Aubergines

Aubergines

L'aubergine est vraiment le légume d'été par excellence !

Que sont les aubergines et pourquoi les cultiver ?

L’aubergine (solanum melongena L.) appartient à la famille des solanacées, au même titre que la tomate et le concombre. On attribue, à cette plante potagère, des origines situées en Inde, pays dans lequel on trouve de nombreuses variétés d’aubergine, de toutes les formes et de toutes les couleurs. Cultivée en Chine plusieurs millénaires avant notre ère, elle a été ramenée dans les régions du bassin méditerranéen par des navigateurs arabes. Aujourd’hui, l’aubergine est appréciée pour de multiples raisons. Un aliment très peu calorique, riche en eau, en fibres et en antioxydants. Lorsqu’elle est cuisinée avec peu de matières grasses, l’aubergine est digeste et conserve ses qualités nutritionnelles. D’une manière générale, l’aubergine s’apprécie lorsqu’elle est ferme et que sa peau est lisse et brillante.

La culture de l’aubergine demande un sol profond, bien drainé et riche. À ce titre, l’ajout de terreau bien décomposé permet d’obtenir un substrat idéal pour cultiver cette plante potagère. Il faut également savoir que l’aubergine est gourmande en eau, en chaleur et en soleil. Elle craint les gelées et sa croissance est nettement altérée en période froide. Dans des conditions climatiques optimales, généralement au sud de la Loire, un pied d’aubergine peut produire un rendement allant jusqu’à 10 à 12 fruits.

Le semis de l’aubergine, au sud de la Loire, peut être effectué sous abri dès le mois de février et le repiquage peut prendre place en avril. Au nord de la Loire, mieux vaut attendre que la terre ait eu le temps de se réchauffer pour semer, c’est-à-dire à partir de la fin du mois de février. Le repiquage, quant à lui, s’effectue après les saints de glace, durant la deuxième quinzaine du mois de mai. Le semis s’effectue très simplement, en enterrant les graines à 1 ou 2 cm de la surface du sol.

Comment associer les aubergines aux autres légumes ou plantes compagnes du potager ?

Souhaitez-vous optimiser votre culture d’aubergine ? Placez-la à proximité d’autres plantes comme l’estragon, le poireau, le radis, le persil, le thym, le poivron et même la phacélie, une plante mellifère qui attire les insectes pollinisateurs. Si l’aubergine s’associe avec bon nombre de variétés au potager, elle redoute en revanche la présence d’oignons et de pommes de terre. Mieux vaut la tenir éloignée de ces récoltes si toutefois vous en avez.

Comment semer les aubergines ?

Pour planter l’aubergine, il suffit de creuser un trou d’une vingtaine de centimètres de profondeur et de remuer suffisamment la terre afin de l’aérer. L’ajout de terreau sera très apprécié par vos plantes, au même titre que quelques billes d’argile au fond du trou pour assurer un bon drainage. Les plants d’aubergine doivent être espacés d’une cinquantaine de centimètres les uns des autres sur un rang. Pour éviter d’abîmer les racines de l’aubergine lors de la plantation, n’hésitez pas à ajouter un tuteur à votre plante que vous enterrerez jusqu’à 5 cm au-dessus du collet. Rebouchez le trou avec le mélange, tassez et arrosez généreusement. Une astuce de jardinier consiste à créer une cuvette autour du plan d’aubergine afin de lui permettre de conserver l’eau au cours des arrosages.

Comment entretenir les aubergines pour des récoltes réussies ?

Pour obtenir une belle récolte d’aubergine, prenez le temps de supprimer les feuilles qui jaunissent au fur et à mesure qu’elles apparaissent, ainsi que les gourmands se développant au pied de la plante. La taille de l’aubergine se fait simplement, en pinçant la tige principale après l’apparition des deux premières fleurs. De cette manière, vous favoriserez le grossissement des fruits d’aubergine. Attendez que quatre rameaux latéraux se soient développés, puis pincez au-dessus de la deuxième fleur afin d’optimiser votre récolte.

Au niveau de l’arrosage, l’aubergine apprécie un apport régulier et modéré d’eau. Plutôt qu’un seul arrosage abondant, envisagez plusieurs petits arrosages quotidiens. Idéalement, la surface du sol ne doit jamais être sèche. Notez également que l’aubergine est sujette au mildiou, une maladie provoquée essentiellement par un niveau d’humidité important. Pour l’éviter, arrosez au pied de la plante sans mouiller le feuillage de l’aubergine. Si vous observez le développement de la maladie sur un ou plusieurs plants d’aubergine, il est préférable de les détruire afin d’éviter la propagation du mildiou. Il existe également des traitements préventifs à base de bouillie bordelaise, à pulvériser sur les plants d’aubergine.

C’est environ cinq mois après avoir semé vos aubergines que vous pourrez les récolter pour les savourer. Selon le climat et les conditions de culture, la récolte de l’aubergine s’effectue en été et en automne. Servez-vous au fur et à mesure de vos besoins, avant que l’aubergine n’ait atteint une maturité complète, car sa chair a tendance à devenir amère. Consommez-la dès la récolte ou conservez-la dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant environ une semaine.

L'aubergine est cette solanacée riche en eau bien connue dans nos potagers !

Filtres

Filtres

à
Trier par
Trier par
6 produits
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock
En stock