Potirons potimarron

Potirons potimarron

Potirons et potimarrons : les secrets de culture pour obtenir des récoltes abondantes dans votre jardin

Si les noms « potiron » et « potimarron » sont très voisins, et que les deux légumes appartiennent à la famille des cucurbitacées, ils ont chacun leurs particularités gustatives. La confusion entre le potiron et le potimarron est fréquente, au même titre qu’elle existe entre le potiron et la citrouille. En réalité, le potiron présente une forme ronde et légèrement aplatie et ses couleurs varient de l’orange vif au vert foncé. Le potimarron, quant à lui, est caractérisé par une chair douce et subtile. Le pédoncule du potiron permet de faire la distinction entre ce dernier et la citrouille. Tendre, proche du fruit est cylindrique, il se distingue de celui de sa cousine dont les cinq côtés sont plus anguleux. Le potiron a un goût très agréable, qui en fait un parfait légume pour les soupes. Peu calorique, il entre idéalement dans la composition des menus minceur.

Le potimarron a une forme plus allongée, semblable à une grosse poire. Sa chair est plus tendre que celle du potiron et son goût est proche de la châtaigne lorsqu’il est cuisiné en purée. Généralement, le potimarron est de plus petite taille que le potiron (de 2 à 4 kg, par rapport au potiron qui peut peser jusqu’à 5 kg).

La culture du potiron nécessite un sol riche, léger et un bon drainage. Le semis des graines de potiron peut s’effectuer dès le mois d’avril, jusqu’au mois de mai, à condition que les températures soient de 12 °C au minimum. Légume du soleil par excellence, le potiron a besoin d’un bon ensoleillement ainsi que d’un bon taux d’humidité. Dans un sol préalablement travaillé et amendé avec un peu de compost, creusez des trous à une distance d’environ 1,5 m les uns des autres. Dans chaque trou, placez deux à trois graines, recouvrez, tassez légèrement, puis arrosez abondamment en pluie fine. La levée s’opère une dizaine de jours après le semis des graines de potiron.

La récolte du potiron s’effectue environ six mois après le semis, c’est-à-dire en automne. Il est important de manipuler les potirons avec délicatesse et de les conserver dans un endroit sec et bien aéré à une température de 10 à 20 °C. Une fois coupé en tranches, lorsqu’il est prêt à être cuisiné, le potiron peut se conserver de trois à quatre jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Le semis du potimarron, quant à lui, peut avoir lieu sous abri dès le mois de mars en pleine terre à partir de la mi-mai. Cette plante étant également friande de soleil, il est important de ne pas l’exposer au froid et encore moins au gel. Un semis en godets peut être envisagé au printemps et le repiquage du potimarron en pleine terre peut s’effectuer environ trois semaines plus tard. Prévoyez deux à trois graines de potimarron par godet et, une fois la levée effectuée, conservez le plant le plus vigoureux que vous mettrez en terre. Il est également possible de planter le potimarron directement en pleine terre à partir du mois de mai. Placez deux à trois graines de potimarron dans chaque trou en espaçant ces derniers de 2,5 m dans tous les sens. Au bout de deux semaines environ, ne conservez que le plant le plus fort.

La récolte du potimarron peut s’effectuer lorsque les feuilles se dessèchent, que le pédoncule est sec et que la peau des fruits commence à se ternir. Généralement, le potimarron est mûr en septembre.

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
4 produits
En stock
En stock
En stock
En stock