Protections mécaniques

Protections mécaniques

Les voiles d'hivernage, une protection mécanique efficace pour protéger les plantes

En hiver, les plantes qui ne peuvent pas être rentrées à l’intérieur sont exposées aux risques liés au gel. Elles ont donc besoin de protection supplémentaire pour se protéger. Pour faire face à l’association de froid et d’humidité pouvant être destructrice pour les plantes et pour les pots, vous pouvez misez sur la solution du voile d’hivernage. Ce dernier agit comme une serre pour protéger les plantes des effets du gel et de l'humidité. De plus, il permet également une aération suffisante pour la plante.

Pourquoi utiliser un voile d’hivernage ?

Une plante cultivée en pot est plus frileuse qu’une plante cultivée en pleine terre. En effet, il faut savoir que la faible épaisseur du pot ou de la jardinière ne constitue pas une protection efficace pour les racines de la plante en hiver. À ce titre, il convient de prévoir une protection systématique. Parfois appelé voile de forçage, le voile d’hivernage correspond précisément à ce rôle protecteur. Il sert essentiellement à limiter l’intensité du gel, notamment lorsque le temps est humide et, par effet de serre, il protège les plantes et les garde au sec.

Concrètement, la particularité du voile d’hivernage réside dans sa capacité à assurer, à la plante, une aération suffisante tout en la protégeant du froid et du gel, sans risque de condensation. Ce dispositif de protection laisse également passer la lumière dont la plante a besoin, même si elle est en repos végétatif en hiver. À noter que certaines plantes nécessitent automatiquement d’être protégées par un voile d’hivernage, notamment le laurier-rose, le bougainvillier, les agrumes

Les paramètres à prendre en compte avant d’utiliser ces protections

Lors de l'utilisation de protections mécaniques dans une plantation, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres pour optimiser leur efficacité tout en minimisant leurs inconvénients. Tout d'abord, le type d'animal qui menace les plantes doit être pris en compte pour choisir la hauteur, la densité et la solidité de la protection. Ensuite, les dimensions des plantes doivent être considérées pour adapter la taille de la protection. De plus, le type de matériau utilisé pour la protection doit être choisi en fonction de sa durabilité, de son coût, de sa capacité à laisser passer la lumière, l'air et l'eau, ainsi que de son impact sur l'environnement. Enfin, la méthode d'installation et de maintenance des protections doit être bien planifiée pour éviter de causer des dommages aux plantes et aux animaux locaux. En prenant en compte ces différents paramètres, il est possible d'utiliser des protections mécaniques de manière efficace et responsable dans une plantation.

Comment utiliser le voile d’hivernage ?

En général, le voile d’hivernage doit être positionné sur la partie aérienne de la plante. Cependant, certaines plantes étant plus fragiles que d’autres, il est préférable de créer une structure autour de la plante et de placer le dispositif de protection au-dessus de cette structure, afin que le voile ne soit pas en contact direct avec le feuillage. Cette solution permettra d’éviter tout excès d’humidité pouvant abîmer le feuillage de la plante et favoriser l’apparition de maladies. En outre, il est tout à fait possible d’ouvrir le voile d’hivernage si les journées d’hiver sont clémentes et ensoleillées. Cela permettra à vos plantes de respirer. Bien évidemment, vous devrez refermer le voile d’hivernage le soir venu ou lorsque les températures baissent.

En cas d’hiver rigoureux, essayez, si possible, de rapprocher les cultures les plus frileuses de la maison afin qu’elles ne soient pas exposées au vent froid et parfois violent de l’hiver. En outre, sachez que la nuit, vos plantes profiteront des quelques calories accumulées par les murs au courant de la journée.

Par ailleurs, l’utilisation des films plastiques n’est pas conseillée pour protéger vos plantes en hiver. En effet, ils encouragent la condensation qui peut être nuisible aux végétaux s’ils sont en contact direct avec les plantes. De préférence, utilisez plusieurs voiles d’hivernage bien aéré et, en cas de grand froid, de recouvrir les protections légères avec des films en plastique afin de les renforcer. Néanmoins, les films en plastique doivent être retirés dès que les grands froids sont passés. En effet, vous ne devrez pas les utiliser qu’en cas de conditions météorologiques extrêmes.

Choisir des plantes adaptées à l'hiver

L’hiver est synonyme de froid et de faible ensoleillement. Pendant cette saison, pourquoi ne pas en profiter pour cultiver des plantes colorées résistantes aux basses températures et qui continueront à fleurir jusqu’aux premières gelées. Nous proposons sur notre site une variété de plantes faciles à vivre comme le mimosa d'hiver, le chèvrefeuille d'hiver, le teint d'hiver et la bruyère. Ces plantes continueront à fleurir même durant les périodes les plus froides de l'année. Hormis cela, pour continuer à profiter de vos plantes et pour les garder à l’abri, n’hésitez pas à utiliser une petite serre de jardin d’hiver.

