Plantes de berges

Plantes de berges

Les plantes de berge : une biodiversité importante pour les écosystèmes aquatiques

Les plantes de berges, appelées aussi plantes marginales, sont simplement des plantes semi-aquatiques qui poussent sur les zones fortement humides des berges d’un plan d’eau. Elles ajoutent de la profondeur à la bordure et à la forme d’un étang ou d’un bassin de jardin. Prospérant dans les eaux peu profondes, les plantes de berges doivent être plantées dans la zone terrestre d’un plan d’eau, et elles ne doivent jamais se retrouver totalement submergées.

 C’est bien là toute la différence entre une plante de berge et une plante de bassin : la première ne supporte pas l’immersion totale quand l’autre supporte une telle immersion, et a, de plus, les racines toujours dans l’eau.

 Les plantes de bassin sont traditionnellement divisées en quatre catégories : les plantes de berge (marginales), les plantes oxygénantes, les plantes flottantes et les plantes d’eau profonde (plantes de bassin). Il y a un certain chevauchement entre les catégories, mais elles sont toujours utiles.

 Les plantes de berges peuvent être plantées et cultivées dans les zones humides.

 L’implantation des plantes de berges et rives reprend les principes de base de toute plantation de plantes vivaces. L’emplacement auprès de l’eau impose que toutes sont des vivaces. Les annuelles sont oubliées dans ce groupe.

 Les plantes de berge sont appréciées de bien des insectes : les libellules virevoltent, les abeilles se gorgent de nectar, etc.

 Introduction :

Les plantes de berge poussent autour des bords ou des rives de l’étang où l’eau est peu profonde. Elles ont généralement leur sol et leur couronne (leur point de croissance) sous l’eau, et parfois aussi leur feuillage inférieur. Pour être considérée comme une véritable plante d’étang marginale, la variété doit être capable de tolérer un sol entièrement gorgé d’eau ou de l’eau sur sa cime toute l’année. Une plante qui tolère un sol humide en permanence mais ne tolère pas l’eau sur sa couronne ou son feuillage est considérée comme une plante de zone humide. Il existe une vaste gamme de plantes de zone humide, mais une gamme beaucoup plus restreinte de véritables plantes marginales.

 Les plantes marginales ont généralement des profondeurs de plantation recommandées - celles-ci se réfèrent à la profondeur de l’eau au-dessus de la couronne, ou du point de croissance, de la plante (qui est à peu près la même chose que la profondeur de l’eau au-dessus du niveau du sol). Ainsi, une plante avec une profondeur de plantation recommandée de 0 à 15 cm doit être cultivée n’importe où à partir d’un sol humide ou gorgé d’eau (0 pouce) jusqu’à 15 cm d’eau sur sa cime. Vous pouvez en fait faire pousser la plupart des marginales dans moins d’eau que cela si vous en avez besoin, comme dans un parterre de fleurs ordinaire, à condition que leur sol ne se dessèche jamais complètement. Cependant, vous ne devriez jamais les cultiver dans des eaux plus profondes que le maximum recommandé.

 De bons exemples de plantes de berges seraient les iris d’eau et les soucis des marais. La plupart des gens considèrent que les plantes marginales sont essentielles pour donner à l’étang un aspect naturel et attrayant. 

Zones de berge :

La berge (rive) d’un plan d’eau se découpe en trois zones principales au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’eau : zone marginale profonde (15-40 cm de profondeur de plantation), zone marginale émergée (0-15 cm de profondeur) et plantes de zone humide (0-15 cm de profondeur). 

Les plantes marginales profondes (profondeur de plantation : 15-40 cm) peuvent être adaptées à différentes profondeurs d’eau de bassin. Elles peuvent tolérer une plus grande profondeur d’eau d’étang peu profond à certains moments, et supportent des variations de niveau d’eau. Généralement, ce sont des plantes assez hautes pour que la grande partie du feuillage reste au-dessus du niveau de l’eau, mais les racines acceptent d’être constamment dans l’eau. Ces plantes sont essentiellement considérées comme des plantes de bassin.

Et ici commence les plantes dites de berge.

Les plantes marginales émergées (profondeur de plantation : 0-15 cm) ajoutent de la profondeur à la bordure et à la forme d’un étang initialement créé par des plantes de zone humide, ou également par elles-mêmes. Prospérant dans les eaux peu profondes, les marginales doivent être plantées dans la zone qui subit parfois une légère submersion en fonction des fluctuations du niveau d’eau. Les racines peuvent subir quelques rares moments de submersion.

