lumineux à l’abri des courants d’air.

Le palmier nain originaire d’Amérique Centrale se contente de petits espaces et demeure un véritable atout pour végétaliser votre intérieur.

Le palmier éventail est l’un des palmiers les plus spectaculaires en intérieur. Originaire d’Asie, il se parera de longs pétioles gracieusement arqués.

Le palmier doré, appelé également Aréca ou palmier d’Arec, demande à être bercé d’une belle lumière indirecte (pour ne pas le dessécher). En effet, son environnement naturel est plutôt humide, car on le trouve majoritairement à l’état sauvage dans les îles de l’Océan indien. Son feuillage souple vous séduira sans nul doute.

Le palmier Kentia connu également sous le nom d’Howea est originaire de la côte Est de l’Australie. Il fait partie des palmiers les plus résistants aux atmosphères relativement sèches de nos intérieurs. Très peu exigeant, ce palmier d’intérieur vous séduira par ses longues palmes de couleur vert sombre.

Le Cycas revoluta est également appelé «Faux Palmier». Originaire des zones semi-désertiques, Madagascar, Australie, Asie du Sud-Est ou Pacifique, cette plante peut atteindre 2 mètres de haut à l’âge adulte, mais sa croissance est lente. Elle peut être disposée sur une terrasse ou un balcon, mais doit être abritée dès que les températures descendent sous les 0°C.

Une belle plante grasse n’a pas nécessairement besoin de beaucoup d’entretien. C’est notamment le cas du palmier d’intérieur qui, pour rester en bonne santé, doit être arrosé avec discernement. L’eau d’arrosage doit notamment être de la bonne température, idéalement, à la même température que la pièce dans laquelle le palmier d’intérieur est installé. Pour savoir comment arroser votre plante, il vous suffit d’observer le dessus de la terre : si ce dernier est sec, c’est le moment d’arroser votre palmier d’intérieur. En outre, du fait de leurs origines, ces palmiers auront besoin d’une bonne hygrométrie, c’est-à-dire environ 50 % d’humidité. Ce taux dépassant largement celui que nous maintenons à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements, vous compenserez en vaporisant les feuilles de votre palmier d’intérieur avec de l’eau de pluie récupérée, de l’eau minérale de l’eau à laquelle vous aurez ajouté un peu de citron. Par ailleurs, pour assurer, à votre palmier d’intérieur, une belle esthétique en toute saison, prenez soin de retirer la poussière qui couvre ses feuilles en passant simplement dessus avec un chiffon légèrement mouillé. Ceci contribue également à faciliter le processus de photosynthèse de la plante.

En été, à condition de trouver un endroit à l’abri des courants d’air et de la lumière directe du soleil, vous pourrez sortir votre palmier d’intérieur à l’extérieur. Sur un coin de la terrasse, sur le balcon ou dans un endroit du jardin à la mi-ombre, le bon air frais fera le plus grand bien à votre plante d’intérieur.

Lorsque vous observez que les racines de votre palmier d’intérieur sortent de la motte dans laquelle il est planté et que les feuilles commencent à flétrir, cela indique probablement qu’il est temps de rempoter votre plante verte. Idéalement, cette opération doit avoir lieu au printemps. Deux jours avant de rempoter, arrosez abondamment votre plante puis renouvelez l’opération la veille du rempotage. À l’aide d’un sécateur, coupez les feuilles abîmées ou celles qui vous semblent en mauvais état, en vous assurant de les retirer en totalité, c’est-à-dire au niveau de la racine. Munissez-vous d’un pot en terre cuite percé et créez, au fond de votre contenant, un drainage en y plaçant une couche de billes d’argile. Compléter avec du terreau pour plante verte est placez votre palmier à l’intérieur du nouveau pot. Arrosez abondamment puis laisser la plante trouver ses aises dans son nouveau pot avant d’ajouter de l’engrais, environ six semaines plus tard. Pendant cette période, bien évidemment, vous pourrez vaporiser les feuilles de votre palmier d’intérieur pour lui assurer un apport d’eau suffisant.

Le rempotage du palmier d’intérieur, si votre plante verte et de grande taille, peut être effectué à l’intérieur de la pièce en ayant pris soin de protéger le sol au préalable. En revanche, si votre palmier d’intérieur est dans un salon, un séjour ou une chambre donnant sur une terrasse ou un jardin, rien ne vous empêche de le rempoter à l’extérieur afin de minimiser le nettoyage après le rempotage.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
3 produits
En stock
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé