Graminées

Graminées

Graminées : des plantes vivaces aux feuilles fines et aux inflorescences élégantes

Les graminées sont une famille de plantes herbacées, qui comprend environ 10 000 espèces. Elles sont caractérisées par leur port dressé et leur feuillage en forme de brins, qui sont souvent fines et linéaires. Les graminées sont également connues pour leurs inflorescences en panicules ou en épis.

Les graminées sont également très importantes pour l'environnement, car elles jouent un rôle crucial dans la stabilisation des sols et dans la régulation de l'eau et de l'air. Elles sont également utilisées pour la réhabilitation des sites contaminés et pour la restauration des écosystèmes.

Que sont les carex et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Pouvant se substituer à la pelouse, le carex ajoute de la texture dans les jardins et illumine les coins peu éclairés. Qui plus est, cette fausse graminée est très facile à cultiver !

Également nommé « laîche », le carex ressemble beaucoup aux graminées qui ornent nos jardins. En revanche, il n’appartient pas à la même famille qu’elles. En effet, le carex fait partie de la famille des cypéracées et, comme le jonc, il se développe grâce à des rhizomes souterrains. Originaire de Nouvelle-Zélande et des zones arctiques du globe, les carex apprécient naturellement la fraîcheur et l’humidité, s’adaptant très bien aux zones marécageuses. Les différentes variétés de laîches offrent de nombreuses couleurs de feuillage très différentes les unes des autres : on en compte environ 1500 espèces. Dans le jardin, les carex présentent un intérêt ornemental particulier, apportant de la grâce et du mouvement au passage du vent. Lorsqu’ils sont plantés en masse, ils deviennent de très beaux couvre-sols. Le feuillage du carex est coloré à souhait, prenant des teintes de bleu, de jaune, de bronze… Persistant ou semi persistant, il est également tranchant. 

Comment associer les carex aux autres plantes ?

Tantôt souple, tantôt érigé, le port des carex permet de les associer avec de nombreuses autres plantes dans le jardin. Leur valeur esthétique en fait également de très beaux sujets isolés. Les nombreuses variétés de carex disponibles permettent toutes les fantaisies. Dans un massif, ces vivaces offriront un charmant spectacle en compagnie de tulipes de différentes couleurs. Le carex buchananii, quant à lui, présente un feuillage persistant brun roux qui s’associe particulièrement bien avec des plantes au feuillage argenté. 

Où planter et comment entretenir les carex ?

Le carex est très facile à cultiver. Certaines variétés de carex apprécient un sol sec, tandis que d’autres préfèrent l’humidité. En termes d’emplacement, la plupart des carex aiment l’ombre partielle et certaines variétés s’adaptent très bien au soleil. Ainsi, avant de choisir les variétés de carex que vous souhaitez planter dans votre jardin, vérifiez leurs besoins spécifiques et les conditions optimales de culture qui leur correspondent.

Afin de cultiver correctement les carex, l’idéal est un sol relativement acide, avec un pH variant de 5,5 à 7,5. En d’autres termes, les carex s’adaptent à la quasi-totalité des terres de jardin, celles-ci ayant généralement un pH compris entre 6,0 et 7,0.

Avant de planter vos vivaces, éliminez toutes les mauvaises herbes ainsi que les graminées existantes dans la zone de plantation prévue. Si vous utilisez un produit désherbant, prévoyez un temps de pause avant de commencer à planter vos carex. Il n'est pas nécessaire de travailler le sol avant la plantation. Si votre terrain est en pente, le fait d’ameublir le sol le rendra plus vulnérable à l’érosion en cas de forte précipitation. En outre, le bêchage du sol, avant la plantation des carex, peut faire remonter à la surface des graines de mauvaises herbes enfouies. Si vous choisissez de planter vos carex pour en faire des couvre-sols sur une grande surface, déterminez le nombre de plantes dont vous aurez besoin en amont, sachant que la distance à respecter entre deux plants de carex varie en fonction des espèces, de 15 cm à 2 m.

Comment entretenir les carex pour les mettre en valeur ?

Taillez les inflorescences fanées à votre gré, il est possible de les laisser sur les plantes. Pour sa multiplication, le carex nécessite une division de ses touffes pendant le printemps. Pour ce faire, déterrez la plante puis divisez la touffe.

Qu'est-ce que sont le roseaux et le jonc et pourquoi les cultiver dans son jardin ?

Typique des marais, les roseaux et les joncs s’invitent dans votre jardin pour embellir l’espace et, si les conditions de culture sont adéquates, pour accueillir une faune variée composée d’oiseaux, de libellules et autres insectes.

