Haie de Hêtres pourpres - Arbres - Fagus sylvatica Purpurea
Haie de Hêtres pourpres - jardins - Fagus sylvatica Purpurea
Haie de Hêtres pourpres - Plantes - Fagus sylvatica Purpurea
Haie de Hêtres pourpres - Arbres - Fagus sylvatica Purpurea
Haie de Hêtres pourpres - jardins - Fagus sylvatica Purpurea

Haie de Hêtres pourpres

Fagus sylvatica purpurea

20,99 € -10%
18,89 €
En stock
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Livraison rapide et sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Couleur
Violet
Mois de floraison
avril - mai
Hauteur à maturité
200 - 250 cm
Comestible
Non
Jardinage
Période de plantation
février - avril septembre - décembre
Distance de plantation
30 cm
Auto-pollinisation
Non
Emplacement
Exposition
Lieu ensoleillé,Mi-ombragé
Le hêtre pourpre (Fagus Sylvatica Purpurea) est un arbre de la famille des fagacées comme le chêne ou le châtaignier. Imposant et majestueux, il est originaire de l'hémisphère nord. Reconnaissable à son tronc droit et son écorce argentée, il arbore une cime arrondie en forme de dôme. Les feuilles du hêtre pourpre sont caduques, de forme ovale et à bords ondulés. Son feuillage marcescent, très dense, affiche des couleurs pourpre foncé qui laissent place à des nuances cuivrées durant l'automne. Sa floraison est discrète et printanière. Des chatons mâles de couleur jaune apparaissent alors, tandis que les femelles sont contenues dans des enveloppes placées à l'extrémité des pousses. Une fois la femelle fécondée, un fruit appelé « faine » se développe. En forme de capsule, il s'ouvre à l'automne pour libérer des graines appréciées de certains animaux.
À maturité, le hêtre pourpre atteint jusqu'à 20 m de hauteur pour 10 m de largeur.
Rustique, il résiste très bien au froid et peut supporter des températures allant jusqu'à -15°C.

De par sa taille imposante, il se cultive principalement dans de grands espaces (parcs ou jardins). Isolé ou en haie, il apporte une protection face au vent et un ombrage idéal. Il est possible de l'associer facilement à des arbustes colorés. Le cornouiller blanc (Cornus Alba Gouchaultii) par exemple, apportera un contraste intéressant grâce à ses feuilles panachées de jaune. Ses rameaux pourpres permettent aussi de créer un rappel de couleur pour un ensemble plus homogène. Un saule romarin (Salix Rosmarinifolia), avec son feuillage argenté, peut aussi apporter une délicate touche lumineuse. Afin de parfaire cette composition, un tapis d'anémones des bois (Anemone Nemorosa Lychette) ou de jacinthes des bois (Scille Nutans) sera un atout parfait pour mettre en valeur votre hêtre.

Le hêtre pourpre se complaît au soleil ou à mi-ombre. Il préférera un sol riche et frais, pas trop humide.
Il se plante de préférence en automne. Dans un premier temps, creusez un trou d'environ 60 cm en tous sens. Il est conseillé de bien ameublir la terre au fond pour faciliter l’installation des racines et d’y ajouter du terreau ou du compost. Afin de maintenir le hêtre à bonne hauteur, l'implantation d'un tuteur solide est primordiale. Enfin, installez l'arbre en faisant attention à ce que ses racines soient bien étalées dans le fond. Il ne reste plus qu'à reboucher le trou, tasser, puis arroser. La mise en place d'un bon paillage est aussi essentielle pour favoriser la croissance des racines et maintenir la fraîcheur en été.

La multiplication s'effectue principalement en semis durant l'automne. Les graines mûres sont alors semées en pleine terre ou dans des pots garnis d'un mélange proportionnel de 50% de sable et de terre. Laissez les semis à l’extérieur, à l’abri de fortes pluies, jusqu'à la levée des graines. Une autre possibilité est de les conserver au réfrigérateur pendant l'hiver afin de les planter au printemps.
Le hêtre pourpre ne nécessite en général que peu d'entretien. Durant sa croissance, il est conseillé de supprimer les branches mal dirigées et de maintenir un paillage régulier afin de conserver l'humidité au sol. Lors des premières années, pensez à bien l’arroser pendant les périodes les plus sèches. Une fois adulte, il suffit de le regarder pousser.
La croissance s'effectue à un rythme constant et la durée de vie de ces arbres peut atteindre plusieurs centaines d'années.
L'utilisation d'engrais n'est pas nécessaire sur un sol préalablement fertilisé. Il est cependant possible d'utiliser du compost naturel pour accélérer sa croissance. Les feuilles mortes tombées au sol peuvent aussi servir de paillis. Une fois en décomposition, elles viendront enrichir le sol en carbone et en azote.

Le catalogue Printemps/Été 2023 est disponible !

Recevez notre nouveau catalogue gratuitement chez vous ou feuilletez-le en ligne pour découvrir nos inspirations, nouveautés, conseils et promotions !