Les filets de protection, les cages et les tuteurs

Les protections mécaniques sont des moyens physiques permettant de protéger les plantes contre les éléments, tels que le vent, le gel, la grêle ou les animaux. Outre le voie d’hivernage, d’autres solutions efficaces permettent à vos plantes de faire face aux défis environnementaux et de prospérer. Les filets de protection sont idéals pour protéger les plantes des animaux, tels que les oiseaux et les lapins, qui peuvent endommager les cultures et les fruits. Les cages protègeront les jeunes plants ou les plantes particulièrement vulnérables aux dommages causés par les animaux. Les tuteurs, quant à eux, sont utilisés pour soutenir les plantes grimpantes et leur éviter de se casser sous le poids des fruits ou des feuilles.

Autre types de protections mécaniques

Les protections mécaniques peuvent également inclure des clôtures, des treillis, des tunnels et des cadres. Elles sont particulièrement utiles pour les plantes sensibles aux dommages physiques, comme les arbustes à fleurs ou les fruits, ainsi que pour les plantes qui ont besoin de soutien, comme les plants de tomates ou les haricots.

Entre autres, les clôtures et les treillis sont utilisés pour protéger les plantes contre les vents forts et les tempêtes. Ils fournissent également un support pour les plantes qui ont besoin d'être maintenues en position verticale, comme les plantes grimpantes ou les arbustes. Ils peuvent être conçus avec divers matériaux, tels que le bois, le métal ou le PVC. Ces dispositifs sont également parfaits pour orner des plantes grimpantes pour ajouter une touche décorative à votre jardin.

Les tunnels et les cadres sont des protections mécaniques offrant une couverture complète pour les plantes. Les tunnels sont généralement fabriqués à partir de tubes en PVC recouverts de bâche plastique. Les cadres, quant à eux, peuvent être construits à partir de bois ou de métal. Ces solutions sont souvent utilisées pour protéger les plantes contre le gel et la neige en hiver, ainsi que les plantes sensibles aux insectes et aux ravageurs.

Enfin, les grillages et les barrières peuvent également être utilisés pour empêcher les animaux tels que les lapins, les écureuils et les cerfs de manger les fruits et les légumes dans votre jardin potager.

Les inconvénients du fait d’utiliser des protections mécaniques

Les protections mécaniques sont souvent utilisées dans les plantations pour empêcher les animaux sauvages de s'attaquer aux jeunes plants. Cependant, bien qu'elles soient utiles, ces protections présentent également des inconvénients. Tout d'abord, elles sont coûteuses à mettre en place et à entretenir. De plus, elles peuvent entraver la croissance des plantes en limitant leur accès à la lumière, à l'eau et aux nutriments. En outre, les protections mécaniques peuvent accumuler de la chaleur en été, ce qui peut endommager les jeunes plants ou les faire mourir. Enfin, elles peuvent causer des blessures aux animaux qui tentent de les traverser, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur la faune locale. Il est donc important de prendre en compte ces inconvénients lors de l'utilisation de protections mécaniques dans une plantation.

Le saviez-vous ?

Certaines plantes disposent de protections naturelles. Par exemple, certaines variétés produisent des poils urticants qui peuvent causer des irritations cutanées chez les animaux qui tentent de manger leurs feuilles. En plus d’être une bonne stratégie de défense pour la plante, cela peut également réduire la diversité des herbivores dans l'écosystème. Si ces derniers sont incapables de manger une plante particulière, ils peuvent être contraints de se nourrir d'autres plantes qui pourraient ne pas être aussi bénéfiques pour l'écosystème.

En outre, certaines plantes ont des adaptations mécaniques pouvant avoir des effets indirects sur les pollinisateurs. Entre autres, les fleurs protégées par des épines ou des piquants sont moins accessibles aux abeilles et autres insectes pollinisateurs. Cela peut réduire la capacité de la plante à se reproduire correctement et peut également affecter la diversité des pollinisateurs dans l'écosystème.

Par ailleurs, l’utilisation des protections mécaniques comporte plusieurs avantages. Par exemple, en protégeant les plantes contre les ravageurs, vous réduisez la nécessité d'utiliser des pesticides chimiques, ce qui peut également contribuer à améliorer la santé des sols et de l'environnement. Mis à part cela, la qualité des produits sera améliorée si les plantes sont bien protégées. Vous réduisez ainsi les pertes de récolte.

Cependant, il convient de noter que les protections mécaniques peuvent être coûteuses à installer et à entretenir, en particulier pour les cultures à grande échelle. Aussi, elles peuvent nécessiter une surveillance régulière pour détecter les dommages causés par les ravageurs et les réparations nécessaires.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
9 produits

Lot 3 housses hivernage

Le lot de 3
10,99 €
En stock

2 Housses pour tomates

Le lot de 2
12,99 €
En stock

Voile de protection

La pièce / L 500cm x l 200cm
2 options dès
9,99 €
En stock

Filet de protection oiseaux

La pièce / L 500cm x l 200cm
3 options dès
6,99 €
En stock
En stock

Anti-taupes solaire

La pièce
29,99 €
En stock

Voile de croissance

La pièce / L 500cm x l 200cm
2 options dès
16,99 €
En stock

2 Epouvantails chat

Le lot de 2
16,99 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Fil effaroucheur

La pièce / Longueur 3000cm
12,99 €
En stock

Newsletter

-15% de remise sur votre première commande !

Conseils, promotions, nouveautés, inspirations et plus encore, inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé(e) de toute notre actualité !