Rosiers grimpants blancs

Rosiers grimpants blancs

Douceur et harmonie au jardin avec les rosiers grimpants blancs.

Quelles sont les variétés de rosiers grimpants blancs et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Les rosiers grimpants blancs confèrent au jardin une tonalité délicate et pure tout en apportant des senteurs délicieuses. Les rosiers grimpants blancs possèdent des tiges sarmenteuses qui escaladent toutes les surfaces du jardin. Ces rosiers peuvent atteindre 3 à 6 m de haut, voire davantage pour certaines espèces, ce qui donne la possibilité de faire courir les splendides fleurs blanches sur une tonnelle de jardin, par exemple, pour créer un espace naturel très reposant. Parmi les plus beaux rosiers grimpants blancs, on retrouve le rosier Iceberg, aussi appelé Fée des Neiges, qui tient son nom de la blancheur immaculée de ses pétales. Cette plante appartient à la famille des Rosier Floribunda, c’est un rosier extrêmement populaire pour son abondante floraison et sa robustesse. Ce rosier a été récompensé au titre de « rose favorite du monde » en 1983, tout comme le rosier White New Dawn en 1997. Pour les jardiniers débutants, le rosier grimpant Hella est conseillé pour sa grande résistance aux maladies, qui lui a d’ailleurs valu une récompense en 2010.

Comment associer les rosiers grimpants blancs aux autres plantes du jardin ?

Pour accompagner le rosier grimpant blanc, deux options sont possibles. Soit, conserver les mêmes tonalités de blanc pour créer une unité des couleurs, soit rehausser le rosier grimpant blanc avec des plantes aux coloris chatoyants. Ce choix dépend des goûts et des envies de chaque jardinier. On peut toutefois suggérer d’associer les rosiers grimpants blancs à des vivaces aux couleurs blanches pour créer une combinaison de blancs tout en délicatesse. Cette association apporte au jardin une tonalité apaisante pour les yeux et l’esprit. Les rosiers grimpants blancs peuvent également être associés à des grandes graminées comme les Miscanthus, aussi connu sous le nom de Morning Light, dont le feuillage vert blanchâtre forme un mariage harmonieux.

Où, quand et comment planter les rosiers grimpants blancs ?

Pour planter un rosier grimpant, il est nécessaire de lui fournir un support, comme par exemple, des arceaux, des pergolas, une palissade ou encore un arbre solide. Il est préférable de repiquer ou de planter un rosier grimpant en hiver, c’est-à-dire de novembre à mars. Les rosiers grimpants blancs préfèrent les endroits ensoleillés et s’épanouissent particulièrement bien dans des sols argileux et peu calcaires. Le reste du choix de l’implantation du rosier grimpant ce fait en fonction de la créativité des jardiniers.

Comment bien entretenir les rosiers grimpants blancs ?

À la fin de chaque saison de floraison, à l’automne, il est recommandé d’amender le sol du rosier avec de l’engrais spécial rosiers, ou bien de la cendre de bois, riche en potassium particulièrement apprécié par le rosier grimpant. La taille du rosier grimpant blanc se fait tout au long de la floraison pour retirer les roses fanées et ainsi favoriser la repousse des yeux de rosiers. Au moment des dernières gelées, au mois de février, il est conseillé de tailler le rosier grimpant blanc pour enlever les branches mortes ou âgées pour favoriser les nouvelles pousses.

Robustes et très florifères, les rosiers grimpants blancs apportent hauteur et pureté dans le jardin !

Collection vide

Cette collection ne contient aucun produit.