Choux frisés kale

Choux frisés kale

Le chou frisé kale, un légume aux multiples bienfaits

Consommé par nos ancêtres, le chou frisé Kale connaît actuellement un regain d’intérêt, notamment pour ses effets bienfaisants sur notre santé. Très peu calorique, riche en eau, le chou frisé Kale, une seule portion de 100 g suffit à couvrir l’ensemble des besoins en vitamines A pour la journée. Le chou frisé Kale contient également un fort taux de vitamine C, des antioxydants, de la vitamine K, du potassium et du calcium. Cru ou cuit, le chou frisé Kale fait partie des « superaliments ».

Les caractéristiques de cette variété de chou

Légume à feuilles vert foncé, le chou frisé kale est parfois surnommé le « roi des légumes » en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. Ses feuilles sont plus tendres à l'intérieur de la botte. Elles sont plus fibreuses et relevées en goût à l'extérieur. Cette variété de chou est connue pour être très nutritif et peu calorique. Riche en vitamines A, C et K, en antioxydants, en potassium et en calcium, elle contribue à maintenir une bonne santé oculaire, renforcer les os, maintenir le système immunitaire en bonne santé et réduire le risque de maladies chroniques telles que le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Les espèces populaires

Le chou frisé Kale appartient à la famille des brassicacées. L’étude que nous avons menée démontre qu’il existe en plusieurs variétés, chacune avec des caractéristiques uniques. Les espèces les plus populaires incluent le chou frisé kale sibérien, le chou frisé kale rouge et le chou frisé kale nero di toscana.

Le chou frisé kale sibérien est connu pour être le plus rustique. En effet, il peut supporter des températures jusqu'à -25°C. Le chou frisé kale rouge, quant à lui, est apprécié pour sa teneur en anthocyanes. Il s’agit d’un antioxydant puissant qui donne à cette variété une couleur rouge distinctive. Enfin, le chou frisé kale nero di toscana est une espèce originaire de Toscane, en Italie. Il est reconnaissable à ses feuilles ondulées et bleu-vert foncé.

Réussir la plantation du chou frisé kale

Vous pouvez cultiver le chou frisé Kale dès la fin du printemps, en mai-juin, pour être récolté jusqu’en décembre. Sachez que ce légume apprécie les sols argileux et riches. Toutefois, les spécialistes en jardinage Willemse tiennent à vous faire part que cette variété peu exigeante et s’adapte à la plupart des sols de potager. Il convient cependant de noter qu’elle a besoin de soleil sans excès et préfère la fraîcheur à un climat trop chaud. Il est donc préférable d’opter pour emplacement ensoleillé ou à la mi-ombre.

Pour le semis, il suffit d’utiliser des graines de chou frisé Kale et les planter en terre sous une fine couche de terreau d’environ 5 mm. Sachez que le semis de ce légume peut s’effectuer soit en pleine terre après que les risques de gelée aient été écartés, ou à l’intérieur à partir du mois d’avril.

Une fois que les plants atteignent environ 5 cm de hauteur, il est conseillé de les repiquer. Ceux-ci doivent être plantés à raison d’un pied tous les 30 cm. Soulignons que l’un des avantages de cette variété de chou est sa petite taille qui permet à tous les jardiniers de la planter, même dans les potagers les plus étroits.

Les secrets de la multiplication des Choux frisés kale

La méthode la plus courante pour multiplier les choux frisés est le semis direct en pleine terre. Toutefois, d'autres méthodes moins connues mais qui peuvent s'avérer très efficaces sont possibles. La multiplication par bouturage, par exemple, consiste à prélever des boutures de la plante mère pour les repiquer ensuite. Cette méthode est idéale pour conserver les caractéristiques génétiques de la plante mère et pour garantir une meilleure productivité.

L’utilisation des rejets de la plante mère est une autre technique de multiplication. Les rejets sont des pousses qui se développent à la base de la plante mère. Pour les multiplier, détachez-les délicatement de la plante mère et repiquez-les dans un sol bien préparé. Cette méthode est très simple à réaliser et permet de multiplier rapidement votre culture.

Si vous êtes un jardinier débutant ou que vous manquez de temps, nous vous préconisons de choisir la multiplication par division de touffe. Celle-ci consiste à diviser la touffe de la plante mère en plusieurs parties et à les repiquer ensuite dans un sol bien drainé et riche en nutriments. Elle est très efficace car elle permet d'obtenir des plants plus robustes et plus productifs.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, les spécialistes Willemse vous conseillent de respecter certaines règles pour garantir une croissance saine et une production abondante. La première règle est de sélectionner des plants de qualité, sains et vigoureux. En effet, les plants faibles ou malades risquent de ne pas survivre ou de produire des récoltes médiocres.

La deuxième règle est la préparation du sol. Sachez que le Chou frisé kale a besoin d'un sol bien drainé, riche en matières organiques et en nutriments. Si le sol est trop acide, n’hésitez pas à le neutraliser en ajoutant de la chaux ou de la cendre de bois.

