La molinie, pour tous les sols et toutes les expositions dans votre jardin !

Qu'est-ce que la molinie et pourquoi la cultiver dans son jardin ?

La finesse de ses tiges et les couleurs chaudes qu’elle revêt à l’automne font, de la molinie, une graminée ornementale de choix dans les jardins.

La molinie, ou Molinia carulea, fait partie de la famille des poacées (l’ancien nom de cette famille est graminées). Il s’agit d’une jolie plante vivace ornementale dont les origines se trouvent en Europe du Nord, jusqu’en Asie centrale et orientale. Parmi les espèces du genre auquel elle appartient, une seule est cultivée dans les jardins de nos régions, son nom (caerulea) signifiant « bleu », en référence aux reflets bleutés de ses feuilles. Cette plante vivace pousse jusqu’à plus de 2000 m d’altitude ; sa capacité d’adaptation lui vaut d’être cultivée dans la plupart des régions, outre les zones méditerranéennes.

Gracieuse, la molinie est caractérisée par une silhouette graphique remarquable. À partir du printemps, la vivace forme une touffe compacte formée de multiples feuilles relativement fines, courbées, dont les reflets bleutés et la souplesse ajoutent à l’esthétique de la plante. Lorsqu’elle fleurit, du mois de juin au mois de décembre, la molinie gagne de la hauteur, jusqu’à 2,5 m environ. En automne, les couleurs de la molinie bleue se transforment pour prendre les tons associés à la saison, à savoir le roux et le jaune paille. Les feuilles caduques de la plante tombent en hiver pour redémarrer dès la saison suivante.

Comment associer la molinie aux autres plantes ?

La molinie est un choix de plante parfait pour donner de la hauteur dans un massif et pour contraster avec des formes plus sages et plus rondes. En bordure de bassin, elle accompagnera harmonieusement d’autres graminées, des carex et des macléayas par exemple. Dense et touffue, cette jolie plante pour sol humide formera également un brise-vent temporaire.

Comment planter la molinie ?

Peu exigeante, la molinie s’adapte à tous les sols. Au soleil, à l’ombre, dans une terre de jardin calcaire, un sol pauvre, quelle que soit l’humidité du sol, elle s’installe aisément partout où vous en avez envie. En outre, il n’est nullement nécessaire de se soucier de l’humidité de votre terre de jardin, puisque la molinie est une vivace qui s’adapte facilement. À vous également de choisir la période à laquelle vous planterez votre molinie : au printemps (en mars ou en avril) ou en automne (entre septembre et novembre). Pour permettre à votre plante de s’épanouir facilement et de s’installer, prévoyez un espacement de plus ou moins 50 cm entre deux plants de molinie. Lorsque vous la mettez en terre, le collet (c’est-à-dire la jonction entre les racines et les feuilles de la plante) doit rester à l’extérieur, au-dessus du niveau du sol.

Comment entretenir la molinie et la mettre en valeur ?

Si elle met un peu de temps à s’installer, cette vivace ne nécessite presque aucun soin par la suite. Pendant la période estivale, l’humidité du sol doit être maintenue. Un paillage du sol peut être intéressant, à condition d’opter pour un paillage minéral. La molinie bleue se cultive également très bien en pot, à condition que la motte ne sèche jamais. Attention, il ne faut pas non plus qu’elle soit détrempée ! En pleine terre ou en pot, la molinie bleue n’a guère besoin d’entretien, si ce n’est que l’élimination des tiges pliées ou abîmées avant l’hiver.

La molinie est une graminée à longues feuilles plates à tiges étroites surmontées de panicules en été.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
6 produits
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23
En stock
Sur commande
Expédition dès le 13 Fév 23