Cornichons

Cornichons

Cornichons : histoire, préparation, et utilisations culinaires

Délicieux accompagnement au goût caractéristique, les cornichons sont particulièrement appréciés toute l’année. En outre, ils sont très faciles à cultiver. De la famille des cucurbitacées, les cornichons sont des plantes annuelles au feuillage caduc. C’est entre les mois d’avril et de mai qu’il faut planter les cornichons pour une récolte entre les mois d’août et d’octobre. Il existe plusieurs variétés de cornichons comme par exemple le Fin de Meaux qui se présente comme un cornichon long et cylindrique, parfait pour une conservation en bocal. Le cornichon Vert petit de Paris est plus court et offre une belle productivité. Le cornichon Amélioré de Bourbonne, quant à lui, possède une chair ferme et se consomme également en concombre.

Peu exigeant, le cornichon pousse facilement au potager, s’accrochant à toute forme de support. Il produit des fleurs jaunes entre les mois de juin et septembre. Ce sont elles qui donnent naissance à un fruit vert et allongé d’environ 3 cm. On le reconnaît à ses petites épines et, lorsqu’il est cueilli à ce stade de développement, il permet la préparation des cornichons. Pour obtenir des gros cornichons, il convient de laisser la plante se développer davantage.

Le cornichon apprécie les expositions ensoleillées. Si cette plante est facile à cultiver, il faut savoir qu’elle craint le froid et les températures trop chaudes. Ainsi, la culture de cornichons peut être altérée si les températures descendent en dessous de 12 °C. À ce titre, il est préférable de ne pas se hâter en évitant de planter les cornichons trop tôt à l’extérieur.

Le semis du cornichon s’effectue à la mi-avril pour une mise en terre après les saints de glace, à la mi-mai, afin d’écarter tout risque de gelées. Pour semer les cornichons, munissez-vous de godets suffisamment vastes, la plante ayant besoin d’espace pour pousser. Une quinzaine de jours après le semis, les premières feuilles apparaissent, donnant lieu à une culture assez courte qui permet de planter rapidement en pleine terre. Pour planter les graines de cornichons en godets, munissez-vous de terreau léger avec lequel vous remplirez chaque godet. Tassez bien et matérialisez le tout à la manière d’un poquet. Dans chaque godet, mettez deux ou trois graines de cornichons. La plupart des graines de cornichons sont de couleur rose, ce qui signifie qu’elles ont été traitées par un fongicide au préalable. À ce titre, il est préférable de manipuler les graines de cornichons avec des gants. Une fois les graines en place, tamisez une couche de terreau d’environ 1 à 2 cm d’épaisseur. Tassez légèrement et arrosez en pluie fine avec un arrosoir muni d’une pomme d’arrosage ou brumisez de manière à ce que les graines puissent germer. L’humidification du terreau est importante, dans la mesure où cela permet au terreau d’être bien plaqué contre la graine et de lui offrir les conditions optimales pour germer. Ajoutez, à chaque godet contenant les graines de cornichon, une étiquette permettant de connaître la variété de cornichons plantée ainsi que la date de semis. Placez le tout sur l’étagère de culture et arrosez régulièrement. Après la levée, sélectionnez le meilleur plant. Le cornichon peut également être planté plus tard, lorsque la terre est suffisamment chaude, en poquets.

Les cornichons se récoltent habituellement du mois d’août au mois d’octobre, en fonction de vos propres besoins, les fruits ne mûrissant pas tous de la même manière. Il est préférable de les récolter tous les deux jours afin qu’ils atteignent une taille suffisante. La conservation des cornichons se fait dans du vinaigre.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
3 produits
En stock
En stock
En stock