Enfin, il est important apporter un arrosage régulier à vos plants, surtout pendant les périodes de sécheresse. Cela est nécessaire pour permettre au Chou frisé kale se développer correctement et de produire des feuilles croquantes et savoureuses.

En conclusion, la propagation des Choux frisés kale peut se faire de plusieurs manières. Que vous choisissiez le semis direct en pleine terre, le bouturage, la division de touffe ou la multiplication par rejets, les règles de base doivent être respectées pour garantir une croissance saine et une production abondante.

Astuces et conseils d’entretien

Le chou frisé Kale a besoin d’être arrosé régulièrement dès le début de la culture, et ce, jusqu’à ce que les plants soient correctement enracinés. Ensuite, l’eau de pluie suffit à leur développement. Bien évidemment, un arrosage régulier est recommandé en cas de sécheresse intense.

En outre, ce légume n’a pas besoin d’éléments nutritifs. Vous pouvez donc laisser de côté les fertilisants. Et pour encourager la croissance de nouvelles feuilles, il est essentiel de cueillir les feuilles régulièrement.

Par ailleurs, vous devrez vous méfier de certains parasites et maladies qui peuvent agresser et mettre en danger votre plantation. Notamment, vous allez devoir surveiller régulièrement la présence des chenilles, pucerons, altises, limaces et escargots qui mangent les feuilles. Pour les éliminer, vous pouvez utiliser du savon noir. Faites également attention à la mouche du chou qui aime pondre au pied de ce légume. N’hésitez donc pas à utiliser un carré de carton resserré autour du collet de la plante. Sachez en outre que la hernie du chou peut attaquer les racines et que seul l’arrachage permet de l’éliminer. Enfin, utilisez un filet de protection pour dissuader les oiseaux comme les pigeons et les colombes.

La récolte du chou frisé kale

Selon les experts Willemse, la période propice à la récolte de ce légume à feuilles est après les premières gelées, à partir du mois d’octobre. Cueillez les feuilles au fur et à mesure de vos besoins en privilégiant celle du bas. La plante étant relativement rustique et ne craignant pas des températures négatives allant jusqu’à -15 °C, la récolte peut donc s’effectuer jusqu’en décembre.

Le plus de ce légume à feuilles

La culture du chou frisé kale est un choix économique pour les consommateurs soucieux de leur budget. Ce légume est en effet peu coûteux si vous voulez le cultiver dans un jardin, et peut être acheté à un prix raisonnable dans de nombreux magasins d'alimentation. Aussi, il se conserve pendant plusieurs jours au réfrigérateur, ce qui en fait un excellent choix pour les personnes qui souhaitent planifier leurs repas à l'avance.

Le chou frisé kale est également idéale pour les jardiniers débutants, car il est facile à cultiver et ne nécessite pas beaucoup d'entretien. Cultivé dans des pots ou dans des petits jardins, il constitue également une excellente option pour les personnes ayant un espace limité. De plus, ce légume peut être récolté tout au long de l'automne et de l'hiver, ce qui est parfait pour les jardins d'hiver.

Enfin, il existe différentes manières de préparer le chou frisé, en fonction des préférences personnelles. Vous pouvez consommer les feuilles crues dans des salades, ou cuites dans des soupes, des ragoûts ou des sautés. Les smoothies au chou frisé kale sont également populaires. Ils permettent en effet de consommer une grande quantité de légumes en une seule boisson.

Bon à savoir

Certaines personnes peuvent être sensibles au chou frisé kale en raison de sa teneur en soufre. Ce légume peut également ne pas convenir aux personnes souffrant de troubles thyroïdiens, en raison de sa teneur en goitrogènes qui peuvent affecter la fonction thyroïdienne.

Les personnes souffrant d'allergies alimentaires ou d'intolérances devraient être attentives à certains symptômes tels que des éruptions cutanées, des nausées ou des vomissements après avoir consommé cette variété de chou.

En outre, il convient de noter que le chou frisé kale peut contenir des résidus de pesticides, notamment s'il est cultivé avec des méthodes conventionnelles. Nous vous recommandons donc de choisir des variétés biologiques ou de laver soigneusement les feuilles avant de les consommer.

Enfin, il est important de se rappeler qu’aucun superaliment peut fournir tous les nutriments nécessaires à une alimentation équilibrée. Pour atteindre une nutrition optimale, vous devez varier votre alimentation en incluant une grande variété d'aliments sains.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
2 produits

Chou frisé Vert demi nain Kale

Le sachet / 3g / ±900 graines
3,49 €
En stock

Chou frisé d'automne tardif Westlandse Herfst Kale

Le sachet / 1.5g / ±500 graines
1,99 €
En stock

Newsletter

-15% de remise sur votre première commande !

Conseils, promotions, nouveautés, inspirations et plus encore, inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé(e) de toute notre actualité !