Les plantes de zone humide (profondeur de plantation : 0-15 cm) sont véritablement sur la « terre ferme » et ne subissent jamais d’inondation (ou si peu). Elles sont généralement utilisées pour ajouter une bordure intéressante aux étangs. Ces plantes ne sont techniquement pas des plantes aquatiques submergées, mais elles aiment tant l’humidité qu’elles sont donc parfaitement situées sur un terrain au bord d’un étang. Les plantes de zone humide sont également idéales pour encourager la faune en créant un environnement attrayant près de l’eau.

Que vous cherchiez à décorer votre bassin ou que vous espériez qu’elles amélioreront l’équilibre naturel du bassin, recherchez toujours quelles plantes conviendront le mieux aux dimensions du bassin et à l’emplacement.

Quand planter ?

Comme la plupart des autres plantes, les plantes de berge se développent et s’établissent le plus au printemps et au début de l’été. Elles bénéficient de températures plus chaudes et d’une exposition accrue au soleil. C’est, de toute façon, la période de croissance naturelle des plantes, la période de reprise végétative après la dormance de l’hiver.

Néanmoins, si vous avez choisi une plante qui fleurit très tôt au printemps, il peut être préférable de la planter et de l’établir l’automne précédent afin qu’elle ne soit pas déplacée et taillée pendant la formation des fleurs.

Lorsqu’il s’agit de planter un bassin, il est essentiel de garder les choses en ordre à moins de vouloir se donner des travaux d’entretien excessifs.

Assurez-vous d’ancrer les plantes profondes avec des pierres au fond des paniers à plantes. Cela les maintiendra dans un endroit stable et résistant aux dommages causés par le mouvement de l’eau.

Entretenez vos plantes une fois qu’elles sont établies en coupant l’excès de feuillage (et ajoutez-le à un tas de compost) pour garder les choses en ordre, mais aussi pour éviter que les matières végétales mortes ne s’ajoutent aux déchets organiques.

Chronologie et plantation :

La plantation des rives et du décor terrestre d’un plan d’eau nécessite de l’ordre et une chronologie des mises en place.

Les arbres sont à planter en premier car ils constituent la structure de fond. Viennent ensuite les plantes à grand gabarit telles que Gunnera, Colocosia et rhubarbes. Quand vous positionnez ces grandes plantes autour du plan d’eau, pensez à l’encombrement qui peut dépasser les deux mètres de diamètre.

Une règle valable aussi bien pour les vivaces que pour les arbustes : regroupez toujours les plantes par nombre impair (3, 5, 7, 9…). Placez de préférence les plantes de rive les plus grandes à l’arrière du décor. Ensuite viennent les moyennes, puis enfin les tapissantes.

Comme dans un jardin normal de pleine terre, prévoyez une proportion de plantes à feuillage persistant.

Pour un visuel agréable et conventionnel, essayez d’avoir des plantes marginales autour d’un tiers à deux tiers du bord de l’étang, et le reste ouvert.

Autour du bord du bassin, essayez d’avoir un mélange de plantes marginales plus hautes et plus courtes. N’espacez pas les plantes uniformément autour du bord, car cela n’aura pas l’air naturel - plantez en touffes. Pour les bassins plus grands, vous pouvez acheter plusieurs plantes identiques et les placer ensemble.

Choisir des plantes :

Choisissez les plantes que vous souhaitez, puis déterminez combien de surface de bord de bassin vous souhaitez couvrir. Il est fréquent que des densités de plantation approximatives soient proposées pour la plantation. Cette densité devrait vous donner une belle apparence pour cette zone dans deux à trois ans. À partir de là, vous pouvez déterminer le nombre de chaque plante dont vous auriez besoin. Toutefois, n’oubliez pas que les densités de plantation ne sont qu’un guide et que les taux de croissance varient en fonction de l’ensoleillement ou de la profondeur de votre bassin, du sol que vous utilisez, de l’endroit où vous vous trouvez (climat), des variétés de plantes que vous choisissez et, en particulier, de la taille du pot ou conteneur que vous utilisez. Les taux de croissance des plantes de bassin et de berge sont plus variables que ceux des plantes de jardin standard.

Envisagez de choisir des plantes qui donnent des fleurs de couleurs différentes ou des fleurs à différents moments de l’année (soucis des marais pour des fleurs jaunes au printemps, salicaire pour des fleurs roses au début de l’été, etc.). Le feuillage est également important - essayez de choisir une ou deux espèces qui sont persistantes, comme la prêle d’eau, afin que l’étang ait un certain intérêt hivernal. Pour un visuel équilibré, choisissez à la fois des plantes hautes et élancées et des plantes basses et touffues.

