Marguerite doubles Fiona Goghill - Fleurs vivaces - Leucanthemum Fiona Goghill
Marguerite doubles Fiona Goghill - jardins - Leucanthemum Fiona Goghill

Marguerite doubles Fiona Goghill

Leucanthemum fiona goghill

10,99 €
En stock
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Livraison rapide et sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Couleur
Blanc
Mois de floraison
juin - septembre
Hauteur à maturité
70 - 80 cm
Jardinage
Période de plantation
février - avril septembre - décembre
Distance de plantation
40-50 cm
Emplacement
Exposition
Lieu ensoleillé,Mi-ombragé
La marguerite double Fiona Goghill, aussi connue sous son nom botanique (en latin) Leucanthemum Fiona Goghill, est une vivace originaire d’Eurasie. Elle fait partie de la famille des Asteraceae. On la trouve dans tous les jardins de nos régions sous de multiples formes. Simple et très florifère, la marguerite double Fiona Goghill est parfaite pour orner les massifs, mais aussi les plates-bandes et rocailles durant toute la belle saison. Cette vivace forme une touffe dense avec des feuilles découpées et vert foncé. Sa floraison a lieu de juin à octobre, c’est à ce moment qu’apparaissent des capitules blancs de 10 à 15 cm de diamètre avec un fleuron jaune. Son port très buissonnant et bien dressé, mais assez peu ramifié. De croissance moyenne à rapide, elle est souvent plus haute que large. Ses feuilles basales font entre 2 à 30 cm de long et sont rassemblées en rosette émergente au printemps. La floraison de cette variété de marguerites est d’une générosité exceptionnelle. Ses fleurs se renouvellent sans interruption attirant les insectes butineurs. Avec leurs tiges bien droites, elles présentent une excellente tenue en vase et font de beaux bouquets d’été simplissimes et champêtres.

Avec sa silhouette grande et fine et ses fleurs toutes simples, la marguerite double Fiona Goghill est idéale dans un jardin de campagne, de style prairie naturaliste. C’est la plante parfaite pour créer un jardin naturel, des mixed-borders dans l’esprit des jardins de cottage avec d’autres vivaces faciles à cultiver et peu exigeants. Dans une prairie, elle accompagne des fleurs sauvages comme le bouton d’or, des lychnis et l’achillée millefeuille, la lunaire vivace. Dans des compositions modernes, elle se marie parfaitement avec des graminées graphiques comme la canche cespiteuse par exemple. Dans une scène estivale foisonnante et fleurie, elle est magnifique avec des vivaces à floraison estivale comme des cosmos, des ancolies, des asters, des lupins et des campanules.

La marguerite double Fiona Goghill pousse un peu partout en France et s’adapte à tous les climats. Une fois bien enracinée, elle prospère d’année en année pouvant se ressemer spontanément et même devenir envahissante si le sol lui convient. Elle apprécie une exposition à l’ombre partielle dans les régions les plus chaudes, mais se développera mieux au soleil et à l’abri du vent susceptible de plier ses tiges. La nature du sol n’a pas d’importance particulière, qu’il soit calcaire ou même pas trop sec, elle pourra se développer. Pour lui permettre de bénéficier d’une belle floraison, elle aura besoin d’un sol riche en matière organique. En terrain pauvre, elle s’accommodera, mais sa floraison sera moins généreuse. Pour lui donner les meilleures conditions dont elle a besoin pour s’épanouir, privilégiez un sol bien drainé qui reste bien frais durant l’été. La marguerite double Fiona Goghill craint l’excès d’eau à son pied. La plantation de cette plante doit se faire au printemps dans les régions froides et en automne partout ailleurs. Lors de la plantation, apportez-lui du compost bien décomposé et améliorez le drainage dans les terres lourdes avec un peu de sable de rivière. Respectez une distance de 30 à 50 cm entre les plants.

La marguerite double Fiona Goghill est très facile de culture et peu exigeante. Son entretien est réduit au minimum. Le premier printemps et été, arrosez-la régulièrement surtout en période de sécheresse, mais sans l’inonder. Par la suite, elle pourra se passer d’arrosage, excepté en périodes de sécheresse estivale prolongée. Paillez en mai pour garder son pied au frais pendant l’été. Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour initier l’apparition de nouveaux boutons floraux. En fin d’automne, nettoyez le feuillage mort et rabattez la touffe à 15 cm du sol une fois qu’elle a noirci pour favoriser la ramification et la floraison. Tous les 4 à 5 ans, au printemps ou à l’automne, divisez les souches si la plante présente des signes de fatigue pour lui redonner de la vigueur et régénérer son pied.

Retrouvez tous les conseils de nos spécialistes horticoles :

Pour en savoir plus sur Willemse et ses services :

Le catalogue Printemps/Été 2023 est disponible !

Recevez notre nouveau catalogue gratuitement chez vous ou feuilletez-le en ligne pour découvrir nos inspirations, nouveautés, conseils et promotions !