Contrairement aux idées reçues, le roseau (parfois appelé « canne à balai ») n’est pas une seule et même plante. Il s’agit d’un ensemble de plantes hélophytes (c’est-à-dire semi-aquatiques), herbacées ou ligneuses appartenant à l’ordre Poales et poussant naturellement dans les zones humides. Le roseau commun prend généralement de belles hauteurs, se dressant sur une tige creuse (appelée chaume) qui porte des feuilles étroites. De nombreuses variétés de roseaux prennent des apparences de graminées géantes, en raison de leur inflorescence en panicule. Tous les roseaux possèdent des rhizomes et présentent un avantage intéressant pour les jardiniers pressés, puisque leur croissance est rapide. Certains roseaux entrent dans la fabrication de toits de chaume, notamment les espèces dont les tiges sont vigoureuses et épaisses. 

Également appelée « roseau à massette », la massette à larges feuilles (typha latifolia) présente un intérêt ornemental très intéressant et entre dans la composition de bouquets séchés. Elle est également utilisée couramment en phytoépuration, et ses fibres sont appréciées pour rempailler les chaises, fabriquer des tapis, des chapeaux, du papier…

Le jonc, quant à lui, se distingue du roseau essentiellement par son inflorescence : alors que celle du roseau est en panicule, le jonc est doté d’épis superposés qui forment un cylindre velouté de couleur marron foncé. Les joncs forment généralement des touffes de tiges dressées, glabres et pointues. Le jonc aggloméré (joncus conglomeratus) présente une inflorescence plutôt compacte, une tige rude et striée. L’inflorescence du jonc épars (joncus effusus), en revanche, est plus lâche et sa tige est lisse. Moins commun, surtout présent dans les régions du littoral, le jonc courbé (joncus inflexus) est caractérisé par une tige grisâtre, fine et striée. Mentionnons également le jonc nain (juncus ensifolius) dont les tiges plates évoquent celles des iris.

Comment associer le roseau et le jonc aux autres plantes ?

Le roseau commun, par excellence, prédomine les roselières. En compagnie d’iris des marais, de laîche des rives et de scirpe, d’achillées, de carex et de bambous, le jonc et le roseau formeront un magnifique décor naturel. Elles permettront de créer une ambiance de marais, pour un petit coin paisible dans le jardin au sein duquel viendront se réfugier de nombreux petits animaux aquatiques et des insectes.

Où planter et comment entretenir le roseau et le jonc ?

Le roseau nécessite un sol humide, ses racines devant être immergées dans l’eau. Certaines variétés de joncs, quant à elles, supportent une légère immersion (jusqu’à 10 cm) À l’état naturel, l’habitat de ces plantes vivaces varie du tout au tout. Ainsi, ils s’adapteront bien aux eaux saumâtres comme à une eau quelque peu acide.

Comment entretenir le roseau et le jonc pour les mettre en valeur ?

Pour offrir, à vos vivaces, toutes les chances d’une bonne reprise, plantez-les au printemps, lorsque les risques de gelées sont écartés. À noter toutefois qu’il est possible de les planter au début de l’été, c’est-à-dire avant la floraison. Si l’espace, dans votre jardin, est limité, il est préférable de planter le jonc en panier, afin d’en limiter l’étalement. Une fois installées, vos vivaces n’auront besoin d’aucun entretien particulier, si ce n’est que le nettoyage de la touffe à la fin de l’hiver pour leur redonner une belle apparence.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
145 produits

Herbe de la pampa rose

Dès
10,99 € -40%
6,59 €
En stock

Herbe de la pampa blanche

10,99 € -30%
7,69 €
En stock
En stock

Fétuque bleue

Dès
13,50 € -30%
9,45 €
En stock
Expédition dès le 13 Fév 23

Herbe d'amour

Dès
6,50 €
En stock
En stock
En stock

Eulalie Gracillimus

Dès
6,50 €
En stock
En stock
En stock

Herbe rouge

4,99 €
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock

Eulalie gigantesque

Dès
6,50 €
En stock

Graminées colorées en mélange

15,95 € -10%
14,34 €
En stock
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
Livraison directe de notre fournisseur
Expédition dès le 20 Fév 23
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
Ce produit n’est plus commercialisé
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
En stock
En stock

Phormium tenax

Dès
42,99 €
Livraison directe de notre fournisseur
Expédition dès le 20 Fév 23
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock

Eulalie Adagio

Dès
7,50 €
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
Livraison directe de notre fournisseur
Expédition dès le 20 Fév 23