Si vous essayez de cacher le bord du bassin, choisissez des plantes avec des tiges rampantes, comme la véronique, l’hydrocotyle des marais, la menthe aquatique ou le mouron des marais. Celles-ci poussent dans les sols humides et les eaux peu profondes. Elles peuvent également être utilisées comme sous-plantation (plantés autour de la base des plantes plus hautes) pour masquer les bords des pots (mais éclaircissez-les si elles commencent à submerger la plante plus haute).

La hauteur des plantes, la couleur des fleurs et les périodes de floraison sont toujours indiquées sur la page de chaque plante.

Gestion de l’ombre :

Rappelez-vous que la majorité des plantes de berge et bassin aiment un emplacement ensoleillé à mi-ombragé. Si vous les plantez trop à l’ombre, elles survivront généralement mais ne fleuriront pas bien ou pas du tout. Si vous avez une zone d’ombre complète, pensez aux plantes non fleuries telles que les graminées ou les fougères comme certains joncs ou la prêle d’eau car elles toléreront une ombre assez profonde et leur feuillage persistant a meilleure apparence lorsqu’elles sont cultivées dans un endroit abrité.

Les plantes rampantes comme l’hydrocotyle des marais, la véronique, et la menthe aquatique, produiront généralement un beau feuillage à l’ombre même si elles ne fleurissent pas.

Si votre ombrage est dû au couvert d’arbres à feuilles caduques et est absent au printemps, les soucis des marais, une plante à floraison printanière, sont un bon choix. En dehors de cela, il peut s’agir simplement d’expérimenter jusqu’à ce que vous trouviez ce qui fonctionne dans votre région.

Les plantes à éviter si vous avez un  bassin aux berges ombragées sont les nénuphars les iris d’eau (à moins que cela ne vous dérange pas s’ils ne fleurissent pas) et les linaigrettes.

Arrosage et gestion de l’été :

Un niveau d’eau plus bas peut perturber l’équilibre des nutriments dans le bassin, donc si trop d’eau s’évapore, vous devez remplir le bassin. Ainsi, aux premières chaleurs, pensez à maintenir un niveau d’eau suffisant dans le bassin de jardin (le problème ne peut pas être résolu facilement pour un étang) afin que les plantes de berges restent en environnement humide. Pour cela, vous pouvez utiliser un système automatisé à flotteur ou à sondes déclenchant automatiquement l’ouverture d’une électrovanne.

Surveillez l’humidité aux pieds de vos plantes de berges, en particulier dans le cas de bassins artificiels. L’installation, dès la création de la zone de berge, d’un système d’arrosage automatique épargnera bien des soucis !

L’emploi de récupérateurs d’eau de pluie pour les bassins de dimensions encore assez modestes permet de disposer d’une eau gratuite : pensez-y.

Toutefois, attention : la pluie peut fournir une source d’eau gratuite pour remplir votre bassin, mais elle peut également déverser de la pollution et de l’acidité dans le bassin. De plus, tout type de pluie peut emporter des produits chimiques et des engrais pour pelouse, des feuilles, des tontes de gazon et d’autres formes de débris dans un étang.

Quelques plantes typiques :

Les plantes de berge, non classées en qualité de plantes aquatiques strictement, nécessitent un substrat très humide pour prospérer, et certaines peuvent, cependant, apprécier d’avoir les pieds dans l’eau provisoirement (Canna et Osmunda).

Ces plantes de berges s’associent parfaitement dans les décors des jardins aquatiques par leur graphisme remarquable, la beauté de leur floraison ou l’opulence de leur feuillage.

Plantes pour la zone marécageuse, occasionnellement les pieds dans l’eau (profondeur maximale de 10 cm), jamais au sec et jamais submergées : acores, butomes (joncs fleuris), iris des marais, menthe aquatique, trèfle d’eau, pontédérias, plantains d’eau, sagittaires, typhas, céleri d’eau (Oenanthe aquatique).

Plantes pouvant être placées sur les bords du plan d’eau et bénéficiant d’une humidité suffisante sans être immergées (fond de terre humide) : Caltha, géranium des marais, mimulus, lysimaques, ligulaires, myosotis des marais, et bien d’autres.

Pour les zones à faible luminosité, pensez aux taros (oreille d’éléphant Colocasia esculenta par exemple) et aux lobélies (Lobelia cardinalis).

Il va sans dire que des plantes comme les Lys donnent vraiment une belle apparence à un jardin aquatique.

