Pommier à fleurs

Pommier à fleurs

Les pommiers à fleurs vous dévoileront une floraison abondante en avril et en mai !

Que sont les pommmiers à fleurs ou Malus et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Les pommiers à fleurs se déclinent en arbres et arbustes qui font partie de la famille des rosacées et sont originaires de l’Asie, de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Vivaces avec un feuillage vert caduc, ils vous offrent leur floraison dans les mois d’avril et de mai. Très décoratif et avec une floraison abondante, le pommier à fleurs Evereste peut avoir une taille de 6 à 8 mètres.

Comment associer les pommiers à fleurs aux autres plantes du jardin ?

Planté en bac ou isolément, le pommier à fleurs vous envahit de ses fleurs aux couleurs variées, et se trouve être un idéal pommier d'ornement. Le pommier malus peut se couvrir de fleurs blanches, roses, pourpres, et rouges. Leur caractère changeant constitue l’un de leurs principaux atouts. En effet, l’arrivée de l’hiver coïncide avec l’apparition des boutons rose pâle qui virent ensuite au rouge. Avant la floraison, ces boutons se vêtissent de toutes les nuances du blanc, du rose ou du rouge. Bien que leur floraison ne dure que peu de temps, ils vous séduisent aussi par leur feuillage qui se déploie en coloris vert foncé et vert pourpre. En automne, le rouge ou le doré vient resplendir davantage votre jardin. C’est un arbre fruitier qui possède une surprenante fructification avec des pommes orange, rouges et même jaune. Au fond des massifs fleuris ou sur une pelouse, la belle variété de pommier à fleurs Ariane dévoilera toute sa beauté, tant par ses fleurs que par ses feuilles et ses fruits rouges. La variété royale du pommier à fleurs Gala donne des fruits charnus, excellents, craquants qui mûrissent en octobre et font le charme de votre balcon ou de votre véranda, surtout si elle est mise dans un pot. Pour obtenir des nuances aux allures champêtres, vous pouvez associer en alignement les pommiers à fleurs avec des seringas, des lilas ou encore des aubépines sur une haie fleurie.

Où planter et comment entretenir les pommiers à fleurs ?

Très rustiques et pouvant supporter des températures de -25 °C, les pommiers à fleurs affectionnent les emplacements à la mi-ombre ou ensoleillés. Ils croissent bien si vous les plantez sur des sols frais, assez fertiles, neutres en acidité et bien drainés. Il faut également les abriter du vent. Afin de multiplier vos pommiers à fleurs, vous devez au printemps, après la stratification hivernale des graines, faire leur semis en pépinière. La taille n’est pas impérative, mais elle est parfois requise si le pommier ne fleurit pas. Le paillage de vos pommiers doit se faire durant les périodes de forte chaleur afin de conserver une fraîcheur favorable à leurs pieds. Les pommiers à fruits ont tendance à être peu fertiles, il est recommandé de produire près d’eux des pommiers à fleurs pour améliorer leur pollinisation.

Comment bien entretenir les Malus et les mettre en valeur ?

Les pommiers à fleurs se distinguent en deux grandes variétés : les variétés fruitières et les variétés d’ornements. Les dernières sont les plus faciles à cultiver. La fructification d’un pommier à fleurs nécessite la présence d’une autre variété située dans un diamètre de 100 mètres. En automne, plantez vos pommiers à fleurs sur des sols fertilisés à l’aide des algues et du fumier de plantation. Le sol doit être arrosé régulièrement durant les deux premières années de vie du pommier à fleurs. Ils peuvent également être plantés en hiver dans les régions où il ne gèle pas ou bien en été lorsqu’il n’y a pas de fortes chaleurs.

Les fleurs de cet arbre d'Europe sont utilisées dans la fabrication d'huiles essentielles destinées aux personnes qui ont une mauvaise image d'eux-mêmes et voulant effacer ces idées.

Les Malus ont du bon finalement !

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
3 produits
En stock
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé