Philodendron

Philodendron

Philodendron et Monstera pour votre intérieur végétalisé

Très appréciés pour leur robustesse, les philodendrons font partie des plantes d’intérieur les plus plébiscitées. Il en existe plus de 700 espèces. Les philodendrons appartiennent à la famille des aracées. Philodendron Monstera deliciosa, Philodendron Seloum Hope ou encore Philodendron Atom… autant de variétés aussi différentes les unes que les autres, qui témoignent de la diversité de l’espèce.

Le nom « philodendron » a été attribué à cette plante par le botaniste autrichien Heinrich Wilhelm Schott (1794 - 1865). Le terme vient du grec phileo qui signifie « ami » et dendron qui veut dire « arbre ». On pourrait penser que la signification du nom « philodendron » signifie littéralement « ami de l’arbre » alors qu’il n’en est rien, le philodendron poussant en hauteur, rampant sur son support, en l’occurrence un arbre de la forêt tropicale dans son habitat naturel, s’accrochant à lui sans pour autant l’étouffer, mais en créant, par moments, une forme de parasitisme. La plante a donc besoin de s’accrocher à un support pour croître, ce qui justifie la nécessité d’un tuteur, lorsque le philodendron est cultivé en tant que plante d’intérieur. Un tuteur en fibre de coco est une solution parfaite, dans la mesure où la plante pourra s’accrocher à son support et ne pas retomber.

La variété Monstera deliciosa, même si elle ne fait pas partie du même genre à proprement parler, est considérée comme une variété de philodendron. C’est à cinq ou six ans environ que ce philodendron atteint son âge adulte. La plante d’intérieur sera même capable de fleurir. Elle produira un fruit en forme de banane dont le goût ressemble étrangement à l’ananas. Les jeunes feuilles du Monstera deliciosa sont d’abord cordiformes ; c’est au fur et à mesure qu’elles prennent la jolie forme qu’on leur connaît. Si les feuilles de cette variété de philodendron ont tendance à se découper moins qu’il le faut, cela indique un manque d’humidité atmosphérique. Dans ce cas, il conviendra d’utiliser un vaporisateur et régulièrement brumiser les feuilles et les tiges de votre philodendron, afin qu’il retrouve des conditions ressemblant à son environnement d’origine, à savoir la forêt tropicale.

Les philodendrons apprécient énormément la lumière et continuent de monter jusqu’à ce qu’ils trouvent la luminosité dont ils ont besoin pour réaliser leur photosynthèse. À l’intérieur, ils aimeront être placés devant une fenêtre voilée. S’ils sont installés près une baie vitrée exposée au Sud-Est dans une pièce à température ambiante variant de 18 à 20°, votre philodendron s’épanouira dans des conditions idéales. Arrosez votre philodendron à raison d’une fois par semaine au grand maximum et vaporisez souvent (une fois par jour). Ne coupez jamais les tiges de la plante qui lui sont indispensables pour capter la lumière et donc pour sa santé en général. De même, les racines aériennes du philodendron doivent être laissées en l’état, car elles servent à la plante à capter l’humidité de l’air. Dès que les racines du philodendron écrasent les côtés de la motte, votre plante d’intérieur se trouve à l’étroit dans son contenant. Il convient alors de la rempoter.

Le philodendron est également une plante capable d’absorber certaines substances nocives dans les logements. Elle est donc considérée comme une plante dépolluante. Son grand feuillage dégage de grandes quantités de vapeur d’eau, faisant de cette belle plante d’intérieur, une compagne parfaite pour le bien-être de tous.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
8 produits

Philidendron Monkey Mask

Dès
18,99 € -11%
16,99 €
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
Expédition dès le 13 Fév 23
Ce produit n’est plus commercialisé
Ce produit n’est plus commercialisé
Ce produit n’est plus commercialisé
Expédition dès le 13 Fév 23
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23