Le choix de certaines plantes s’impose aussi en fonction du climat (nord – sud) de la zone géographique.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
97 produits
Promotion -40%
5 Cannas en mélange - Canna 'richard wallace','red dazzler','city of portland' - Plantes 5 Cannas en mélange - Canna 'richard wallace','red dazzler','city of portland'

5 Cannas en mélange

Le sachet de 5 bulbes / calibre I
-40%
9,30 €
15,50 €
En stock

Prêle du Japon

Le pot / Ø 9cm
9,50 €
En stock

Myosotis des marais

Le pot / 8cm
7,50 €
En stock

2 Canna Tropical Yellow

Le sachet de 2 bulbes / calibre I
7,50 €
En stock

Roseau commun

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock

Arum blanc - Calla

Le pot / Ø 9cm
14,50 €
En stock

Iris des marais

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock

Jonc fleuri Butome en ombelle

Le pot / Ø 9cm
7,50 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Canna nain Electric Lemonade

Le pot / Ø 11cm
14,50 €
En stock

Massette à feuilles étroites

Le pot / Ø 9cm
8,50 €
En stock

2 Iris de Sibérie Pink Parfait

Le paquet de 2 racines nues
11,50 €
En stock

4 Cannas pour bordure en mélange

Le sachet de 4 bulbes / calibre I
13,50 €
En stock

3 Valérianes officinales

Les 3 pots / Ø 9cm
13,50 €
En stock

Menthe aquatique

Le pot / Ø 9cm
7,50 €
En stock

Iris du Japon

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock

Iris de Sibérie Concord Crush

Le paquet de 2 racines nues
11,50 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Populage des marais - Souci d'eau

Le pot / Ø 9cm
6,99 €
En stock
Promotion -20%
Collection de 6 Iris de Sibérie - Iris sibirica Double Standard,  Concord Crush,  Pink Parfait - Plantes Collection de 6 Iris de Sibérie - Iris sibirica Double Standard,  Concord Crush,  Pink Parfait - Plantes vivaces

Collection de 6 Iris de Sibérie

Le paquet de 6 racines nues
-20%
27,60 €
34,50 €
En stock

Iris de Sibérie

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock

Salicaire

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock

Massette naine

Le pot / Ø 9cm
8,50 €
En stock

Houttuynia cordata Chameleon

Le pot / Ø 9cm
5,99 €
En stock

3 Consoudes à grandes fleurs

Les 3 pots / Ø 9cm
13,50 €
En stock

Iris de Sibérie Butter and Sugar

Le pot / Ø 11cm
9,50 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

2 Iris de Sibérie Double Standard

Le paquet de 2 racines nues
11,50 €
En stock

Orchidée Jacinthe - Bletilla striata

Le pot / Ø 9cm
11,99 €
En stock

Iris sibirica Swans in Flight

Le pot / Ø 11cm
10,50 €
En stock

Lis des cafres Mrs Hegarty

Le pot / Ø 9cm
7,99 €
En stock

3 Reine des prés

Les 3 pots / Ø 9cm
13,50 €
En stock

Mouron délicat

Le pot / Ø 11cm
7,50 €
En stock

Primevère rose Grandiflora

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock

Arum bananier blanc

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Linaigrette à feuilles étroites

Le pot / Ø 9cm
7,50 €
En stock

Laîche des rives

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock

Lysimachia - Herbe aux écus

Le pot / Ø 9cm
9,99 €
En stock

Iris versicolor

Le pot / Ø 9cm
9,50 €
En stock

Lychnis fleur de coucou

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock

Lobélie cardinale

Le pot / Ø 9cm
7,50 €
En stock

Mazus rampant

Le pot / Ø 9cm
6,50 €
En stock
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Géraniums des marais

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock

Jonc épars Spiralis

Le pot / Ø 9cm
11,50 €
En stock

Lys des cafres Major

Le pot / Ø 9cm / Hauteur livrée environ 40cm
6,99 €
En stock

Acore odorant

Le pot / Ø 9cm
7,50 €
En stock

Anémopsis de Californie

Le pot / Ø 9cm
14,50 €
En stock

Ecuelle d'eau Herbe aux patagons

Le pot / Ø 9cm
6,99 €
En stock

Phalaris panaché -Baldingère faux roseau

Le pot / Ø 9cm
5,50 €
En stock

Petite prêle

Le pot / Ø 9cm
6,99 €
En stock
Qualité Willemse
Avis clients vérifiés
Emballages sécurisés
Paiement sécurisé

Newsletter

-15% de remise sur votre première commande !

Conseils, promotions, nouveautés, inspirations et plus encore, inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé(e) de toute notre actualité !