Iris de Sibérie Not Quite White

Iris sibirica 'not quite white'

7,99 €
Ce produit n’est plus commercialisé
Faites votre sélection

Faites votre sélection

Livraison rapide et sécurisée
Caractéristiques
Esthétique
Couleur
Blanc
L'iris des Sibérie Not Quite White (Iris sibirica 'Not Quite White') est une très jolie plante obtenue par culture et hybridation de plusieurs variétés d’iris, ayant pour origine l’Europe centrale et orientale et la Turquie pour Iris sibirica, et l’Asie extrême-orientale – notamment Chine, Japon, Sibérie et Corée – pour Iris sanguinea. Il appartient à la famille des iridacées, au feuillage caduc et aux feuilles de couleur vert-gris. La floraison intervient en mai et juin. Ses fleurs sont assez gracieuses, de couleur blanchâtre, et parcourues de fines veines à la teinte lavande pâle. Hors floraison, sa silhouette se structure sur une belle touffe aux feuilles étroites et vivaces. L’iris de Sibérie Not Quite White apprécie particulièrement les sols humides et bien drainés. Au contraire, sa croissance sera limitée dans une terre sèche et aride.

L’iris de Sibérie Not Quite White a une croissance assez lente, il peut atteindre jusqu’à 80 cm de haut, en période de floraison, avec une envergure de 40 cm à maturité. Il réclame un entretien assez peu fréquent, car c’est une plante plutôt rustique, qui s’épanouira parfaitement près d’un point d’eau, mare ou berge, mais également sur une pelouse, ou dans une prairie. Sa floraison est favorisée par une exposition au soleil et il est donc conseillé de choisir un emplacement bien orienté au moment de la plantation. En hiver, il disparaît sous terre, et réapparaît au printemps.

Esthétiquement, cet iris au cœur tendre déploie ses fleurs blanches qui illuminent un massif floral, offrant au jardin une touche romantique du plus bel effet. Il s’associe idéalement avec d’autres variétés d’iris, mais également à des plantes qui aiment les terrains humides comme le narcisse des poètes, les pivoines, l’ancolie, la nivéole d’été ou encore les asters.

La plantation peut s’effectuer d’automne au printemps – octobre à mi-avril – et en hiver, il faudra cependant éviter les grandes périodes de froid et de gel. Dans les régions de climat continental, il ne faut pas hésiter à planter au printemps, ou à la fin de l’été. La mise en terre doit s’effectuer à faible profondeur – moins de 10 cm – et la densité des rhizomes ne doit pas dépasser 5 au mètre carré, dans un sol humide. La plantation peut se faire dans une terre de jardin ou un sol riche. À la saison chaude, il faut s’assurer que le terrain est frais, et ne pas hésiter à arroser en cas de sécheresse. Si le sol de plantation est sec, ou calcaire, il convient d’amender avec un compost de type humus. Dans une terre au pH alcalin, il est possible d’ajouter des éléments pour acidifier le sol, comme de la tourbe ou de la terre de bruyère.
L’iris de Sibérie Not Quite White ne nécessite pas d’être taillé. Pour favoriser sa longévité, il est possible d’éliminer les feuilles jaunies avant la floraison. De même, pour des plants en croissance, les tiges sans fleurs doivent être éliminées, ce qui évite l’épuisement de la plante. Pour des touffes matures, les hampes externes au pied mère peuvent être éclaircies. Rustique, cet iris offre une bonne résistance aux maladies.

Le catalogue Printemps/Été 2023 est disponible !

Recevez notre nouveau catalogue gratuitement chez vous ou feuilletez-le en ligne pour découvrir nos inspirations, nouveautés, conseils et promotions !